31 décembre 2010

ANDRE VERCHUREN : La danse des célibataires


Acquis chez Emmaüs à Tours-sur-Marne vers 2007
Réf : AV 1 -- Edité par Festival en France en 1970 -- Disque interdit à la vente
Support : 45 tours 17 cm
Titres : La danse des célibataires -- La moiss batt de la CUMA -/- Les concombres -- On n'est pas fait pour travailler

J'imagine que le 31 décembre est avec le 13 juillet l'un des jours où l'on danse le plus en France.  Alors, si vous manquez d'idée pour votre programme ce soir, voici un disque fait spécialement pour danser.
Je l'ai trouvé chez Emmaüs à un moment où ils avaient dû récupérer un lot venant d'un fan d'accordéon, ou plutôt d'un musicien. Il y avait des disques de divers accordéonistes, y compris de petites productions et des échantillons. J'ai sélectionné celui-ci parce que c'était un hors commerce et aussi parce que le titre La moiss batt de la CUMA me plaisait bien.
Ce disque est donc "interdit à la vente". Au verso, un court texte nous explique que "Cet enregistrement spécialement réalisé pour les Editions "André Verchuren" par les disques "Festival" est réservé à nos amis les chefs d'orchestre de nos fichiers (feuilles ou cahiers S.A.C.E.M.)". Si je comprends bien, il s'agissait d'inciter des professionnels qui avaient déjà joué du Verchuren, en public ou sur disque, à récidiver en leur proposant une sélection de quatre titres récents.
Ce disque promo est très lié à une série de trois 45 tours "Spécial Verchuren" commercialisés par Festival et également orientés vers la danse : la photo de pochette est celle du premier Spécial Verchuren, deux titres sont extraits du n°2 et les deux autres se trouvent sur le n°3.
Quelques temps plus tard, André Verchuren allait sauter le pas : en plus d'avoir sa propre maison d'édition, il sortirait ses disques sur son propre label. Ce label allait aussi diffuser des promos, référencés comme celui-ci avec les initiales AV, ce qui fait qu'il existe un autre disque numéroté AV 1, Un tout petit bisou, qui n'a rien à voir avec celui-ci.
Et cette moiss batt, alors ? Et bien, elle ne déçoit pas. Certes, ce n'est pas léger léger, mais ses aventures nous sont contées sur un rythme de samba : "La moiss batt de la CUMA, c'est la reine de tous les gars (...) Elle se prête d'abord à Jean, puis c'est le tour de Fernand, chacun peut en profiter du moment qu'il peut payer". A ce moment, les danseurs de bal citadins risquent d'être intrigués, suit alors un avertissement : "Ne soyez pas indigné en écoutant tout cela, la moiss batt de la CUMA n'est pas celle que vous croyez", aussitôt suivi de l'explication finale :
"- Sil vous plait mon brave, la moiss batt de la CUMA, qu'est-ce ?
- Eh ben, pardi, c'est la moissonneuse batteuse de la Coopérative d'Utilisation du Matériel Agricole."
La danse des célibataires, enfin "Ceux qui veulent se marier", est une square dance façon western. La guimbarde accompagne l'accordéon et, évidemment il est question de changer de cavalier, jusqu'à ce qu'on trouve chaussure à son pied, et d''embrasser sa cavalière au moment indiqué.
La face B n'arrive pas à soutenir ce rythme de folie. On n'est pas fait pour travailler est une marche sur un thème éternel ("La preuve c'est que ça nous fatigue") qui n'est qu'un sous-produit du tube Le travail c'est la santé d'Henri Salvador.
J'ai surtout été peu déçu par Les concombres. Avec ce titre, annoncé comme un jerk, j'espérais bien pour le coup avoir un sous-produit des excellents Cornichons de Nino Ferrer. C'était sûrement l'idée mais, bien que la chanson soit ponctuée du cri du concombre qui est bien à plaindre ("Plaignez les concombres, les pauvres cucu-cucurbitacés"), les paroles sont au ras du potager et le côté jerk n'est pas assez prononcé à mon goût.
Que cette petite réserve ne vous empêche pas, si vous faites le DJ ce soir au réveillon ou prochainement pour un mariage, de prévoir un peu de Verchuren. Ça plaira aux grands-parents et avec un peu de chance ça pliera le reste de la famille.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

ben à l'annonce de sa mort j'ai d'abord pensé que la trompette d'or venait de gagner par ko contre le roi de l'accordéon, puis j'ai jeté un coup d'oeil sur la bio d'André et là surprise on a affaire à un sacré bonhomme, une autre dimension que georges. A voir: http://www.andre-verchuren.com/
ph

LinkWithin

Linkwithin