01 mars 2007

RUDY'S ROCKIN' KIDDIE CARAVAN


Acquis chez Bloodshot par correspondance aux Etats-Unis en 1998
Réf : [sans] -- Edité par TNT aux Etats-Unis en 1997
Format : CD 12 cm
22 titres

Voilà encore un disque dont j'ai parlé dans Vivonzeureux! au moment de sa sortie (voir ci-dessous ou directement ). Je l'ai ressorti après avoir écouté le récent et relativement décevant "Colours are brighter", une autre compilation de chansons "pour enfants" enregistrée par des groupes de pop-rock liée à une action charitable. Et bon sang, que ce disque contient de bonnes chansons introuvables par ailleurs !
Le principe est assez convenu : prendre des chansons pour enfants traditionnelles et les faire réinterpréter à la sauce contemporaine : on a droit à du rap, du klezmer, du cajun, du folk, mais, s'agissant d'un projet initié par Jon Langford (Mekons, Waco Brothers), l'esprit rock est omniprésent dans la plupart des interprétations : c'est des plus rafraichissants d'entendre Zydeco Elvis dans "The ABC song" balancer d'un seul coup un gros riff de guitare signé The Who ("Baba O'Riley" il me semble) après une introduction sans surprise d'une chanson pour apprendre l'alphabet !
Toutes les chansons du disque sont au minimum sympas et agréables, mais il y en a un bon paquet qui sont carrément excellentes.
Pour ce qui est de la bonne ambiance, il n'y a guère mieux que le "J'ai passé dedant ta porte" de D.L. Menard & The Louisiana Aces ("Tu ne m'as pas répondu, oh aïe aïe, mon cœur fait mal").
J'aime toujours autant le "Them bones" Waco Brothers, et comme souvent en écoutant Jon Langford chanter, je lui trouve des intonations à la Joe Strummer. Quant à la mélodie de "Playmate" des Chiselers, c'est à celle de "Ma ligne de chance" d'Anna Karina dans "Pierrot le fou" qu'elle me fait penser.
Evidemment, dans le lot il y a quelques très belles ballades et berceuses, comme le "Hush little baby" de Sally Timms avec sa flûte ou le "What can the matter be ?" d'Anne Richmond Boston avec ses effets de voix.
Le titre de Calexico, à la jonction musicalement de ce qu'ils ont fait au sein d'OP8 et de la maturité à venir de "The Black light", a un petit côté "Bishonen" de Momus dans le chant et les paroles. Un jour ou l'autre, vu tout ce qu'ils ont sorti éparpillé sur des compilations, des singles, des BOF et des CDs de tournée, il y aura une compilation ou un coffret Calexico. Ce jour-là, il ne faudra surtout pas oublier d'y inclure "The man on the flying trapeze". On pourrait dire la même chose du titre de Giant Sand, "Blow the man down", enregistré ici par le groupe dans sa formation classique en trio. Howe Gelb a rarement sonné autant Tom Waits, que ce soit avec sa guitare ou avec son chant, et il s'éclate bien à la fin avec un solo impressionnant de theremin !
Avec "Home on the range", Vic Chesnutt, en trio lui aussi, est comme souvent des plus poignants. Là encore, il est dommage que ce titre ne soit connu que des quelques-uns qui ont écouté cette compilation. Mais la bonne nouvelle, c'est que ce disque est toujours disponible chez Bloodshot, le label qui, après l'expérience réussie de "Rudy's rockin' kiddie caravan", a démarré une collection de disques pour enfants.

La brève de 1998 :
A quoi ça tient, parfois ! Il m'a fallu attendre plus d'un an pour pouvoir me procurer la compilation "Rudy's rockin' kiddie caravan", tout simplement parce que son seul distributeur, le petit label de country insurgée Bloodshot Records, n'acceptait pas les paiements par carte bancaire.
Et pourquoi donc est-ce que je voulais à tout prix acheter cette compilation liée à une série pour la jeunesse de la chaîne de télévision TNT, celle de M. Ted "CNN" Turner ? Pas parce que les profits sont reversés à une bonne cause, mais parce que je savais qu'on trouvait sur ce disque des inédits de Giant Sand, Calexico et Vic Chesnutt.
Donc, Bloodshot accepte maintenant les cartes bancaires, et le disque a fini par arriver. Les notes de pochette ne sont pas très explicites, mais en lisant un ou deux articles concernant ce disque, on peut en déduire que Rudy est la marionnette vedette de "Rudy et Gogo" (Gogo étant une chèvre), une émission de la chaîne TNT à laquelle participe régulièrement Jon Langford (des Mekons et des Waco brothers, entre autres), car la série mêle marionnettes et personnages réels.
Le disque est publié au profit d'une association pour l'alphabétisation des familles et le principe en est simple : des reprises de morceaux anciens ou traditionnels, dont on peut imaginer que certaines sont choisies dans le répertoire des caravanes en route vers le far-west.
On trouve de tout sur les 22 titres du disque, des chansons de colonies de vacances (qui rappellent le Jonathan Richman de "Coomyah" et "The wheels on the bus"), un medley instrumental de chansons d'enfants par un groupe yiddish, du rap, avec rien moins que Schooly D, du zydeco, du rock, plusieurs titres de la galaxie Mekons (Mekons, Waco Brothers avec un morceau très Clash/Strummer, et Sally Timms avec une très belle berceuse). Et, cerise sur le gâteau, les inédits de Giant Sand, Calexico et Vic Chesnutt ne sont pas des fonds de tiroir, mais trois très belles chansons, Calexico s'attaquant à une chanson de cirque du XIXe siècle, Giant Sand à une chanson de marins et Chesnutt à ce qui doit être un classique du Far-West, "Home on the range".

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin