29 juillet 2011

FALL OF SAIGON : Fall of Saigon


Offert par Thierry Tannières par correspondance en juillet 2011
Réf : GA8851 -- Edité par Gazul en France en 2011
Support : CD 12 cm
13 titres

De tous mes disques que j'ai eu l'occasion d'évoquer en ligne, le maxi de Fall of Saigon, tiré à 1000 exemplaires, est celui que des correspondants du monde entier ont le plus souvent essayé de me racheter, en proposant même parfois des sommes ridicules (de 100 à 150 €).
Avec cette réédition dans la collection Les Zut-O-Pistes de Dominique Grimaud, qui a déjà sorti ces dernières années Back to schizo (1975-1983) de Pascal Comelade et même un Assemblage de pièces comeladiennes du plus bel effet, les complétistes fous fans de Pascal Comelade devraient pouvoir économiser leurs devises puisque ce CD réédite l'intégralité du maxi, augmenté de sept titres rares ou inédits.
Près de trente ans plus tard, les six titres du maxi conservent tout leur mystère et leur magie, je n'en dirai pas plus, vu que j'ai déjà eu l'occasion de le chroniquer ici.
Dans le livret du CD, un entretien avec Thierry Tannières (alias Terry Den, l'un des trois membres du groupe avec Florence Berthon et Pascal Comelade) nous en apprend beaucoup sur la courte histoire du groupe, de fin 1981 à fin 1983, et sur ses différents enregistrements.
On constate que, du début à la fin, le trio n'en a pas toujours été un, puisque les membres du groupe ont joué et enregistré sous les trois combinaisons possibles de duos que ce nombre permet : Pascal et Florence sur scène (c'est en les voyant que Thierry a eu envie de rejoindre le groupe), Thierry et Pascal en studio dès 1981, puis Florence et Thierry et des amis en 1984, après la séparation du groupe, pour deux titres qui étaient restés inédits jusqu'à la sortie de ce CD.
Voilà en fait comment se répartissent les treize titres de ce CD (les titres du maxi sont soulignés) :
  • 1981, Pascal et Thierry : She leaves me all alone, On the beach at Fontana, Andalucia, I'll never be back (ces deux derniers titres ont paru en 1982 sur la cassette Irregular organs, sauf que I'll never be back s'appelait alors 96 larmes)
  • Janvier 1982, Florence, Pascal et Thierry : le premier concert au Grand Odéon de Montpellier, un concert de vingt minutes en première partie du groupe "principal" de Thierry, Joli Garçon : The model, Part time punks et The end, trois reprises de bon goût de Kraftwerk, Television Personalities et des Doors.
  • 1982, Florence, Pascal et Thierry : Visions, Blue eyes, So long, The swimmer, quatre titres enregistrés en une matinée à Montpellier.
  • 1984, Florence, Thierry et trois amis : Sha la la la, Let it go.
J'avais été complètement surpris d'apprendre par la bouche de Thierry que Fall of Saigon avait interprété sur scène des versions de The model et Part time punks, deux titres très importants pour moi à des titres différents. Ils ne doivent pas être nombreux les groupes qui ont eu à la fois Kraftwerk et TV Personalities à leur répertoire. Et en 1982 , j'en parle même pas... La reprise de The end des Doors permet surtout au groupe de tenir dix minutes sur scène avec un répertoire peu fourni. Ce n'est pas désagréable, mais à la rigueur j'aurais bien échangé ce titre contre un enregistrement du Puis je ?  de Kevin Ayers, qu'ils ont régulièrement joué sur scène. C'est mon seul regret à propos de ce CD.
Avec Pascal Comelade au piano, Andalucia et I'll never be back sonnent plus comme ses premiers disques (Sentimientos, Détail monochrome...), pas étonnant donc que ces deux titres se soient retrouvés sur une cassette publiée sous son nom.
Si on poursuit la comparaison légitime avec Young marble Giants, on pourrait dire qu'avec Sha la la la et Let it go, les deux membres de Fall of Saigon impliqués avaient atteint en 1984 leur phase Weekend  !

Pour fêter la sortie de ce CD, Thierry Tannières a eu l'occasion de se produire en public avec deux acolytes sous le nom La Chute de Saïgon, pour interpréter une partie du répertoire de Fall of Saigon. Des extraits du concert du 4 juin 2011 à Marseille sont visibles en ligne. Peut-être verra-t-on un de ces jours la formation originale de Fall of Saigon remonter sur scène. Si ça devait arriver, ils pourraient peut-être choisir de s'appeler pour l'occasion La Rechute de Saïgon !

5 commentaires:

debout a dit…

La Rechute de Saïgon, excellent, excellent ! Faites breveter le nom, ça pourrait en intéresser plusieurs.

Pol Dodu a dit…

Eh eh, je ne vais évidemment pas le breveter, mais j'avoue que je suis assez content de cette Rechute de Saïgon !

Charlie Dontsurf a dit…

Après avoir reçu le cd hier, je le découvre ce matin, tranquilos dans mon auto. Très bonne pioche. Thanks, Pol.

Starsailor a dit…

merci pour cette info comeladienne !

Pol Dodu a dit…

Un événement inespéré !
Après presque 30 ans et suite à la réédition cette année de son unique disque, la formation originale de Fall of Saigon (Florence Berthon, Pascal Comelade, Terry Den), augmentée de Sammy Surfer la batterie et Cédric Trolux à la guitare, se produira le 17 décembre à L'Embobineuse de Marseille dans le cadre du festival Nuit d'hiver #9.

LinkWithin

Linkwithin