25 février 2007

THE PASTELS : Sleep in your arms tonight


Acquis par correspondance auprès de Paul Groovy en Angleterre début 1984
Réf : BEAT 001 -- Edité par Groovybeat en Angleterre en 1983
Support : Cassette
10 titres

Au Living Room Club début 84, il y avait ce gars Paul Groovy qui distribuait son petit fanzine gratuit, "Groovy Black Shades", avec des numéros spéciaux consacrés aux Pastels et aux Television Personalites. Quand j'ai vu qu'il vendait une cassette live des Pastels, je l'ai aussitôt commandée. j'ai aussi commandé l'autre cassette au catalogue, celle de The Now, "Miles high". Celle de The Now était fournie avec un poster A3 photocopié et colorié au stabilo, comme la pochette de cette cassette, celle des Pastels avec un livret, mais je n'arrive à remettre la main ni sur l'un ni sur l'autre aujourd'hui.
Quand j'ai reçu cette cassette, je pense que je venais d'acheter les deux premiers 45 tours des Pastels, et en tout cas je ne les avais pas encore vus en concert.
Cet enregistrement a été réalisé le 8 octobre 1983, probablement dans la salle de billard de l'Adam's Arms, dans Conway Street à Londres. Le son est étonnamment bon quand on imagine que la prise de son a dû être faite avec un simple magnéto cassette. par exemple, la reprise du "Hurricane fighter plane" de Red Crayola sonne mieux ici que sur l'album "Alive in the Living Room", alors que c'est bien la même version.
L'ambiance est visiblement très détendue. Il y a pas mal d'échanges entre le groupe et le public et il me semble qu'Alan McGee intervient à plusieurs reprises, notamment à la fin pour annoncer le prochain concert (Les Television Personalities !). L'accent écossais est donc omniprésent.
Par rapport aux concerts que j'ai vus en juin-juillet 1984, la formation est la même, sauf la batterie, tenue ici par David (Keegan ?) et pas par Berniece.
Le répertoire est intéressant car il rend mieux compte de ce que jouait le groupe à l'époque que leur premier album, "Up for a bit", sorti tardivement en 1987. On retrouve les deux premiers singles, "Heavens above !" et les deux faces de "I wonder why", ainsi que les deux faces du troisième single, le premier pour Creation, alors inédit (mais les Pastels étaient peut-être descendus de Glasgow à Londres justement pour l'enregistrer...).
Encore plus intéressant, il y a ici des titres rares : "She always cries on Sunday", uniquement enregistré pour une session BBC en 1984, disponible sur "Suck on", et "Reflections on a rainy day", un titre nommé "Trains go down the track" pour la Peel Session de 1984 et "Breaking lines" pour la face B de "Truck train tractor" en 1986 !! Et il y a deux titres qui sont carrément inédits je crois, le typiquement misérable "I'm so alone" et "Sleep in your arms to night", qui n'est pas tout à fait un repompage du "I wanna sleep in your arms" des Modern Lovers, mais qui témoigne bien en tout cas de l'admiration que les Pastels avaient pour eux.
Quelques années plus tard, à Reims, j'ai parlé à Stephen Pastel de cette cassette, sensée être sortie avec l'autorisation du groupe. Il a fait la moue, laissant entendre qu'elle était quand même au moins semi-pirate...

2 commentaires:

Antonio a dit…

Please, can you put the concert for download here, or would be possible to send me a copy to my adress?

Pol Dodu a dit…

Antonio,
I'm sorry, but I can't and wouldn't want to do that. Maybe you could ask Paul Groovy ?

LinkWithin

Linkwithin