04 octobre 2008

ANTHONY MORE : World Service


Acquis dans un Record & Tape Exchange de Londres vers 1984
Réf : Dun 22 -- Edité par Do It en Angleterre en 1982
Support : 45 tours 17 cm
Titres : World Service -/- Run right back

Je crois bien que c'est d'abord cette deuxième version de World Service que j'ai achetée, quelques temps avant de tomber sur l'édition originale sortie l'année précédente. Do It Records, un label indépendant fondé notamment par Robin Scott de M, a vraiment dû penser que cette chanson avait un gros potentiel commercial puisque, après donc l'avoir sortie en face A de 45 tours, après avoir sorti un album auquel elle donnait son titre, ils ont décidé quelques mois plus tard à peine de la réenregistrer pour la sortir à nouveau en single. Il faut dire qu'Anthony More est un spécialiste de l'enregistrement de versions multiples de ses meilleures chansons.
La version originale était excellente, mais peut-être pas assez commerciale pour qu'une simple bonne campagne de promotion suffise à lui assurer un certain succès si on la rééditait, d'où ce retour en studio où une partie des bandes originales a quand même dû être utilisée puisque les musiciens de la première version (Orb, Lu et Le Cretin Bleu) sont mentionnés dans les crédits.
Au premier couplet, il n'y a pas trop de dégâts. Le chant et la mélodie vocale d'Anthony More sont toujours là et toujours aussi plaisants, avec juste un peu moins de dynamique. Ça se gâte très vite ensuite. La où je parlais de basse un peu funky dans la version originale, en pensant au Magazine de Thank you ou A song from under the floorboards, on a droit à une basse funk omniprésente, mais façon jazz-rock à la Level 42 !, tandis que les saxes de la première version laissent place à des synthés et que le côté tribal est amoindri.
On comprend mieux quand on s'intéresse au pédigrée des musiciens de cette version qui étaient ou sont tous devenus des pointures. Le guitariste Alan Darby a joué avec tout le monde, d'Eric Clapton à Elton John. Gary Tibbs et Merrick alias Chris Hughes sont certes d'anciens Adam and the Ants (dont le premier album était sorti sur Do It, tiens tiens), mais Gary Tibbs a joué dans Breaking glass et avec Roxy Music, alors que Merrick et l'ingénieur du son et pianiste de ce disque Ross Cullum ont notamment produit à l'époque de World Service tous les premiers enregistrements de Tears For Fears.
On voit le contexte. Pour être honnête, cette version de World Service, prise isolément, n'est pas infamante, mais on ne sera pas surpris que je lui préfère, et de loin, la version originale.
En face B, Run right back est proposée dans la version qui ouvrait le 33 tours World Service. Elle fait partie des quelques-unes qui ont été reprises telles quelles dans la réédition en CD, par contre il me semble bien que la version 1982 de World Service n'a jamais été rééditée.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin