04 décembre 2005

SPHERICAL OBJECTS : Further ellipses


Acquis chez Parallèles à Paris le 2 décembre 2005
Réf : OBJ-12 -- Edité par Object Music en Angleterre en 1980
Support : 33 tours 30 cm
11 Titres

Il y a 15 ou 20 ans j'aurais laissé passer ce disque, même en solde comme ici. Après tout, je ne connaissais pas du tout ce groupe, même si je devais savoir quand même que c'était un groupe new wave de la bonne époque. Mais bon, de nos jours on n'a plus si souvent l'occasion de trouver des productions new wave indépendantes d'époque à bon prix, alors dans ces cas-là, maintenant je prends.
Spherical Objects était un groupe de Manchester, et ceci est leur troisième album, sur quatre édités entre 1978 et 1981. A première écoute, vues l'époque et la ville, je les aurais associés à The Passage, en beaucoup moins bien quand même. C'était avant que je fasse un peu de recherches et que j'apprenne que ces deux groupes étaient très proches, et que The Passage avait aussi sorti des disques sur Object Music, qui était plus ou moins le label d'un collectif de musiciens de Manchester.
Globalement, ce n'est pas un très bon disque, donc. Principalement parce que c'est une new wave pas très inventive, et surtout parce que le leader du groupe, qui chante, le fait plutôt mal.
Il y a quand même quelques bons titres, et bizarrement ce ne sont pas comme d'habitude les titres des débuts de face.
Non, les titres qui sortent du lot sont les trois derniers de la face A : "Don't worry about me" démarre avec un bon riff qui rappelle quelque chose, et continue bien en faisant un peu penser à Pere Ubu ; "The final part" surprend plus encore, avec un motif de guitare espagnole et des effets de synthé qui font penser à une bande originale de film; quant à "Buy it", c'est un bon titre de new wave, avec un petit son de synthé sympa.

3 commentaires:

cosmar a dit…

How can i download this?

Pol Dodu a dit…

Hello Cosmar,
I am really sorry, but there is no music to download at all on this blog : just some writing (in French !) and a few pictures...

Anonyme a dit…

Un petit peu après la bataille... Object Music est le label du chanteur de Spherical Objects, Steve Solamar, qui éditait les disques du Manchester Musicians Collective, dont fit au début partie Joy Division, qui s'appelait encore Warsaw... Existe une compilation 'A Manchester Collection' qui retrace cette petite histoire

LinkWithin

Linkwithin