31 décembre 2008

ROY ETZEL : Il silenzio


Acquis chez Emmaüs à Tours-sur-Marne le 27 décembre 2008
Réf : 423.575 BE -- Edité par Philips en France en 1965
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Il silenzio -- Sunrise -/- Blues d'amour -- Oh ! Warum ?

L'histoire ne se répète pas, mais avec Philippe R. on a quand même tenté le coup : suite à mes trouvailles récentes chez Emmaüs à Tours-sur-Marne nous sommes retournés y faire un tour. Malheureusement, il n'y avait quasiment aucun disque nouveau par rapport à ma dernière visite. J'ai quand même trouvé le moyen d'acheter neuf 45 tours, que j'avais soit ratés soit négligés la fois d'avant. Par exemple, j'avais remarqué la superbe pochette très colorée de ce 45 tours, mais je l'avais regardée trop distraitement et j'étais trop peu intéressé par une énième version à la trompette de Il silenzio pour le prendre un jour où j'avais déjà les bras pleins de disques (J'exagère...!). Mais un jour de disette on est plus attentif et je me demande maintenant comment j'ai pu laisser passer ce disque la première fois.
Cette pochette est un petit chef d'oeuvre. Le parasol est très coloré, un peu à la façon d'un dessin de ma grande soeur Paulette, et la composition de la photo de Gérard Decaux est très travaillée : les jambes de la "copine", comme on disait à l'époque, sont comme la petite et la grande aiguille d'une horloge sur le cadran du parasol. Et puis, alors qu'en 1965 les monokinis devaient encore être très rares sur les plages françaises, cette photo nous en propose une approximation arithmétique assez réussie, même si nous savons bien 1/2 bikini n'est pas égal à 1 monokini !
Et puis, ce disque annonce clairement la couleur avec la mention "Spécial slows". En ce 31 décembre que beaucoup d'entre vous vont passer en soirée ou en discothèque, j'ai une pensée pour tous ceux qui vont guetter les séquences de slows pour tenter de séduire le sujet de leurs convoitises.
En cet été 1965, torride, forcément torride, cette perspective de quatre slows n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd, comme en témoigne le petit mot inscrit par un certain Jean-Marc au dos du disque, en travers du titre principal :

"Je voudrais danser le slow avec toi" ! Ah, il attaque fort et direct le Jean-Marc, car on se doute bien qu'il n'espérait pas que danser le slow avec la personne à qui il a offert ce disque !!
Avec Il silenzio, Jean-Marc a dû être servi. Cet instrumental à la trompette de Nini Rosso est un vrai slow et il a été un tube international, numéro un dans plusieurs pays et vendus à dix millions d'exemplaires. Tous les grands trompettistes du monde entier ont dû le reprendre, à commencer par notre monument national Georges Jouvin, qui a sorti Le silence en face A de 45 tours (Référence EGF 825 chez Pathé Marconi). Roy Etzel est lui le "Mr. Trumpet" allemand. Il a dû avoir aussi du succès avec sa version d'Il silenzio puisque son disque est sorti dans toute l'Europe et même aux Etats-unis chez MGM. En 2004, Mister Trumpet a édité son auto-biographie, titrée de façon très originale Das ist mein Leben (on en trouve ici quelques extraits).
Par contre, si Jean-Marc a bien dansé sur ce disque et s'il n'avait pas emballé à la fin d'Il silenzio, il a dû être très désagréablement surpris à l'écoute du titre suivant. Sunrise n'a en effet rien d'un slow ! Je dirais que c'est un jerk, avec de l'orgue en contrepoint de la trompette et c'est du coup et de loin le titre le plus intéressant du disque.
Les deux titres de la face B sont assez lents, mais ce ne sont pas non plus de purs slows. Blues d'amour bénéficie de choeurs féminins qui chantent le titre en ouverture. J'imagine que des enregistrements ont été faits en plusieurs langues car chez MGM ce morceau s'intitule El amor.
Oh ! Warum ?, malgré son titre en allemand, a quelque chose de la dramaturgie des musiques d'Ennio Morricone pour les westerns spaghetti de Sergio Leone.
Sinon, je ne pense pas que j'aurais acheté ce disque avec la pochette du pressage espagnol :

2 commentaires:

Christophe a dit…

Ma-gni-fique ! Cette pochette est magnifique, j'en suis jaloux ! ^^

Bonne année et toute cette sorte de choses au Père Dodu et à tous ses zeureux visiteurs.

ingle

Charlie Dontsurf a dit…

Ah sacré Pol ! Il nous a fait croire au Père Noël pendant quelques instants en ce mois de décembre 2008. "La pochette est colorée ..." ... ben voyons ... et les jambes de la nana, t'as attendu le Nouvel An pour les remarquer, peut être ?

LinkWithin

Linkwithin