06 juin 2006

MOMUS : The poison boyfriend


Offert par Creation Records en 1988
Réf : CRE LP 021 -- Edité par Creation en Angleterre en 1987
Support : 33 tours 30 cm
8 titres

"The poison boyfriend" est le second album de Momus, et son premier pour Creation. Pour moi, il restera toujours associé à la tournée française que Momus a faite en février 1988 pour la promotion de cet album, en première partie de Biff, Bang, Pow !. Si cette tournée a été une catastrophe par bien des aspects, je garde un très bon souvenir des balances et des concerts de Momus auxquels j'ai assistés, pendant lesquels je buvais littéralement ses paroles pour essayer de les comprendre.
Sur le disque, Momus est accompagné d'un groupe tout au long, mais pour la tournée il jouait en solo avec sa guitare acoustique. Et chaque soir, son set était marqué par trois chansons particulièrement : "I was a maoist intellectual" et "Bishonen" (alors inédites, mais qui figurent sur "Tender pervert", sorti en 1988), et "Sex for the disabled", qu'on retrouve ici, et qui est de loin le monument du disque.
Le 14 février 1988 (ou le 13), pour faire la promotion du concert à la M.J.C. Claudel de Reims, Momus a participé à l'émission du midi de FR3 Champagne-Ardenne. J'ai traduit l'interview de Momus par l'animateur, dans le super décor de l'émission avec ses hauts tabourets jaunes, et Momus a enregistré en playback un clip d'une des chansons du disque. Il s'est fait un plaisir de sélectionner "Sex for the disabled" pour cette prestation, cette parabole sur la diversité des années Thatcher qui, à mon avis, concentre en quelques minutes l'essence même du propos de Jonathan Coe dans ses deux derniers romans, "Bienvenue au club" et "Le cercle fermé". Vu la pudibonderie de la télé anglaise à l'époque, il aurait sûrement été impossible pour lui de jouer cette chanson sur une télévision anglaise...
Quelques jours plus tôt à Rennes, Momus avait enregistré une autre chanson ("I was a maoist intellectual" je crois) pour "Décibels", l'émisssion de Jean-Lou Janeir.
L'album dans son ensemble est loin d'être parfait. Outre "Sex for the disabled", j'aimais beaucoup "Closer to you" à l'époque, mais moins maintenant. Les deux premiers titres du disque, "The gatecrasher" et "Violets", sont excellents, mais j'accroche moins aux autres.

Deux documents :

Momus devant le programme surréaliste de la journée du 6 février 1988 au parc des expositions de La Roche sur Yon.
Oui, l'animation coiffure par le salon Diminu'tif a bien eu lieu pendant le concert acoustique de Momus, et oui l'animateur avait bien un micro et une sono très forte pour annoncer et commenter cette animation.

Momus en concert dans une boite de Sète le 12 février 1988.
Cette boite au décor et à la programmation rétro sixties était parfaite pour accueillir un concert de Biff, Bang, Pow ! Elle convenait beaucoup moins bien pour Momus. Dommage, car Biff, Bang, Pow ! avait quitté prématurément la tournée la veille, et Momus a malgré tout assuré courageusement son concert.

4 commentaires:

renaud a dit…

hello Pol, quel souvenir, ado devant mon poste et devant Jean Lou Janeir j'ai vu I was a maoist à Décibels, :-)
j'aime bien acheté les disques de Momus même si je ne suis pas sûr que tous se valent mais c'est un peu ma rébellion à moi contre le music business, acheter un disque de Momus. Son blog est très intéressant.

Pol Dodu a dit…

Bonjour Renaud,
Tu confirmes donc que c'est bien "I was a maoist intellectual" qu'il avait joué.
Je dois avoir cette émission de Jean Lou Janeir quelque part sur une VHS...
Le blog de Momus et plus généralement son site sont excellents. Il a été un des premiers à développer un site d'artiste de cette façon, et surtout à s'en occuper lui-même de très près.

Pol Dodu a dit…

Momus vient de se lancer dans un calendrier de l'Avent un peu particulier : en ce mois de décembre, il va mettre successivement en ligne en téléchargement libre les six albums qu'il a sortis chez Creation Records entre 1987 et 1993.
Le premier, "Poison boyfriend", est déjà en ligne. En plus des MP3, Momus fait un commentaire sur chacune des chansons et dit ce qu'il en pense aujour'dhui : passionnant !

Pol Dodu a dit…

On parle du concert de Momus à La Roche-sur-Yon et de beaucoup d'autres dans mon entretien avec Philippe Dumez pour Les Ecumeurs.

LinkWithin

Linkwithin