19 septembre 2006

JIMMY accompagné par LES KINGBEES : Comme un fou


Acquis sur le vide-greniers d'Athis le 10 septembre 2006
Réf : Ep 1928 -- Edité par Lamour en France en 1968
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Comme un fou -- Il ne faudra pas -/- Santa-Héléna - Sous la pluie

C’est le deuxième exemplaire de ce disque que je tiens en main. Le premier, que je n’ai pas acheté, je l’avais trouvé à l’Emmaüs de Lyon/Vénissieux, le jour où j’ai acheté les «Sardanes à Vernet-les-Bains» de Juan Morata et pas mal d’autres EPs sixties. Celui de Jimmy, je l’avais retourné, j’avais vu la photo de scène au dos avec la mention « Jimmy triomphe au Palais d’hiver de Lyon » et je m’étais dit avant de le reposer que a) c’était sûrement une production locale et b) ça sonnait un peu prétentieux.
Par la suite, j’avais parlé de ce disque à Dorian Feller, et il m’avait dit que j’aurais peut-être dû le prendre, car les productions régionales peuvent être intéressantes et sont souvent très recherchées. Donc, quand je suis tombé sur ce deuxième exemplaire, à l’occasion de l’un des rares vide-greniers franchement ensoleillé de cette saison 2006, sur le stand d’un monsieur plutôt aimable qui vendait les 45 tours à 50 centimes et les albums à 1 € (sauf les doubles à 2 €, je lui ai d’ailleurs acheté une double réédition en parfait état des volumes 6 et 7 de « Formidable rhythm’n’ blues »), je n’ai pas hésité un instant avant de l’acquérir.
Je m’étais trompé doublement la première fois à propos de ce Jimmy et ses Kingbees (parfaitement inconnus de moi-même jusque-là, mais est-il nécessaire de le préciser ?), puisque a) même s’ils sont originaires de la région lyonnaise, leur carrière n'a pas été que locale et les a même menés à Londres et Paris et b) ils ont vraiment eu un certain succès et ont rempli le Palais d’hiver de Lyon, pas seulement en jouant en première partie de vedettes comme je l’avais pensé avec mauvaise foi.
Bon, mais ce qui compte c’est que ce disque est étonnamment bon ! Dans l’ensemble, le son est très r’n’b avec des côtés presque jazzy et des touches psychédéliques (on est en 68…). On pourrait apparenter ça musicalement à Nino Ferrer ou aux enregistrements d’Eddy Mitchell à Londres, mais le chant en français est plus dans le style Ronnie Bird. La face A est rapide. Le premier titre, « Comme un fou », est dominé par la basse et l’orgue, qui ont une place importante sur les quatre titres, mais la plus grande réussite du disque, à mon sens, c’est le très court et très entraînant « Il ne faudra pas » (« Il ne faudra pas courir après moi, il ne faudra pas pleurer sur mon sort »), où en fait l’homme fort révèle qu’il fuit par peur d’avoir le cœur brisé !
La face B est plutôt lente. Avec son titre, "Santa Helena" me faisait peur d’avance, mais là encore j’avais tort car c’est un titre plutôt réussi, qui passe bien. Par contre, le quatrième titre est un slow baveux plutôt insupportable.
Le plus intéressant d’en tout ça, ça a été de découvrir que Jimmy Castelli, de son nom complet, est toujours en activité, il propose ses services dans le sud de la France pour des soirées privées, mariages, cocktails, concerts, festivals, événements d'entreprises, animations de rues, manifestations de rock acrobatique. Si vous le rencontrez, demandez-lui de vous jouer « Il ne faudra pas » pour moi…

PS : Mon exemplaire de ce disque est autographié, pas au recto comme l’exemplaire reproduit ici, trouvé en vente sur le net, mais en rouge au dos, par Jimmy et un certain Jean-Yves.


PS du 16 avril 2010 :
J'ai remplacé aujourd'hui l'image originale ci-dessus par le recto et le verso de la pochette de mon exemplaire du disque.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

eh bien au cas où tu en trouves un troisième exemplaire, merci de me le prendre, je serais interessé !
: )
le vieux thorax

Anonyme a dit…

je suis fier d'avoir lu ce blog et c'est vrai que je suis toujours en activité "un vrai musicien n'abandonne jamais sauf!!!!!"
si on veux ecouter des titres de mes compos voici le lien.
http://www.myspace.com/jimmycastelli
et si on veux m'ecrire voici mon mail
jaimielee@free.fr
merci pour tout
jimmy

Pol Dodu a dit…

Bonjour Jimmy,
Je suis content d'avoir eu de vos nouvelles !
Du coup, j'ai mis à jour le billet en corrigeant un lien qui ne fonctionnait plus et en en rajoutant un vers la page Myspace.
Vivezeureux!

Anonyme a dit…

salut jimmy.ayant trouver ton site je voudrais savoir si tu fais toujours des concerts.nous serions contentes de te voir en concert en souvenir des annees folles du palais d hiver.tant de souvenir avec gegene franky claude maurice et mario.peut etre a bientot chantal et michele

Pol Dodu a dit…

Chantal et Michèle,
Jimmy est passé ici, mais ce n'est pas son site.
Pour le contacter, je vous conseille l'adresse email qu'il a indiquée en commentaire (jaimielee@free.fr) ou le site http://www.myspace.com/jimmycastelli
Cordialement,
Pol

Adam a dit…

Bonjour...
Quel plaisir de lire un article de ce genre qui fait encore parler de ces talents d'antan dont faisait parti mon grand père, l'orgue Hammond derrière, c'est bien lui... Un certain Max Francky...

Pourriez vous m'écrire a mon adresse mail pour que l'on discute de cela et si il peut y avoir possibilité d'une copie numérique mp3??

Voilà mon mail :
Adam.discovery@gmail.com

Adam

Dani-Elle a dit…

Le Palais d'hiver, le west sid,toute ma jeunesse et par dessus : JIMMY ... Souvenirs, souvenirs.
Je viens d'acquérir son premier 45t " comme un fou" et moi je suis " comme une folle " de l'avoir enfin trouvé.
Bizzzz à tous et .... à Jimmy

LinkWithin

Linkwithin