30 juillet 2006

THEY MIGHT BE GIANTS : Don't let's start


Acquis chez Vitamine C à Reims en 1988
Réf : RTD 033T -- Edité par Rough Trade en Allemagne en 1988
Support : 45 tours 30 cm
Titres : Don't let's start -/- We're the replacements -- When it rains it snows -- The famous polka

Comme pour le disque des Endimanchés, c'est Raoul Ketchup qui l'a amené un soir à Rock Comptines. Avant ça, je connaissais deux titres de They Might Be Giants sur une compilation de Rough Trade US, mais ils ne m'avaient pas assez accroché pour que j'investisse dans leur premier album. Mais ce maxi, et l'album "Lincoln" qu'on a découvert quasiment au même moment, m'ont conquis et ont fait de moi un fan à long terme de TMBG.
Déjà, je trouve le recto de la pochette drôle, à défaut d'être beau. Au verso, il y a une photo prise en concert assez puissante, du genre de celle des Cramps qui figure au dos de "Gravest hits".
La chanson "Don't let's start", remixée du premier album, est très rythmée et très accrocheuse. Le refrain reste bien en tête, et j'aime bien les paroles : "Don't, don't, don't let's start / This is the worst part / Could believe for all the world / That you're my precious little girl".
Ce qui rend ce maxi particulièrement attachant, ce sont surtout les trois titres inédits par ailleurs qu'on trouve en face B :
"We're the Replacements" est une ode au groupe de Minneapolis, avec un orgue vaguement sixties et un son pourri qui contraste avec son sujet ("We're playing in a rock'n'roll band (...) rock'n'rollin' til the break of dawn".
"When it rains it snows" est techniquement une valse, je crois, en tout cas c'est une comptine adorable, digne de "Maman les petits bâteaux qui vont sur l'eau" : "Quand il pleut il neige, et je me demande bien pourquoi" (parce qu'il fait froid, gros bêta !).
Et la dernière chanson, "The famous polka", elle a le don de me rendre tout fou et de me mettre de bonne humeur ! C'est une polka endiablée (là, je l'affirme sans trop de risques de me tromper !) de 1 minute 30, à base d'accordéon et de guitare électrique. On en est déjà à crier "Ouais !" en même temps qu'eux en levant le poing quand les paroles arrivent, débitées à un rythme hyper rapide, et cryptiques bien sûr ("Quand le téléphone à l'intérieur de sa cage thoracique sonne ce n'est pas pour moi").
"The famous polka" a été par la suite l'indicatif de mon émission "Vivonzeureux!" sur La Radio Primitive. Pas étonnant que je la démarrais souvent déjà essouflé !

PS : Les titres de ce maxi ont été réédités plusieurs fois sur des compilations CD. La dernière fois, c'était sur le doubla album "Then : the earlier years", que je vous recommande chaudement.

1 commentaire:

Pol Dodu a dit…

Ici, on peut voir le clip de "Don't let's start". Inutile de préciser qu'à l'époque je n'ai jamais eu l'occasion de le voir...

LinkWithin

Linkwithin