21 janvier 2011

OUI OUI : Ma maison


Acquis probablement à La Petite Boutique Primitive à Reims en 1990
Réf : WMD 607 101 -- Edité par Justine en France en 1990
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Ma maison (Nouvelle formule, Edit radio) -/- Bolide

Cette semaine, j'ai regardé avec plaisir Soyez sympas, rembobinez, le film de Michel Gondry, l'ancien batteur et réalisateur des clips de Oui Oui. Du coup, ça m'a décidé à faire ce que j'avais prévu de longue date : ressortir un des disques du groupe pour en parler ici.
Si j'ai bien acheté à sa sortie en 1989 Chacun tout le monde, le premier album de Oui Oui, je regrette amèrement de pas avoir fait de même pour l'épatant Formidable en 1992. D'autant plus que, il y a sûrement presque dix ans maintenant, j'ai remplacé ma copie cassette de l'album par un CD-R (sûrement grâce au Vieux Thorax, avec en bonus les deux titres de ce single) et que, comme beaucoup de mes premiers CD gravés, celui-ci ne passe quasiment plus maintenant !
Comme quoi, un bon vieux 45 tours bien entretenu, si on a gardé une platine en état de marche, c'est parfois plus fiable. C'est le cas pour Ma maison, une chanson qui figurait à l'origine sur Chacun tout le monde. Cette nouvelle formule a été enregistrée spécialement pour ce single l'année suivante, en 1990.
Ma maison est un parfait exemple du style Oui Oui. Musicalement, il y a comme souvent une touche new wave et, vu le thème abordé et le détachement apparent, je pense particulièrement aux Nits des trois premiers albums, de Tent à Work.
Dans les paroles, j'aime particulièrement la phrase "La promiscuité sent le fromage" !
Bolide, en face B, est un instrumental qui ne figurait pas sur l'album (Il y en a une version dub sur le maxi CD), mais c'est quand même un titre du groupe déjà ancien car Michel Gondry avait réalisé en 1988 un film d'animation sur une première version de Bolide, avec plus de guitare. Celle-ci m'évoque plutôt Les Tueurs de la Lune de Miel, et particulièrement J4, dans sa version Subtitled remix.
Avec un nom pareil (Je ne sais pas comment les propriétaires de la marque du personnage d'Enid Blyton ont laissé passer ça) et ses faux airs naïfs, Oui Oui a dû en rebuter plus d'un. Ils n'ont pas été aidés par le fait que les labels qui ont sorti leurs albums ont tous les deux mis la clé sous la porte peu de temps après la sortie des disques.
Etienne Charry, guitariste, chanteur et parolier du groupe, poursuit son parcours musical éclectique et original, hors des sentiers battus du disque, de spectacles en illustrations sonores en passant par des expositions d'art musical.
Sur son site, en réglant la radio sur Oui Oui, on trouve plein d'infos sur le groupe, ainsi que des inédits et les clips vidéo. On y apprend en passant que plusieurs projets de ressortie des disques, depuis longtemps épuisés, n'ont pas abouti. Dommage, surtout qu'une anthologie envisagée aurait pu s'appeler Oui Oui are the World !


Le clip de Ma maison réalisé par Michel Gondry.


Un Oui Oui très rock interprète Ma maison en concert sous la Tour Eiffel en 1992.

10 commentaires:

Christophe a dit…

La vidéo m'avait scotché à l'époque, et je m'étais subitement intéressé à Oui Oui. Quand Gondry a réalisé plusieurs bijoux pour Björk ensuite, ça ne m'étonnait plus, tant pour le visuel que pour ce son si troublant.

Un petit groupe que je regrette quand même d'avoir raté, alors que je suis allé voir les Ablettes en concert (on ne peut pas réussir à tous les coups ^^).

J'ai le drôle de souvenir d'avoir acheté mon 45 chez Vitamine, mais je crois que mes pensées s'embrouillent (en plus, maniaque comme je suis, j'enlevais toute étiquette alors de mes pochettes, donc la vérification me laisse dans le vague).

'tain, je vieillis...

Pol Dodu a dit…

Christophe,
Moi aussi je n'ai pas vu Oui Oui en concert. Quand tu dis que tu les as ratés, est-ce que tu penses à un concert à Reims ? Si c'est ça, je suis aussi passé complètement à côté !
Pour les étiquettes, j'en ai enlevé des centaines moi aussi et je le regrette bien car elles ravivent la mémoire. De même, si j'avais quinze-seize ans aujourd'hui, je me conseillerais tout de suite de prendre note des concerts auxquels j'assiste et/ou de garder les billets.
Si je l'avais fait plus tôt, je ne me torturerais pas l'esprit pour essayer de savoir où et quand j'ai vu Memphis Slim ou Thiéfaine en concert. Encore que, Thiéfaine, je sais que c'était à la Salle des Fêtes de Châlons, mais c'est vrai qu'on n'imagine pas qu'il est possible d'oublier complètement des soirées entières de sa vie. Et pourtant si...

le vieux thorax a dit…

Vive les Oui Oui !
Moi aussi je les ai raté en concert - et découverts seulement sur disque vers 1995. Heuresement qu'il y a quelques vidéos sur Youtube et sur le site d'Etienne Charry. Lui par contre, je l'ai vu 2 fois en ocncert et c'était super ! J'éspère qu'il s'y remettra, quoique ses installations et performances artistiques sont très bien aussi. Il participe d'ailleurs à une expo à la galerie Agnès B en février, sur les connexions entre rock et arts plastiques...

Christophe a dit…

Pour memphis Slim, je l'ai vu avec mes parents en 82 je crois, au Théâtre (à Reims). Il m'a d'ailleurs dédicacé un double album qu'on avait acheté au concert. Quelques mois après, nous y avons vu Erroll Garner si mes souvenirs ne me trompent pas.

Et si mes souvenirs me quittent, je ne regrette pas trop de ne pas avoir noté, gardé, etc. , et d'avoir aujourd'hui à refaire tout ce chemin à l'envers. Quand on est jeune, il vaut mieux foncer et vivre le présent à fond que vouloir tout estampiller pour l'avenir. Même si je retrouve quand même quelques étiquettes collées à l'intérieur des pochettes ! Comme quoi, je n'étais pas si frivole avec la mémoire.^^

Christophe a dit…

Sinon, Oui Oui était passé à l'Usine, mais je ne revenais déjà plus beaucoup à Reims à l'époque.

Christophe a dit…

Et je rajoute que suite à une discussion récente avec d'autres blogueurs sur notre archivage ou non de nos billets de concert, Mus avait produit une petite galerie de ses billets de concerts, où nous avions tous commenté gaillardement (je ne sais pas si c'est visible pour les non fb mais je mets quand même le lien : http://www.facebook.com/album.php?id=546216470&aid=267778)

Pol Dodu a dit…

Christophe,
La galerie de billets de Mus n'est pas accessible hors FB, mais merci quand même pour l'info.
Pour info, chez Reimspunknroll, il y a une page pour les tracts et les billets de concerts. Il y en a pas mal, dont certains me rappellent des souvenirs !

ludo d a dit…

Qui fera le geste magnifique de rééditer les albums de Oui Oui, aujourd'hui introuvable ou à un prix abusif ?

Qui peut en parler à Michel Gondry, qui a quand même (un peu, certainement) les moyens de le faire (ne serait-ce que pour quelques passionnés) ?

En fait, outre mon plaisir personnel, je ferais bien écouter ces morceaux à ma fille Margot de bientôt un an ...

Pol Dodu a dit…

Oui Oui a déjà eu l'occasion de rejouer ponctuellement mais cette fois-ci c'est annoncé d'avance, c'est public et en plus c'est gratuit ! : Oui Oui jouera à Paris au Bus Palladium samedi 7 juin à 21h30.

Anonyme a dit…

Ils passeront aussi au Festival "La Ferme Electrique" , tout près de Paris, avec plein d'autres groupes géniaux le 5 juillet 2014 !!
www.la-ferme-electrique.fr

LinkWithin

Linkwithin