20 août 2010

LES CHARLOTS : Les Plaies-bois


Acquis chez Laurent la Brocante à Dieppe le 17 août 2010
Réf : EPL. 8 531 -- Edité par Vogue en France en 1967
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Les Plaies-bois -- Les cha cha typiques -/- Cet été, c'était toi -- L'amour avec toé

Bon, Laurent n'a pas été cherché trop loin pour baptiser sa boutique, inaugurée cet été il me semble, mais au moins c'est un professionnel sympathique qui a la bonne habitude d'énoncer le prix des objets (pas trop cher) quand on fait mine de s'y intéresser. Alors, les CD (il y en avait une vingtaine) c'est 1 € et les Série Noire 1,50 € (mais 4 pour le prix de 3). Dommage qu'il n'y ait pas de vinyls. Ah si, en sortant, j'ai aperçu du coin de l'oeil une dizaine de 33 tours (sans intérêt) et là, à mes pieds, sous quelques bibelots de vaisselle, une corbeille de 45 tours ! ("1 € pièce, 3 pour 2 €").
Dans ce petit lot, il y avait des disques des années 70 et 80 sans intérêt et quelques EP plus vieux. En tirant un peu, j'aurais pu aller jusqu'à six disques mais je suis resté raisonnable et j'ai prix les trois seuls qui m'intéressaient vraiment : Des bottes rouges de Russie, le dernier EP 4 titres de Françoise Hardy (décevant), un EP décevant également de Henri Salvador faisant dans la chanson réaliste (mais il est de 1958 et les quatre titres sont signés Vian-Salvador) et ce disque des Charlots.
Les EP des Charlots ne sont pas rares (j'en ai une poignée) mais j'ai l'impression qu'on tombe tout le temps sur les mêmes (Paulette la reine des paupiettes, Sur la route de Pen'zac, Hey Max, TVA TVA...). Celui-ci m'a doublement surpris. D'abord, parce qu'il me semble que je ne l'ai quasiment jamais vu. Ensuite, parce que je ne savais pas que les Charlots avaient repris/parodié à l'époque à la fois Jacques Dutronc (Les Play-boys) et Michel Polnareff (L'amour avec toi).
Ces deux reprises, ainsi que Les cha cha typiques, sont dans le style pécore qui a fait le succès initial des ex-Problèmes. Il est même fait allusion à un moment au Berry, la région qui, de Berry blues en Berrystock, semble être le royaume des ploucs pour les Charlots. Quand ils chantent dans ce registre, les cinq rigolos me font parfois penser à Ricet Barrier.
L'arrangement des Plaies-bois, à base d'accordéon, de clarinette et de piano, est intéressant, mais la parodie est un peu décevante, sûrement parce que la chanson originale est déjà fortement satirique et que, même en la transposant chez les péquenots, il est difficile de faire suffisamment fort.
On retrouve l'accordéon et la clarinette sur L'amour avec toé mais là je trouve que ça marche mieux. Les paroles originales, parlées sur un ton digne de Giscard d'Estaing, sont commentés par les paysans/berrichons qui s'en tapent une bonnne tranche.
Pas de reprise pour Les cha cha typiques, ("Faut pas penser que dans le Berry on est des arriérés") mais une programmation musicale pour améliorer le rendement des vaches qui aiment la musique, avec une mention d'Antoine dans les paroles et des citations musicales de Pierre Perret (Les jolies colonies de vacances) et de Si tu vas à Rio.
On quitte la campagne mais on reste dans la (grosse) parodie avec Cet été, c'était toi, un slow de l'été plus vrai que nature, plus déchirant qu'Aline ("Cet aimé, c'était moi") avec des choeurs en "Tibidibidi" qui ont pu inspirer les "Bidou-bidets" de Sttellla. C'est cette chanson qui a dû le mieux marcher car Vogue a fabriqué une deuxième pochette pour ce disque sur laquelle les petites photos en noir et blanc des Charlots laissent la place au titre de la chanson écrit gros.
Les quatre titres de ce 45 tours, tout comme ceux d'un autre EP, Aventures à la télévision, figurent tous sur le premiers album des Charlots, Les Charlots à l'Olympia, un disque qui a été autant enregistré en concert que le premier album de Nino Ferrer est en public, sauf que là les producteurs n'ont même pas pris la peine d'ajouter des applaudissements et autres sons d'ambiance !!


Cet été, c'était toi version sketch et ORTF (Orchestre de Raymond Lefèvre) pour l'émission Cadet Rousselle en 1972, soit cinq ans après la bien meilleure version de ce 45 tours.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin