13 février 2006

GERARD SAINT PAUL : 10 hits de Lennon & McCartney


Acquis sur le vide-grenier du Jard à Epernay le 12 février 2006
Réf : STEC LP 82 -- Edité par Disc'AZ en France en 1970
Support : 33 tours 30 cm
10 titres

On en voit beaucoup des disques avec des reprises des Beatles, mais rarement des disques entiers, ou alors il s'agit de versions instrumentales façon trompette Tijuana, ou d'éditions de supermarché genre "par le Carnaby Group". Mais je n'étais jamais tombé sur ce disque, dont l'intérêt est d'être un vrai album de reprises des Beatles en français, un peu comme le "Aufray chante Dylan" en son temps.
Musicalement, rien de honteux, mais pas de (bonne) surprise non plus. Il y a deux noms dans les crédits, deux grands noms de la variété française, le chef d'orchestre Hervé Roy (Anarchic System, Richard Clayderman,...) et l'arrangeur Bernard Estardy. C'est compétent, il y a pas mal de piano, mais c'est un peu mou, surtout quand les titres sont sensés être rapide (sur "Instant karma" par exemple). Le chant est assez typique de la variété française.
L'intérêt c'est qu'il s'agit donc d'adaptations françaises. Avec des limites quand même, car sur plusieurs chansons, les phrases clé sont conservées en anglais ("Let it be", "Don't let me down", "Come together", "Get back", "Instant karma").
L'avantage aussi du français, c'est qu'il peut prêter à sourire. "Rentre Jojo à la maison" me fait carrément rigoler : "Jojo pauvre vieux, tu bois trop prends bien garde, sans quoi ta femm' s'en ira, va rentre chez toi, arrose tes salades, surveille ce qui est à toi, Get back, get back, rentre Jojo à la maison" !! "Let it be" est pas mal non plus : "Let it be, c'est la vie, let it be, elle est bonn' quand même cette vie, si comme tant d'autres tu sais, tu n'as rien compris petit, au pourquoi des guerres c'est la vie"...
Mon titre préféré, celui où ils se lâchent le plus, c'est la version de "You know my name", la face B du single "Let it be". Je ne connais pas l'original, mais c'est apparemment déjà une grosse blague, et là ils ont probablement bien rendu l'ambiance, et on entend même la voix off lâcher "salope" une ou deux fois à un moment...!
Sinon, la question subsidiaire est bien sûr de savoir si le Gérard Saint Paul chanteur dont il est question ici est le même que le Gérard Saint Paul journaliste de télé qui est actuellement directeur de la rédaction d'Arte. Mon intuition me dit que, étant donné que les tranches d'âge sont compatibles, il n'y a aucune raison pour qu'il s'agisse de deux personnes différentes...

7 commentaires:

Le Pierre Tornade Sound System a dit…

Pour la petite histoire, "You know my name" est la résultante de moultes sessions d'enregistrement et de re-recording s'étant étalées sur plus de 3 ans. On ne s'étonnera donc pas de la probabilité d'un Brian JONES au saxo dans la version originale de ce morceau.

Pol Dodu a dit…

Cet album a été réédité en mai 2008 par Magic Records.
On trouve sur ce forum et de nombreuses précisions sur Gérard Saint Paul et sur le disque :
- le Gérard Saint Paul en question n'est pas le célèbre journaliste, mais Gérard Chatelain, aujourd'hui décédé.
- Avec son groupe les Dauphins, qui joue sur l'album, ils avaient publié en 1969 une reprise de "Ob la di Ob la da", qu'on trouve en bonus sur le CD.
- 8 des 10 titres de l'album figuraient déjà sur la compilation en 5 CD "La France des Beatles".
- Le 33 tours a été réédité une première fois en 1974 avec deux titres en plus. L'album s'intitulait donc alors, très logiquement, "12 hits de Lennon & McCartney". Ces deux titres en plus, "Bip Bop" et "On veut vivre libre" ("Power To The People)", ne figurent pas sur le CD, mais seront probablement inclus sur une compilation de reprises des Beatles à paraitre en 2009.

Anonyme a dit…

bonjour,
je cherche des archives, le 45 tours et la pochette original de obladi oblada par les dauphins, il se trouve que mon frère(décédé depuis 11 ans) était guitariste et chanteur d'un groupe de musique ami des Dauphins, il a fait parti de l'enregistrement du 45 tours de Obladi ablada, ce serai une immense joie pour moi de retrouver cet enregistrement pour faire découvrir à mes 2 neveux adoslencents qui n'ont pas eu le temps de connaitre leur papa musicien, mais eux prennent la relève, comme quoi les gènes !!!
si quelqu'un peu m'aider voici mon mail "lootchia@orange.fr".
Merci d'avance
Dominique

Pol Dodu a dit…

Dominique,
Je n'ai pas du tout d'informations sur le 45 tours des Dauphins, mais j'espère qu'il se trouvera quelqu'un parmi ceux qui passent ici qui pourra vous renseigner.

S.ébastien a dit…

Merci Pol Dodu!!! Que d'infos pertinentes!

S.ébastien
Patrimoine PQ

Pol Dodu a dit…

S.ébastien,
Merci !
De mon côté, je découvre aussi sur Patrimoine PQ une véritable mine d'informations.
Au sujet du rock québécois, je recherche depuis quelques jours, après les avoir vus mentionnés dans des notes de pochette, deux titres de Carmen Déziel, "Mes souliers bleus" et "Ne sois pas cruel". Si tu as ça, je serais heureux de pouvoir les écouter à l'occasion sur Patrimoine PQ.

S.ébastien a dit…

Merci Pol,

À ce que je vois, Carmen Déziel devancerait plusieurs autres interprètes Québécois pour le titre de première dame du rocknroll francophone! J'aimerais bien posséder ces 2 simples, mais non. Toutefois, je crois que vous devriez contacter mes collègues-blogueurs du site Le Rapailleur Musical. Il ont le flair pour les artistes pré-1960.

Leur site: http://rapailleur.blogspot.com/

Bonne chance!

S.ébastien

LinkWithin

Linkwithin