04 janvier 2006

JOWE HEAD : Pincer movement


Offert par Jowe Head à Londres le 8 mars 1984
Réf : HEDON 5 -- Edité par Hedonics en Angleterre en 1981
Support : 33 tours 30 cm
21 titres

Ce jour-là, j'étais à un concert organisé dans le cadre des soirées itinérantes Living Room d'Alan McGee et de ses potes. C'était dans un pub, probablement l'Union Tavern. J'ai vu les deux premiers groupes, The Committe (aucun souvenir) et les Jasmine Minks, mais je n'ai rien vu ce soir-là du concert des têtes d'affiche, les Three Johns, car je suis descendu au bar après les Minks et j'ai entamé une conversation avec Jowe Head, Joe Foster et Dave Musker (alors tous les trois membres des Television Personalities) qui a duré tout le concert.
Il était question notamment de l'album "Jonathan sings !" de Jonathan Richman, sorti par Warner en France fin 83, mais que Warner Angleterre avait refusé de sortir. J'en avais fait une copie cassette pour Dave et Joe, qui en avait parlé à Rough Trade. Que ça ait un lien de cause à effet ou pas, toujours est-il que l'info du jour était que Rough Trade allait bientôt sortir "Jonathan sings !" en Angleterre...
Jowe avait sous le bras cet exemplaire de son premier album solo, Pincer movement, qu'il avait amené pour un copain. Mais le copain ayant fait faux bond, il m'a gentiment offert ce disque que je ne connaissais pas du tout. A une question de ma part, il a précisé que ce que je prenais pour une sculpture sur la pochette était en fait un gros plan sur un jouet en plastique.
C'est un très bon album, auquel participent deux autres ex-Swell Maps, Empire Soundtracks et Phones Sportsman, ainsi que Joe Foster, mais il y a des titres sur lesquels Jowe fait tout tout seul. Le disque est ponctué par le carillon de Radio Vatican, et scandé par des références à Elvis, avec des versions de Crawfish et une bonne version de Wimoweh. Il y a plein de jingles et de bidouillages très courts, mais aussi plusieurs chansons originales très réussies, dont Cake shop girl (probablement une nouvelle version de Cake shop, écrit par Jowe pour les Swell Maps), Diesel loco train, Swissair (avec deux saxos) et Bear garten, qui a un petit côté Comelade.
Une partie des titres de cet album a été reprise en 1986 sur un album intitulé Strawberry Deutsche Mark, sorti en Allemagne, mais sinon, je n'ai pas l'impression que ce disque ait été réédité en CD. On trouve cependant en téléchargement gratuit sur le site de Topplers Records cinq reprises-hommages de titres de cet album par des fans Jowe Head, les NoMen, qui sont de très bonne facture.
Jowe Head, lui, reste très actif, comme le prouvent ses productions récentes et ces infos sur ses activités.

Ajout du 14 mai 2011 :
Presque trente ans plus tard, Joe Foster a réédité Pincer movement sur son nouveau label Poppydisc. La réédition est annoncée avec des bonus exclusifs, mais ils sont probablement uniquement sur la version CD car l'album à télécharger en MP3 ne compte que 18 titres.


Jowe Head, bassiste des Television Personalities, à Londres (Living Room Club, Adam's Arms Pub) le 10 février 1984 (Photo : JC Brouchard)

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin