22 mars 2009

GEORGES JOUVIN : Les larmes de la trompette



Acquis probablement à Nantes vers 2004
Réf : FELP 261 -- Edité par La Voix de Son Maître en France vers 1964
Support : 33 tours 30 cm
14 titres

Ça fait partie des petites ironies de la vie. Après plus de trente ans d'achat de disques, et de conservation de la grande majorité de ces achats, l'artiste dont je possède le plus grand nombre de disques s'appelle Georges Jouvin !
Sans tenir de compte précis, j'ai longtemps estimé que ce titre honorifique revenait à Elvis Costello, vu que j'ai acquis jusqu'en 1986 la quasi-intégralité de sa production, ou à XTC. Mais aujourd'hui, même Howe Gelb avec ses multiples productions sous divers noms et ses nombreux disques hors-commerce, est battu du point de vue de l'occupation de mes étagères par l'homme à la trompette d'or, et là j'ai des chiffres car je tiens à jour une discographie partielle du bonhomme : je possède 85 45 tours et 50 albums (25 et 30 cm) de Georges Jouvin ! Et encore, je me suis restreint pour la quasi-intégralité de ces disques à la période BIEM (1957-1971 on va dire).
Il y a une explication toute simple à cet état de fait. Elle s'appelle Tu m'as trompette mon amour, le roman-photo que j'ai publié en 2004 sur mon site Vivonzeureux!. Avant et après cette publication, j'ai récupéré les disques années 50 et 60 de Jouvin sur lesquels je suis tombé à bon prix, avec l'aide de quelques copains de bonne volonté.

De cette masse, j'ai extrait ce disque, qui est visiblement un peu particulier. Déjà, c'est un album au sens propre du terme. Personnellement, je n'ai jamais fait la différence (pour moi, tous les 33 tours 30 cm avec pas mal de titres sont des albums), mais dans les années 70 j'ai connu plusieurs personnes qui ne parlaient d'album que pour les disques simples ou doubles avec une pochette ouvrante. Celui-là en est bien un, et il dispose en plus d'un livret de 4 pages agrafé à la tranche de la pochette.

Je croyais me souvenir qu'il était fait mention dans les notes de pochette d'un événement particulier pour la sortie de ce disque, genre le xième anniversaire de la carrière de Georges Jouvin ou le énième disque vendu, mais ce n'est pas le cas. Ce qui est sûr en tout cas, par rapport à tous les disques qu'il a sortis à l'époque, c'est que cet album est une édition luxueuse qui marque un premier bilan de la carrière de Jouvin : biographie, bilan chiffré du parcours, discographie récente illustrée, album photos souvenir : on a là un objet très particulier, au point même que mon exemplaire a servi de cadeau de Noël en 1966 (mais les dates de sortie des titres originaux repris sur l'album situent plutôt sa date d'édition originale en 1964 ou 1965).

Evidemment, le fan de rock ne trouve pas toujours son compte sur les disques de Georges Jouvin. Mais enfin, sur celui-ci comme sur d'autres, il y a toujours des curiosités à picorer.
Il y a une vraie réussite pour moi sur ce disque, c'est la chanson Les larmes de la trompette, apparemment une reprise d'un titre signé J. Eigel et Correas. L'association de la trompette, avec une longue introduction instrumentale, et du chant de Dominique y est particulièrement efficace.
Sinon, dans les vraies étrangetés, il y a une version échevelée de Caravane de Duke Ellington, présentée sur la pochette comme un twist (!), et aussi une version cha cha cha très énergique du Et pourtant d'Aznavour.
Une grande partie du répertoire est dans l'esprit Salut les copains, avec notamment un des premiers titres écrits par Lennon et McCartney pour les Beatles, Hello, little girl, sorti à l'origine par les Fourmost en 1963, mais qui est donné ici dans sa version française, c'est donc une reprise de Sheila !

Georges Jouvin et son orchestre ont vendu plus de 25 millions de disques dans le monde. Ils ont sillonné pendant des décennies les salles de concert et de bal françaises, ils ont reflété les goûts de leur époque en reprenant les tubes du moment, en instrumental à la trompette ou, dans les années 60, avec Dominique au chant. Pour toutes ces raisons, Georges Jouvin est en quelque sorte un monument vivant de la musique populaire en France, qu'elle soit enregistrée ou jouée sur scène pour danser. Et quand je dis populaire, je pèse mes mots : évoquez le nom de Jouvin à tout français de plus de 60 ans et vous êtes certain 1) que la personne connaîtra ce nom, 2) qu'elle l'associera à la trompette d'or et 3) qu'elle en aura eu un disque à un moment ou un autre et/ou l'aura vu en gala.
On peut s'étonner, alors qu'il a désormais plus de 85 ans, qu'aucune institution, parisienne (on pense à la Cité de la Musique) ou provinciale (on pense au Conservatoire et à la Bibliothèque de Rennes, ville où il est né en 1923 et où il a obtenu des 1ers prix de solfège, d'harmonie et de trompette avant d'intégrer le Conservatoire de Paris) ne lui ait encore consacré de rétrospective digne de ce nom. Il y a pourtant de quoi faire...


24 commentaires:

Anonyme a dit…

monsieur Dodu le drôle est trop popu pour intéresser les institutions dont tu parles, même le Lieu Unique de Nantes (qui ne recule devant pas grand chose pour essayer de choquer le bourgeois reculerait devant tant de provocation culturelle.
Je déteste ce que représente Jouvin mais grâce à vous mon cher je reconnais qu'il occupe cependant une place unique tout au long de ces décades et ça mériterait d'être repris (en ces temps où "le dernier des géants" dixit France Inter et libé!!!)vient de disparaître que dire de jojojoujou? un imperator de la musique françoise?ph

Sébastien a dit…

Jouvin, j'adore! D'ailleurs, comment pourrait-on en vouloir à un gars qui à composé des morceaux aux titres aussi evocateurs que "Téléjerk" ou "Jerk for trumpet"? Hein?

Anonyme a dit…

ouais,
réhabilitez Jouvin !
et je dirais même plus : pareil pour Verchuren !
; )
le vieux thorax

...quoiqu'en même temps, il y aurait le risque d'une réhabilitation façon UMP, célébrant la "vraie" culture populaire et stygmatisant l'élistisme intello-de gauche parisien. ce serait terriblement horrible !
immaginez : Jouvin à fond dans la sono place de la Concorde, en 2012, pour la réélection de Sarkozy... argggh !!!
(enfin, au moins avec Verchu, ça ne risque pas, il est bien trop apparenté PCF).

franck a dit…

monsieur Dodu moi aussi jái pas mal
de disque de Georges Jouvin presque tous original acheter par moi,j'ai commencer ma collection
j'a peine 15ans Georges a toujour et restera mon orchestre preferer
je'l'ai vue en gala d'inombrable foit dans les annees 60 autour dr Marseille d'ou je vient quand je me suis marier je l'ai perdu de vue
j'ai emmigrer en Australie en 1970
dans le voyages j'ai perdus quelque
un de mes 45 tours et j'ai recommencer pour des enregistremen
de Georges jouvin sans resultat j'ai demander a ma famille s'il ils pouvait me trouvaient des disques ils mon repondus que Georges Jouvin avait disparut et que personnes n'ávait plut entendu
parler de lui.
j'ai meme essayer de contacter la maison de disque EMI sans resultat
je m'etait resigner a ne pas le retrouver jusqua hier le 5/08/09
en regardant sur internet que j'ai
trouvait votre BLOGONZEUREUX et heureux je l'etait croyer moi heureux au larmes aussi dufont du coeur que je vous remerci mille fois merci
je máppelle Marcel
mon email adresse est
ford85econovan@y7mail.com

Anonyme a dit…

"MONSIEUR GEORGES JOUVIN" est un trés grand musicien et grand compositeur!vraiment dommage que les médias n'en parlent pas beaucoup?Je l'ai rencontré plusieur fois! cet un homme trés gentil,il à accepté d'être le parain l'année 1977, d'un groupe de majorettes(NEVERS.58000)dont j'etais le président fondateur depuis le 4 juin 1974!j'ai beaucoup de disques 45 et 33tt,dont plusieurs dédicacés,mais hélàs!je l'ai perdu en contacts depuis fin des années 80!pour des raisons personnel dans la vie.Et j'aimerai par ce message et ce site avoir des nouvelles de ce merveilleux homme de spectacle!je peus également envoyer des photos de ces années et merci à ce site de penser (L'HOMME A LA TROMPETTE D'OR)et j'espère avoir des réponse bientôt?

Pol Dodu a dit…

Bonjour,
Les apparitions publiques de Georges Jouvin se font rares. La dernière dont j'ai eu connaissance, c'était il y a déjà presque deux ans. Je ne sais pas si vous l'avez lu, mais j'en avais parlé dans ma chronique du CD "Les années Georges Jouvin".

LAVAUT a dit…

Serait-il possible d'avoir des contacts avec ce grand musicien, Monsieur"GEORGES JOUVIN" par vos relations avec lui?Car j'ai égaré son adresse,je vous en remercie!bravo!pour votre site.

LAVAUT jean marc a dit…

Je suis la personne,qui vous à déjà! envoyé le message du" 10 Aout 2009 à 9h07"et le petit mot il y à quelques minutes!c'est pour mieux comprendre la demande de ces renseigements!
Merci....

jean marc a dit…

Merci,de ce renseignement,
cordialement,
J.Marc

franck a dit…

monsieur Dodu je ne sais pas si vous le saver mais quand Georges
Jouvin a sortie son premier album
33trs de musique classique il a etait inviter en Russie pour son interpretation du concerto n1 de
Tchaikowsky mais je ne me rappelle
l'annee exate je crois que c'etait 1964 sur se disque il joue des merveilleux morceaux musique comme
le vol du bourdon Ave marie de Joubert et Gounot et d'autre je pensai que ca vous interesserait
Franck

Pol Dodu a dit…

Bonjour Franck,
Je n'étais pas au courant, merci pour cette information.
Il y a un célèbre disque, "Kalinka et autres mélodies russes" qui doit dater de cette époque là, où l'on voit Georges Jouvin habillé à la Russe (pochette visible ici).

franck a dit…

Monsieur Dodu j'ai un autre renseignementau sujet de la trompette de Georges Jouvin
vous saviez que fondus dans l'ensemble de la trompette de Georges Jouvin il y a 670grammes
d'OR c'est ce qui en fait
une Trompette d'Or
Franck

Anonyme a dit…

vpourquoi, nous n'entondons plus Jouvin sur les radio. j'adore ce personnage comme c'est dommage. vive la France avec ses musiques .

Anonyme a dit…

Je suis même ravie qu'il ne sois pas mort, etant donné que l'on ne l'entends plus.s'il vous plais faites le reparraitre sur les ondes radio. Merci je l'adore

jean marc LAVAUT a dit…

Grace à votre page du site conscernant Mr Georges JOUVIN,aujourd'hui 24/02.2010 à 17Heures environs?
J'ai eu une surprise et agréable joie,de ce grand artiste au téléphone il est toujours aussi sympathique!et merci à vous créateur du site,et à son épouse.

franck a dit…

monsieur Dodu j'aimerai entrer en contact Avec George Jouvin si cela etait possible
je vous remercit encore pour ce que vous avait apportait pour la recherche de GEORGE JOUVIN SANS VOUS JE NE L'AURAIS JAMAIS RETROUVAIS ,FRANCK
ford85econovan@y7mail.com

Anonyme a dit…

J 'ai parfois des contacts avec Mr JOUVIN, un homme gentil et simple, qui fut voici bien longtemps à l 'origine de ma passion pour la trompette. Je lui dois donc beaucoup.
Je souhaite sincèrement que l 'on mette ce grand artiste en valeur, et que l 'on continue à le faire connaître

Charlie Dontsurf a dit…

Je profite de ce billet sur Georges Jouvin pour en réclamer un sur un single d'Elvis Costello !
Bon, je sais : cela ne se fait pas. Il faut laisser Pol aller au son de ses désirs. Mais, ça serait bien, un billet sur un single de Costello.

Pol Dodu a dit…

Charlie,
Effectivement, j'ai vérifié, il n'y pas de billet sur un single de Costello, alors que j'ai tendance à privilégier les singles par rapport aux albums.
En fait, ce qui s'est passé, c'est qu'il y a tellement de singles que j'aime beaucoup que j'ai été incapable d'en sélectionner un. C'est pour ça que, pour couvrir un maximum de bases, j'ai chroniqué "My aim is true" et "This year's model". Mais je suis d'accord avec toi, ça manque. Je réfléchis et je m'y mets dès que j'ai choisi !

Nufle Mantis a dit…

Georges jouvin, une passion. Georges Jouvin est bien plus qu'une trompette.
Jojo Jouvin est le symbole de la véritable exception culturelle francaise : le balloche saucissonné, ou bal-à-mescouilles. Alors, chers amis, je ne vous poserai qu'une question :
"Qui jetterai la pierre à un homme qui a vendu bien plus de disques et chopé autrement plus de gonzesses que Michel Portal, Bernard Lubat et Rémy Brica réunis ?"
Mantis.

mrbelette a dit…

Et Dominique vous avez des infos sur elle ? Qu'est-elle devenue ?

Pol Dodu a dit…

Mr Belette,
Comme je l'explique dans Tu m'as trompette mon amour, je ne sais pas ce que Dominique est devenue. Elle ne semble plus apparaitre sur les pochettes de Jouvin après 1968, mais on la voit dans ce film sur le char du corso fleuri de Perthuis en 1971.

olivier lebreton a dit…

bonjour l ami georges jouvin a enregistre avec roger delmote et roger guerin un ou deux albums les trompettes de paris il represente la variete guerin le jazz delmote le classiqueil tire bien son epingle du jeu car les 2 trompettes sont des pointures ce disque que du bonheur

Anonyme a dit…

Les premiers Jouvin sont superbes.
Écoutez "only you", MAGIQUE !

PM

LinkWithin

Linkwithin