08 août 2011

COUNTRY GUITAR (GREAT COUNTRY AND WESTERN HITS)


Acquis dans une boutique de charité de Portsmouth le 19 mai 2010
Réf : RCX 107 -- Edité par RCA en Angleterre en 1957
Support : 45 tours 17 cm
Titres : HANK LOCKLIN : Geisha girl -- JIM REEVES : Two shadows on your window -/- JIM EDWARD, MAXINE AND BONNIE BROWN : I heard the bluebirds sing -- HANK SNOW : Tangled mind

Le même jour que le Jean-Claude et ses Wachi-Wala et le Chubby Checker mais au centre-ville de Portsmouth, j'avais trouvé ce superbe EP à un tout petit prix, alors que la même boutique vendait des CD de rééditions country (relativement) cher.
Ce 45 tours est le premier volume de la série Country guitar de RCA Angleterre, qui en comptera treize jusqu'en 1961, des compilations pour la plupart, mais aussi des quatre titres de Hank Locklin et surtout Hank Snow, pour ne citer que ceux présents ici.
Le principe est de présenter une sélection de tubes country américains, mais je dois dire que la sélection a été très bien faite puisqu'il n'y a que des bons titres ici.
Il suffit de voir la photo des frères et soeurs Jim Edward, Maxine et Bonnie Brown, également connu, fort logiquement, sous le nom de The Browns, pour penser à la Carter Family. Et quand on écoute le réjouissant I heard the bluebirds sing, on a confirmation qu'il y a un air de famille, si je peux me permettre. Dans un style plus folk-pop, leur plus gros succès en 1959 fut une reprise de Les trois cloches, la chanson à succès d'Edith Piaf et des Compagnons de la Chanson ! Ils se sont séparés depuis bien longtemps mais tous les trois sont encore vivants.
Je ne connaissais pas du tout le nom d'Hank Locklin, pourtant il a sorti 65 albums en plus de cinquante ans de carrière et à sa mort en 2009 il était le membre le plus âgé du Grand Ole Opry. L'épatant Geisha girl ("Have you ever heard a love song that you didn't understand ?") est l'un de ses plus grands succès avec Please help me I'm falling et Send me the pillow you dream on.
Tangled mind est un bon titre tout à fait dans le style d'Hank Snow. La version en dirct à la télévision ci-dessous est des plus sympathiques. 
Two shadows on your window de Jim Reeves est le titre qui me plait le moins du lot. On sort du style country le plus traditionnel pour aborder une ballade taciturne et larmoyante avec des choeurs, mais quand il chante "One of them is taking my place", ça ne peut que me rappeler le Stranger in the house d'Elvis Costello et George Jones.



2 commentaires:

debout a dit…

ils ont des têtes pas possibles... enfin au regard de nos us et coutumes d'aujourd'hui en la matière et en vigueur dans l'industrie discographique et musicale sévissant de nos jours.
J'ai ce Cd de Jim Reeves, "dear hearts and gentle people : AFN recordings from the 1950's" sur Sundown, disque dont je me demande tout le temps pourquoi je le garde... mais que je finis toujours par remettre avec les autres après l'avoir réécouté (pour vérifier si vraiment c'est dispensable) en raison de ce charme désuet qu'on les disques fabriqués à partir d'émissions de radios, à l'époque où la bande passante de celles ci leur donnait du grain. Et puis les titres, country et grande variété sont plutôt bons. Jim Reeves n'est pas un mauvais chanteur même si peut être pas un chanteur essentiel... mais qu'est-ce qui serait, est, reste essentiel dans nos discothèques pléthoriques ?! Hein ?!

Pol Dodu a dit…

Pour connaître l'histoire de The Browns, on peut lire "Looking back to see", l'autobiographie de Maxine Brown, mais il y a aussi "Nashville chrome", la très belle version romancée de cette histoire par Rick Bass, traduite en français chez Christian Bourgois ce printemps.

LinkWithin

Linkwithin