03 décembre 2005

LES FRERES NUBUCK : Chaque vivant est un mort en puissance


Offert par Le Vieux Mad le 30 novembre 2005
Réf : #30 -- Edité par Sorry But Home Recording en France en 2005 -- Exemplaire n° 194/250
Support : CD 12 cm
15 titres

On commence à parler de Cyrz grâce à sa sélection par le FAIR, mais il est bien dommage que Les Frères Nubuck et le Bingo Bill Orchestra, qui sont les têtes de file du label grenoblois Sorry But Home Recording, restent dans l'ombre.
Avec un peu de chance, ça va changer pour les Frères Nubuck avec ce nouvel album que j'attendais avec impatience, presque deux ans après ce sommet qu'était "Chez les nudistes".
Ils ont fait encore mieux cette fois-ci, avec au moins autant d'excellentes chansons, et une instrumentation et une production de grande qualité, avec plein de vrais instruments (violoncelle, saxo,...) en plus de leurs guitares et de leurs synthés.
Oublié le naturisme, cette fois-ci le fil rouge du disque est la maladie et la mortalité. Il y a plein de bonnes chansons sur ce thème, notamment les trois premières, mais ma préférée est "Ronald est seul". En gros, je la résume, Ronald se sent très mal à cause des effets secondaires de sa chimio, et en plus il va crever de son cancer à 28 ans... Mais qu'est que ça swingue en attendant !
Attention, ce n'est pas un concept-album, et il y a des chansons qui n'ont rien à voir avec le thème principal. Parmi celles-ci, il y a surtout ma préférée, "L'éducation musicale", avec ce vers qui fait mouche : "Ecoute les Modern Lovers et tu m'accorderas tes faveurs". Ça sent le vécu, ça !
L'an dernier, j'avais mis un peu de temps à aimer "L'histoire du monde", le titre des Frères Nubuck qui figurait sur la compilation "Les banlieusards". Là, dès les premières notes, je l'ai reconnue et appréciée pour ce qu'elle est vraiment, une grande réussite !
Ne cherchez pas plus loin un excellent album de rock en français : il est en vente sur le site de Sorry But Home Recording.

PS : Ma soeur et moi-même sommes remerciés dans les notes de pochette. Nous nous étions rendus à Grenoble l'an dernier pour "Si vous passez par là", notre rubrique radio en différé d'ailleurs dans le monde entier. Merci pour le remerciement !!

PS du 11 avril 2006 :
Sur scène c'est aussi bien voire mieux !

Les Frères Nubuck en concert à l'E.V.E., Grenoble, le 6 avril 2006 (Photo Pol Dodu)

PS du 9 novembre 2007 :

La preuve en son et en images avec Du goudron et des plumes, live à Télé Grenoble en mai 2006.

2 commentaires:

Chris Gontard a dit…

Merci l'ami, je suis ravi que notre nouvel opus te plaise, j'espere qu'il en sera de même pour le reste de l'univers...
Bises

Chris G.

roy a dit…

Les amis, je fais partie du reste de l'univers et je ne suis pas apparenté au vieux Mad, je ne détiens d'ailleurs aucune action chez SBHRR mais ce disque là, je l'aime mieux que ma bagnole! Je me demandais également après "chez les nudistes" comment les frangins allaient-ils s'en sortir, allaient-ils savoir se surpasser?
La réponse est OUI!
Ce disque est très fort.
Vous auriez tort de vous en priver!
(Tant de bonheur pour seulement 6€!! A vous de jouer!)

LinkWithin

Linkwithin