13 août 2011

PASCAL BALDO "SPARAL II" : L'hymne au boudin blanc de Rethel


Offert par Philippe R. à Nantes le 9 août 2011
Réf : KO/880203 -- Edité par Pascal Baldo en France en 1988
Support : 45 tours 17 cm
Titres : L'hymne au boudin blanc (Paroles et musique) -/- L'hymne au boudin blanc (Musique)

Je crois que Philippe a été subjugué par la force de Ô Chauny, comme tu es jolie ! de Gonthier, l'ode à une ville de son département natal. Malheureusement, ce disque manque toujours à sa discothèque et du coup, chaque week-end, Philippe est condamné à se lever aux aurores pour partir en quête de ce 45 tours élusif. On pourrait croire que l'Ouest de la France n'est pas le meilleur terrain pour trouver un 45 tours du Nord-Est, mais les disques ont tendance à voyager de façon surprenante. Ainsi, s'il n'a toujours pas trouvé le Gonthier, sa vigilance a permis à Philippe de se procurer un autre disque vantant une spécialité locale, cet Hymne au boudin blanc de Rethel, qu'il m'a aimablement offert, pensant à juste titre que j'aurais envie d'en faire profiter le plus grand nombre.
Pascal Baldo, à qui nous devons cet hymne, est un musicien précoce : vers 11-12 ans il faisait déjà des imitations de Thierry le Luron et des animations de club du 3e âge ! Aujourd'hui professeur de musique, il joue notamment dans le groupe Baldo & co. après avoir été membre de Sparal de 1979 à 1988 (un 45 tours, PCV en 1983). Peut-être inspiré par l'ambiance à la bonne franquette et le succès de Viens boire un p'tit coup à la maison, Pascal a composé pour le monument du patrimoine gastronomique ardennais un hymne chaleureux à la conscience sociale marquée, dont le refrain s'entonne à plusieurs :
  • Pas besoin d'avoir de dents pour déguster du boudin blanc
  • Avec un petit verre de blanc c'est succulent
  • Pas besoin d'être un notable, le boudin blanc c'est abordable
  • Et sur toutes les bonnes tables il est présent
La version instrumentale en face B permet de s'entraîner et sera fort utile pour animer votre prochaine fête familiale !
Il est rassurant de constater que le petit commerce rethélois  connait une certaine stabilité. Après plus de vingt ans, si le magasin de disques-carterie Graffi'disc, qui a vendu cet exemplaire, n'existe plus (presque sans surprise), les deux sponsors figurant au verso continuent  leur activité, le fleuron qu'est la Charcuterie Demoizet, bien sûr, mais aussi Rethel Vidéo.
Mon exemplaire du disque est dédicacé à une certaine Denise. Le seul autre exemplaire que j'ai vu en ligne est lui aussi dédicacé, mais à une Monique !





En plus du 45 tours de Pascal Baldo, Philippe a trouvé dans la pochette un disque souple faisant la promotion d'un coffret de  huit albums des Beatles édité par reader's Digest. a la différence du coffret Jouvin, pour lequel Georges officiait en personne, le label, qui n'avait probablement pas de membre des Beatles sous la main, a fait appel à une personnalité extérieure, le journaliste Gérard Klein, qui débite sa promo ("Quel coffret que ce coffret là !") avec des qualificatifs choisis ("Formidable", "Superbe", "Rien à dire") avant l'emballage final : "C'est un magnifique coffret, vraiment, qui vous transportera d'allégresse et de joie sans  cesse renouvelée et qui deviendra j'en suis sûr le numéro un de votre discothèque, in-dis-pen-sable !"
On trouve assez souvent des disques souples de ce genre. La meilleure utilisation qui en a été faite à ma connaissance est due au Vieux Thorax, avec le titre Sources d'inspiration sur l'album Echantillons légèrement modifiés en 2007.

2 commentaires:

debout a dit…

à écouter, peut être, en alternance avec "la foire aux boudins" de Pierre Vassiliu (chanson au thème nettement moins patrimonial que celui distillé dans l'oeuvre de Pascal Baldo voire même carrément politiquement incorrect... ai-je dit "heureusement" ?!)

Pol Dodu a dit…

Heureusement, à n'en pas douter !
Je ne connaissais pas du tout cette chanson de Vassiliu, sûrement encore plus cruelle que "Les p'tits boudins" de Gainsbourg. Elle n'est pas complètement politiquement incorrect vu qu'il ne s'aventure pas à trier entre boudins blancs et boudins noirs !

LinkWithin

Linkwithin