02 avril 2011

CAKE : Long time


Acquis par correspondance via eBay aux Etats-Unis en mars 2011
Réf : [sans] -- Edité par Upbeat aux Etats-Unis en 2011
Support : CD 12 cm
Titres : Long time (Radio edit) -/- Long time (Album version)

A part une compilation de faces B et de raretés en 2007, Cake n'avait rien sorti depuis 2004. Alors, quand Showroom of compassion, leur sixième album, s'est annoncé, en indépendant sur leur propre label cette fois-ci, je m'y suis intéressé, comme je le fais avec Cake depuis Fashion nugget et I will survive en 1996.
Je me suis notamment intéressé au premier single extrait de l'album, Sick of you, excellent, qui confirme l'un des grandes qualités de Cake : malgré les départs de membres importants ils ont imposé leur son, reconnaissable en quelques secondes, et avec le style parlé-chanté de John McCrea ils sont capables de produire sur chaque disque des chansons solides, dansantes et souvent drôles.
Depuis ses débuts, et quel que soit son label, Cake diffuse des disques promos qui sont intéressants car ils bénéficient souvent d'une pochette à l'illustration inédite. J'en ai un tout petit nombre, surtout Rock 'n' roll lifestyle, et j'avoue que je bave d'envie devant la liste de leurs disques promo, dont certains contiennent des titres inédits. C'est pour ça que je me suis mis en quête de Cake quand j'ai voulu me faire un petit cadeau. J'ai finalement jeté mon dévolu sur une enchère qui concernait deux CD promo récents (en fait, des CD-R "originaux" officiels), celui de Sick of you (qui n'a été diffusé commercialement qu'en 45 tours et en téléchargement d'où un intérêt supplémentaire) et celui de Long time, un autre titre de Showroom of compassion qui, cerise sur le gâteau, n'est pas encore commercialisé. Ce devrait être très prochainement le deuxième single extrait de l'album; la vidéo a été diffusée officiellement il y a deux jours.
Je n'ai pas encore écouté l'album en entier, mais en tout cas Long time est un autre single très solide. Par rapport à Sick of you, on s'éloigne juste un petit peu du son classique de Cake avec des apports électroniques : effets sur les choeurs, batterie au son de boite à rythmes, synthé...
Quand j'ai passé ma commande, il s'agissait pour moi de continuer à m'intéresser à un groupe moyennement connu, plutôt sur une pente descendante, qui sortait assez discrètement son nouvel album. Et bien, je me plantais complètement. Comme ça avait été le cas il y a quelques temps pour Bright Eyes, et le marché du disque étant ce qu'il est au 21e siècle, Showroom of compassion s'est retrouvé à sa sortie n° 1 du classement des ventes Billboard aux Etats-Unis, rien que ça, et la tournée qui accompagne l'album se fait quasiment à guichets fermés. En France, même cas de figure avec l'unique concert qui a eu lieu à La Cigale, et Libération nous révèle même l'une des causes de cet engouement : la nostalgie pour les années 90 ! Je suis bien bête de ne pas y avoir pensé tout seul car je sais bien que vingt ans, c'est le temps qu'il faut à la nostalgie générationnelle pour se mettre en place : les vingt ans découvrent la musique qu'écoutaient leurs parents et les quarantenaires,  une fois les enfants grandis, se souviennent de la musique qu'ils ont aimée et ressortent plus facilement en concert. Pour ce qui concerne particulièrement Cake, ce qui est notable c'est qu'entre-temps ils ne se sont jamais séparés et ont produit des disques d'une qualité constante. Et de mon côté, j'ai toujours eu du plaisir à les écouter...

Showroom of compassion est en vente sur le site de Cake, avec des extraits en écoute.



Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin