08 janvier 2006

SPARKLEHORSE : Chords I've known


Acquis par correspondance aux Etats-Unis vers 1998
Réf : DPRO-11198 & SRR14 -- Edité par Capitol & Slow River aux Etats-Unis en 1998
Support : CD 12 cm
Titres : Heart of darkness (Wiggly) -- Almost lost my mind -- Midget in a junkyard -- Dead opera star -- The hatchet song

J'ai commencé à m'intéresser à Sparklehorse bien après la sortie du premier album en 1995. A partir ce moment-là, j'ai ramassé les disques que je voyais passer, même si avec le deuxième, puis le troisième album je commence à me lasser.
Celui-ci est un EP sorti moins d'un an après le premier album. Il y a cinq vrais titres (pas des remixes, ni des bidouillages sans forme), mais le tout fait à peine dix minutes.
"Heart of darkness" est le seul titre qui était sorti avant (sur l'album), mais cette version "wiggly" est différente, avec un effet de vibrato sur la guitare. C'est une très bonne chanson, mais la vraie face A du disque est "Almost lost my mind", assez typique des titres un peu rapides et électriques de Sparklehorse, qui aurait sûrement été sur l'album si Mark Linkous avait fini de la composer : là, ça s'arrête assez brusquement après une minute trente.
La très bonne surprise du disque c'est "Midget in a junkyard", un instrumental chaloupé avec les percussions qui font penser à "Egyptian reggae" et le banjo et la mandoline un peu à la Comelade.
"Dead opera star" commence à mi-chemin entre du Stranglers et du Howe Gelb en solo, et à partir du refrain, on est plutôt dans un esprit à la Grandaddy. "The hatchet song" fait partie de la catégorie des bons titres lents de Sparklehorse, mais contrairement à d'habitude, il n'y a pas du tout de petits bruits parasites ici, juste du piano pour accompagner Mark Linkous.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin