20 octobre 2006

THE WHITE STRIPES : Hotel Yorba


Offert par Philippe R. dans la Marne à Noël 2001
Réf : 7243 5461052 3 -- Edité par XL en Union Européenne en 2001
Support : CD 12 cm
Titres : Hotel Yorba – Rated X (Live at the Hotel Yorba) – Hotel Yorba (Live at the Hotel Yorba)

J’avais entendu parler des White Stripes dans la presse, mais je n’avais jamais entendu un seul titre d’eux avant de recevoir ce maxi en cadeau de Noël, et pourtant le groupe en était alors à sortir son troisième album, "White blood cells".
Un très bon choix que de m’offrir ce disque en cadeau puisqu’il s’avère que c’est l’un de mes préférés des White Stripes, ceci pour une raison toute simple : je ne suis pas un vrai amateur de gros rock-blues électrique, et chez les White Stripes j’ai tendance à préférer les ballades ou les titres à dominante acoustique. Je suis donc gâté avec ce disque, puisque la face A, "Hotel Yorba", extraite de l’album, est une chanson très entraînante emmenée par une guitare acoustique. Le chant et les paroles fonctionnent très bien.
L’Hôtel Yorba existe vraiment, à Detroit, la ville de Meg et Jack White. C’est d’ailleurs devant l’hôtel qu’ils sont pris en photo sur la pochette, habillés tout en rouge, les pieds dans la neige blanche, et c’est dans la chambre 286 de l’hôtel lui-même que les deux faces B ont été enregistrées "live" par Brendan Benson ! Jack est à la guitare acoustique et au chant, Meg tape sur un carton, joue du tambourin et fait les chœurs. C’est super, et j’aurais vraiment aimé assister à cet enregistrement, ou à un concert acoustique du duo avant qu’ils ne remplissent les Zénith et autres grandes salles…
"Rated X" est une très bonne reprise de Loretta Lynn, une excellente chanson sur la mauvaise réputation faite aux femmes divorcées et les cancans qu’elles peuvent susciter, qui j’imagine doit dater des années 60 ou du début des années 70. C’est sûrement à la suite de cette reprise que Jack White s’est retrouvé quelques années plus tard à produire l’album "Van Lear Rose" de Loretta Lynn, un disque que je vous recommande chaudement. Rétrospectivement, sachant que Jack et Meg sont divorcés, cette chanson prend un relief particulier, surtout que la chanson se termine par Jack qui dit "Laisse-les causer, Meg".
Si la seconde version de "Hotel Yorba" prouve une chose, c’est que les White Stripes auraient pu faire des économies de studio pour "White blood cells" : cette musique de chambre vaut largement la version studio, je préfère les chœurs de Meg à ceux de la version de l’album, et j’adore cette ambiance tambourin, dans l’esprit de l’album "Beach Boys Party !" ou de certains disques de Jonathan Richman.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin