22 octobre 2007

TRACEY THORN : Plain sailing


Acquis probablement à Paris ou à Londres vers 1983
Réf : cherry 53 -- Edité par Cherry Red en Angleterre en 1982
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Plain sailing -/- Goodbye Joe

Je n'ai pas acheté ce 45 tours à cause de la photo de Doisneau sur la pochette.
Je ne l'ai pas acheté à cause de sa face A, une chanson acoustique plutôt réussie, avec juste Tracey Thorn et sa guitare, extraite de son premier mini-album solo A distant shore. Et pour cause, j'avais déjà Plain sailing sur la compilation Pillows and prayers !
Non, j'ai acheté ce disque pour une seule et unique raison : j'étais fan du Monochrome Set et j'étais très curieux d'écouter la reprise de la chanson Goodbye Joe qui se trouve sur la face B de ce disque.
A l'origine, Goodbye Joe est sorti en 1980 sur le premier album Stange boutique de Monochrome Set. C'est une ballade, avec une guitare électrique pleine de vibrato sur cette version, mais, comme la plupart des chansons du groupe, très mystérieuse et à peu près incompréhensible pour moi à l'époque. Je comprenais quelques bribes de paroles, comme "Kissing him in your dreams" et "He looks so good in technicolour", mais c'est à peu près tout et je ne savais pas, et je n'en ai toujours aucune idée, qui pouvait bien être ce mystérieux Joe !
En tout cas, il est visiblement question de filles éprises de vedettes de cinéma, ce qui donne un relief particulier à la chanson quand elle est chantée par une femme. A part ça et le passage de la guitare électrique à l'acoustique, la reprise de Tracey Thorn est assez fidèle à l'original. Par rapport à la face A du single, la production est un tout petit peu plus élaborée, avec jusqu'à trois pistes de guitare sur le second refrain ! Notons qu'elle modifie très légèrement les paroles : les Greta Garbo deviennent des Judy Garland, mais, chose très bizarre, sur la version du CD de Monochrome Set What a whopper !, sorti dans les années 90 mais censément enregistré au milieu des années 80, Bid chante aussi la version Judy Garland des paroles !
Cherry Red a réussi l'exploit de rééditer en CD Plain sailing, soit 8 titres en 25 minutes à tout casser, sans y inclure Goodbye Joe en bonus. Sauf erreur, on ne trouve cette chanson en CD que sur les compilations Our brilliant careers - 1981-1983 (Cherry Red) et Psychedelic (El).

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin