25 février 2012

FAMILY FODDER : Why were you wearing the moon ? (Singularity 5)


Acquis par correspondance chez The State51 Conspiracy en Angleterre en août 2011
Réf : [CON5SING] -- Edité par The State51 Conspiracy en Angleterre en 2011 -- n° 9/50
Support : CD 12 cm
Titres : Why were you wearing the moon ? -- Primeval pony -- Very very nice

Seuls trois artistes ont droit à deux entrées en leur nom propre au sommaire de mon dernier livre, Mes disques virtuels : Pascal Comelade, Felt et Family Fodder, avec un best-of alternatif, concocté antérieurement au lancement officiel de Vivonzeureux Records, et La chanson de Craonne, que vous pouvez toujours télécharger librement.
Côté disques réels, Family Fodder a été très actif depuis la sortie de son album Classical music fin 2010. En effet, le groupe s'est lancé dans la publication de Singularity, une collection de douze singles dont le rythme de parution devait initialement être mensuel. Bon, le rythme n'est pas respecté, et la totalité de la collection ne verra peut-être jamais le jour, mais quand même, en un an le groupe a sorti cinq singles et le sixième, The moon told me so, est annoncé pour bientôt et déjà en écoute en ligne.
Le principe de la collection est très simple : des singles de trois titres avec à chaque fois une nouvelle chanson inédite, un remix d'un morceau de Classical music et un autre inédit tiré des archives de Family Fodder (archives qui doivent être riches puisque le groupe sort des disques depuis plus de trente ans !). Chaque disque est disponible à la vente en téléchargement, et en CD en édition limitée (de 20 à 50 exemplaires) avec pochette peinte à la main.
Je me suis réveillé trop tard pour mettre la main sur un CD du premier single de la série, mais j'ai commandé les quatre suivants. Pour cette chronique, j'ai choisi le cinquième de la série, tout simplement parce que j'aime beaucoup les trois titres et je trouve qu'ils s'enchaînent bien.
Why were you wearing the moon ? (en écoute ci-dessous), chantée par Alig, qui s'accompagne à l'accordéon, est une chanson rythmée et très enlevée, avec un petit quelque chose des Balkans. On y entend une voix d'enfant, comme c'était déjà le cas en 1979 sur la reprise par Family Fodder de Sunday girl.
Primeval pony, chantée par Darlini Singh-Kaul, est la chanson qui ouvrait Classical music. Elle est ici remixée de façon réussie, rehaussée de percussions et de sons électroniques qui savent rester discrets et qui ne lui font pas perdre ses qualités envoûtantes et presque relaxantes. 
Very very nice est une version électro-dub allongée de Walls of ice, un titre chanté par Vivienne Dogan-Corringham paru initialement en 1996 sur Foreverandever, un album crédité à Johnny Human (alias Alig).

Ce disque, ainsi que les autres de la série, est en vente sur le site de Family Fodder.




Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin