01 avril 2011

LIGHTNING HOPKINS : This is the blues Vol. 1


Acquis sur le vide-grenier de la rue de l'Hôpital à Epernay le 20 mars 2011
Réf : 10 351 -- Edité par Brunswick en Allemagne vers 1963
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Merry Christmas -- Happy new year -/- I'm wild about you baby -- Cemetery blues

Dans un genre différent, voici un disque issu de la même collection et acheté probablement à peu près en même temps que le Kingsmen. Cet EP inaugurait une nouvelle collection du label allemand Brunswick appelée This is the blues, qui venait s'ajouter aux Pioneers of jazz et aux Kings of swing. Il y a eu au moins dix parutions dans cette série, toutes illustrées par des dessins aux aspects de vitraux de Seidat, et au moins un album compilation, The best of This is the blues.
Si Lightnin' Hopkins est un grand nom du blues, la sélection pour les autres volumes est très pointue : Roosevelt Sykes, Johnnie Temple & Jesse James, Cow Cow Davenport, Peetie Wheatstraw, Lonnie Johnson, Ollie Shepard, Jimmy Gordon, Rosetta Howard, Cousin Joe. A part Lonnie Johnson et peut-être Roosevelt Sykes, je ne connaissais aucun de ces noms...
J'ai quelques titres d'Hopkins sur des compilations de blues mais en-dehors de ça je ne connais pas bien sa discographie assez pléthorique. Je m'attendais à du blues plutôt traditionnel joué seul à la guitare électrique : j'ai été agréablement surpris car en fait on trouve ici quatre des huit titres enregistrés pour Decca le 29 juillet 1953, en trio avec Donald Cooks à la contrebasse et Connie Kroll à la batterie.
Il y a deux blues assez lents, Merry Christmas et Cemetery blues, marqué par un arrangement particulier, un accompagnement vocal fait de sanglots qui ont été rajoutés à l'enregistrement live (Ils ne sont pas présents sur cette version). Si ces deux titres sont excellents, je leur préfère les deux rapides, qui sont aussi proches du rock que les Cramps ou les White Stripes sont proches du blues : Happy new year a une guitare quasi-rockabilly et I'm wild about you baby est aussi sauvage que son titre le suggère, avec Lightnin' Hopkins qui fait des "Whou Whou" d'excitation.
Un grand disque, qui me donne envie d'aller jeter une oreille sur les autres titres de cette période. Ils ont été très souvent réédités, et notamment par Proper sur le coffret de quatre CD Texas thunderbolt. Sauf que, même si c'était il n'y a pas si longtemps, en 2007, ce coffret semble déjà épuisé et son prix augmente sur certains sites.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Dodu Paul vous mettez la barre est très haute, d'entrée pour la saison des vide-greniers, c'est la trouvaille parfaite, rêvée, inespérée....Bon, la piste est ouverte!
Ph

Pol Dodu a dit…

Je ne me suis pas trop planté en parlant de rock à propos de "I'm wild about you baby" et "Happy new year"... Voilà ce qu'a écrit Greg Drust dans ses notes de pochette de la compilation "Mojo hand" (Rhino, 1993) : "On July 29, 1953, Hopkins added rhythmic sock to his studio band; bassist Cooks was joined by drummer Connie Kroll. In a way, they prophesied the birth of rock, because rock is exactly what this trio did on the up-tempo numbers, with Lightnin's aggressive guitar predominating as always."

LinkWithin

Linkwithin