16 mai 2009

PIXIES : Rare Pixies


Acquis avec un abonnement aux Inrockuptibles en avril 1996
Réf : VISA 3680 -- Edité par 4AD/Labels en France en 1996 -- Echantillon gratuit réservé aux abonnés des Inrockuptibles. Interdit à la vente.
Support : CD 12 cm
15 titres

Il fut un temps où les CD des Inrockuptibles étaient, comme celui-ci, des disques édités spécialement, réservés aux abonnés. Il fut un temps ensuite où ces disques, réservés aux abonnés toujours, sont devenus de simples compilations largement sponsorisées (Ah! le logo Info-cidre.com collé sur la belle photo d'Abbas Kiarostami sur la pochette de Musiques printemps 2000 !). Il fut aussi un temps où les CD proposés à tous les acheteurs de la revue en kiosque, pourtant toujours largement sponsorisés, ne provoquaient pas le passage à un "prix spécial" correspondant à une augmentation de 1,5 € du prix de la revue de la revue !!
Il fut aussi un temps où Les Inrockuptibles traitaient majoritairement de musique...
On ne va pas refaire le monde, juste se contenter de regretter l'arrêt de la publication de Volume, le magazine musical des Inrockuptibles, avant de retourner lire nos magazines de vieux Mojo ou Uncut en écoutant nos vieux CD, dont celui-ci.
Ce disque a été proposé aux nouveaux abonnés des Inrocks début 1996. Je crois me souvenir que j'ai eu la chance que mon abonnement se termine dans ces moments-là et que j'en ai profité pour me réabonner sous un pseudo afin de pouvoir recevoir ce Rare Pixies, auquel je tenais absolument, même si j'avais déjà l'intégralité de ces disques en singles vinyl ou CD.
L'excellent site français consacré aux Pixies Alec Eiffel précise que ce disque est le premier sorti après l'annonce officielle de la séparation du groupe. C'est aussi leur toute première compilation il me semble (4AD s'est bien rattrapé depuis !).
Rare Pixies propose 12 faces B de singles et 3 raretés.
Les trois raretés sont excellentes, même si la démo de Tame (précédemment diffusée sur un mini-CD fourni avec le magazine anglais Spiral Scratch, que je m'étais procuré chez Parallèles) a vraiment un son pourrave, assez saturé. Les deux autres, Rock a my soul et une première version de Down to the well, datent des sessions qui ont fourni la matière de Come on pilgrim, le premier mini-album des Pixies. En 2002, 4AD a édité en CD l'album Pixies, qui comprend les 9 titres qui, avec les 8 de Come on pilgrim, constituaient l'intégralité de leur cassette démo dite Purple tape. Avant ça, les seuls disques où l'on pouvait trouver Rock a my soul et cette version de Down to the well étaient ce CD Rare Pixies ou le 45 tours compilation Sounds wave 3.
Pour le coup, je ne suis pas d'accord avec le site Alec Eiffel qui annonce que les versions CD ne sont pas les mêmes que sur le 45 tours. Après écoute comparative, je pense pouvoir affirmer qu'il s'agit bien des mêmes interprétations. Simplement, les enregistrements pour le CD ont été énormément nettoyés, super boostés et peut-être remixés, mais c'est tout.
Parmi les faces B de ce single, il y en a plusieurs qui auraient mérité une place sur un album des Pixies. Il y a même beaucoup de groupes qui n'ont jamais rien enregistré d'aussi bon que Weird at my school, Manta ray, Winterlong ou The thing, mes titres préférés de cet album.
Weird at my school est un titre que j'ai toujours beaucoup apprécié, qui aurait tout a fait eu sa place sur Come on pilgrim ou Surfer Rosa.
Doolittle est considéré comme le classique des Pixies. Pourtant, plusieurs titres de l'album me paraissent inférieurs à Manta ray, qui date des mêmes sessions et qui était sorti en face B de Monkey gone to heaven. Manta ray bénéficie énormément de l'apport vocal complémentaire de Kim Deal, largement présente sur la plupart des réussites de ce CD, comme Weird at my school, et aussi Winterlong, la reprise de Neil Young qui illuminait en 1989 la compilation hommage The bridge avant de se retrouver en face B d'un single et sur le best-of Wave of mutilation en 2004. Le seul autre titre de Rare Pixies à se retrouver parmi les 23 de ce best-of est Into the white, le long titre chanté principalement par Kim Deal, et autant je l'ai toujours bien aimé, autant ça me parait un honneur un peu exagéré.
Par contre, je trouve toujours parfaite The thing, un bijou de deux minutes qui correspond à une version différente de la deuxième partie du titre The happening sur Bossa nova. Piano, theremin, chant parfait avec prises superposées de Frank Black. C'est parfait.
Le reste du disque est un peu inégal. Il y a du très bon, comme Evil hearted you, la reprise en espagnol des Yardbirds, du moyen, et du pas bon, comme le titre chanté par le batteur, I've been waiting for you. Ça n'a pas empêché 4AD de commercialiser en 2001 un CD des Complete 'B' sides des Pixies...

3 commentaires:

Philippe a dit…

Hello. Bravo pour la chronique ! J'ai perdu ce CD (Grrr !) et je cherche à mettre la main dessus... s'il est en vente ; merci de me contacter via ces commentaires :)

Pol Dodu a dit…

Philippe,
Merci mais, pour le disque, désolé, il va falloir que tu continues à chercher... Blogonzeureux! n'existe que parce que j'ai une forte tendance à conserver mes disques !

Philippe a dit…

Hello. Merci pour la réponse. Je l'ai trouvé d'occas' sur PriceMinsiter pour pas trop cher !!! Trop bien :)

LinkWithin

Linkwithin