24 juin 2006

PORTISHEAD : Glory box


Acquis à La Clé de Sol à Reims en 1994
Réf : 850 103-2 -- Edité par Go Beat en France en 1994
Support : CD 12 cm
Titres : Glory box -- Wild wood (Sheared wood remix) [Paul Weller] -- Scorn -- Sheared box

Comme quoi (je n'en doute pas et j'en ai eu maintes fois la preuve), on peut faire du CD un objet aussi valable et intéressant qu'un EP années 60 ou un beau timbre rare. C'est juste une question de choix industriels et commerciaux.
La preuve avec ce single de Portishead, livré dans une pochette cartonnée ouvrante qui lui donne justement un aspect de 45 tours en réduction, uniquement gâchée par le triangle blanc qui rappelle que ce disque rentrait dans la catégorie marketing du "CD 2 titres". Il en compte quatre, mais c'est pas grave : un bon vendeur y verra un argument de vente imparable : 2 titres + 2 gratuits !
"Glory box" n'est pas ma chanson préférée de "Dummy", mais presque (c'est "Wandering star"). C'est en tout cas une grande réussite. Beth Gibbons y est beaucoup plus convaincante à chanter ici "Give me a reason to love you, Give me a reason to be, a woman", et même de façon plus coquine "So don't you stop, being a man" que sur "Sour times", l'autre tube de l'album, quand elle entonne "Nobody loves me, Its true, Not like you do".
Je ne reviendrai pas sur la production géniale, sur laquelle tout le monde a glosé. La guitare sur le refrain, notamment, semble sortie tout droit de "Melody Nelson". Notons simplement que tout est ici affaire d'équilibre fragile : les deux remixes proposés ici,"Scorn" et "Sheared box", prouvent que cette alchimie est particulièrement instable, la chanson magique redevenant brusquement citrouille !
Pour revenir à la politique commerciale du label, saluons le cadre qui a eu la bonne idée de virer un troisième remix de "Glory box", qui figurait sur le maxi anglais, pour le remplacer par un titre de Paul Weller, à l'époque compagnon de label de Portishead. "Wild wood" est une bonne ballade de Weller, et le remix finalement assez discret qu'en fait Portishead (quelques beats et un sample de basse) en fait une des plus belles réussites de l'ex-leader de Jam !

4 commentaires:

jojo a dit…

Tiens, pour information, mais peut-être le sais-tu déjà, Glory box est basé sur un sample d'Isaac Hayes, "Ike's rap II / Help me love" de l'album "Black Moses"... Effectivement c'est une bonne basse!!!

Pol Dodu a dit…

Oui, tellement bonne que Tricky avait utilisé exactement le même sample pour "Hell is around the corner" sur "Maxinquaye" !

Anonyme a dit…

les deux titres sont excellents c'es tvrai mais ily a de reelles ressemblances qui a sorit son titre en premier tricky ou portishead?

Pol Dodu a dit…

Portishead a sorti son titre en premier, à quelques mois près, mais je ne suis pas sûr que ça signifie quelque chose car tous ces gens de Bristol se connaissaient bien, et une idée de sample, ça circule. Il suffit par exemple de mixer le disque original dans une soirée...
J'avais lu quelque chose à propos de ce sample commun à l'époque, peut-être bien dans une interview de Tricky, mais je ne me souviens plus de l'histoire et je ne la retrouve pas en ligne.

LinkWithin

Linkwithin