31 décembre 2005

MRS. MILLS : Everybody's welcome at Mrs. Mills' party


Acquis dans une boutique caritative à Douvres le 26 août 2005
Réf : GEP 8918 -- Edité par Parlophone en Angleterre en 1963
Support : 45 tours 17 cm
4 potpourris de 12 titres en tout

Puisque c'est fête ce soir, il est peut-être temps de répondre à l'aimable invitations de Mrs. Mills !
C'est évidemment pour la pochette que j'ai décidé d'acheter ce disque...!

Mrs. Mills, Gladys de son prénom, a connu un certain succès en Angleterre au début des années 1960. Pourtant, rien ne l'y prédestinait. Elle vivait avec son mari Bert dans une maisonnette de Loughton, dans l'Essex, et était responsable d'une équipe de dactylos dans une trésorerie de Londres.
Elle s'est retrouvée sous les feux de la rampe à quarante ans après avoir été repérée lors d'un spectacle du groupe semi-professionnel dont elle faisait partie, les Astorians.
Son premier disque a eu un certain succès, et elle a joué dans toute la Grande-Bretagne. Elle est aussi passée beaucoup à la télé et à la radio.
Pendant quelques années, Parlophone a sorti un disque d'elle tous les ans avant la période des fêtes. Il s'agit de medleys instrumentaux qui font la part belle à son piano. Comme quoi, ils n'avaient pas que les Beatles pour s'occuper chez Parlophone à cette époque !
Ce soir, je réveillonnerai en ayant une pensée pour Mrs. Mills, qui est décédée en février 1978.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'ai acheté ce disque chez un brocanteur. Son jeu est absolument brillant et si vous avez une platine de qualité suffisante vous allez découvrir toute la vivacité et la couleur du piano de Mrs Mills. Son talent est absolument évident. Quand son disque joue tout le système de son devient vivant et vibrant. La qualité de l'enregistrement est très surprenante. Ses interprétations sont géniales et les enchaînements sont subtils, très à point. Elle maîtrisait son instrument telle une virtuose. Si vous trouvez un disque de Mrs Mills, achetez-le sans hésiter, ce sera une douche de fraîcheur et de jeunesse sur les musiques souvent ternes qui nous sont proposées actuellement.
Laurier du Québec, absolument fou du vinyle.

LinkWithin

Linkwithin