29 décembre 2005

MELON GALIA : Vous me quittez déjà


Offert par Philippe D. en 2002
Réf : G 001 -- Auto-édité en Belgique en 1998
Support : CD 12 cm
Titres : L'occasion de me taire -- Carrés d'atmosphère -- Le gel -- Le blanc

C'est le premier disque de Melon Galia. Après, ils ont sorti deux autres EPs et un album en 2001, "Les embarras du quotidien", réédité en 2003 au Canada. Rien d'autre depuis, mais je n'ai pas vu d'annonce de séparation, on peut donc toujours espérer un nouveau disque...
Avec Melon Galia, j'ai pris les choses à rebours, puisque je me suis déjà intéressé à leurs disques, avant d'étudier en détails la discographie de Superflu (même si j'adorais déjà "Vingt-cinq ans") et de remonter le temps pour découvrir "Les garçons ont toujours raison" de Diabologum, alors que et Diabologum et Superflu pourraient être considérés comme des grands frères de Melon Galia...

C'est surtout pour "L'occasion de me taire" que je chéris de ce disque, même si les trois autres chansons sont pas mal non plus, et même si j'adore les deux faces de la pochette. C'est dommage que cette chanson ne figure pas sur leur album.
La musique est très bonne, dans le style pop ligne claire, mais ce sont les paroles, ou plutôt les dialogues, qui me font jubiler à chaque écoute. En effet, plutôt qu'une chansonnette, c'est presque une pièce de théâtre de trois minutes qui se déroulent sous nos oreilles :

"L'occasion de me taire", pièce en deux actes par Melon Galia.
Distribution des rôles : une fille et un garçon (pas besoin de chercher à compliquer, avec ça on peut faire ou refaire le monde).
la scène se passe à la terrasse d'un café (Dans une chronologie fictive des événements, elle pourrait se situer juste après le "Puis je ?"/"May I ?" de Kevin Ayers).

Extrait des dialogues :
Le garçon : Vous semblez me regarder ?
La fille : Discrètement de côté
Le garçon : Assez pour m'intimider
La fille : C'est à vous d'interpréter
Le garçon : Mais enfin...
La fille : C'est pourtant clair

Le garçon : Me trouvez-vous séduisant ?
La fille : Y a mon copain qui m'attend

Le garçon : Je viens vous dire au revoir
La fille : Vous me quittez déjà
Le garçon : Il commence à se faire tard
La fille : Et puis vous avez très froid
Le garçon : Non, pas vraiment
La fille : Alors restez

Le garçon : Maintenant je n'y vois plus très clair
La fille : C'est tout l'effet que je vous fais
Le garçon : Bien plus que ça n'en a l'air

Dans cette histoire, on a bien l'impression que le garçon se fait mener par le bout du nez, mais si la fille est charmante, le jeu en vaut sûrement la chandelle !

6 commentaires:

Jean-Pierre Moya a dit…

A l'époque de la sortie du disque en 1998, j'avais écrit cette chronique, restée inédite :

... Allez, un détour au rayon frais pour terminer avec les Belges de Melon Galia. De quoi s'agit-il ? Un groupe ? Un duo ? A vrai dire, on n'en sait rien, mais le fait est que ce premier EP autoproduit restera une des très bonnes surprises de cette fin d'année '98. Douillettement nichés à l'intérieur d'un triangle dont les coins seraient respectivement occupés par les Smiths, Stereolab et Dominique A., Melon Galia nous offre un délicieux ping-pong verbal fille/garçon , une séquence façon Rohmer sur cet instant hésitant et un peu flou où se noue une relation. Naturellement, c'est la fille qui mêne le jeu, embobinant le benêt avec une gourmandise amusée. Du vécu, à n'en pas douter: chacun s'y reconnaitra sans problême, ce qui devrait assurer à ce premier effort un succès mérité, d'autant plus que les trois autres morceaux sont presque aussi réussis...

Samir a dit…

j'ai récemment créé une page pour Melon Galia: http://www.myspace.com/belgianmelongalia
Samir, (ex?) Melon Galia

Pol Dodu a dit…

Super.
J'ai rajouté un lien vers cette page MySpace dans le billet, comme ça les curieux qui visitent cette page peuvent en plus aller écouter "L'occasion de me taire !".

Hirsute a dit…

Une interview inédite de Diabologum ici:

http://www.blogg.org/blog-50803-billet-441132.html

Pol Dodu a dit…

Merci pour l'info.
Ça fait un bon moment que je regrette de ne pas avoir acheté le premier Diabologum au moment de sa sortie...

Anonyme a dit…

salut Pol,

En lisant votre blog, on a pensé que cette info pourrait vous intéresser.

Le clip de Samir Barris (ex Melon Galia), tourné fin avril par l'équipe déjantée de Supérette, est visible en primeur sur Youtube :
http://www.youtube.com/watch?v=Xcq9PrVhLbc.

LinkWithin

Linkwithin