06 février 2006

TAPPER ZUKIE : Man ah warrior


Acquis sur le vide-grenier des bords de Marne à Epernay le 2 octobre 2005
Réf : MER 101 -- Edité par Mër aux Etats-Unis en 1977
Support : 33 tours 30 cm
9 titres

Il ne faisait pas beau, mais il ne pleuvait pas. On s'est donc décidés à aller à ce vide-grenier en début d'après-midi, alors que ce n'était pas prévu. Comme d'habitude, il n'y avait que peu d'exposants, surtout des professionnels et quelques rares amateurs, comme ce couple d'environ 45 ans dont le mari s'était réfugié dans la voiture. Pas grand chose sur leur stand, mais quand même une caisse d'une trentaine de disques, ça me suffit pour m'arrêter...
C'est ce disque de Tapper Zukie qui a vite retenu mon attention. Quand j'ai soulevé la pochette, le disque m'a paru lourd. Pas étonnant, puisqu'un des deux disques de "Babylon by bus" de Bob marley & les Wailers avait été glissé en surnombre dans la pochette. J'ai rendu ce disque de Marley à ses propriétaires, et je leur ai demandé s'ils savaient comment le disque de Tapper Zukie se retrouvait ici. Apparemment, il s'agissait de leur propre collection, et ils avaient acheté ce disque à Paris au moment de sa sortie.
J'étais intrigué, en effet, car on voit rarement des disques de Tapper Zukkie sur les vide-greniers, mais ce qui m'a surtout surpris c'est de voir au dos de la pochette le logo du label Mër, que je connaissais pour l'avoir vu sur le maxi de Patti Smith "Hey Joe" -/- "Radio Ethiopia (live)", sorti en France en 1977. Mër est un label créé par Patti Smith, Lenny Kaye et Robert Mapplethorpe, et je n'avais pas du tout idée jusque là que ce label ait pu sortir un album de reggae !
En fait, Tapper Zukie a fait la première partie de Patti Smith à Londres en octobre 1976, et Patti Smith a été tellement scotchée par la prestation du DJ jamaïcain qu'elle s'est arrangée pour embarquer Tapper Zukie en première partie de sa tournée suivante et pour éditer ce disque aux Etats-Unis, avec une superbe photo de pochette signée Robert Mapplethorpe.
Cet album, "Man ah warrior", le premier de Tapper Zukie, avait déjà une longue histoire derrière lui. Il est issu de sessions enregistrées par Zukie à Londres en 1973, mais il a été édité par le producteur Clement Bushay sans que Tapper Zukie en soit averti. J'imagine la tête qu'il a dû faire en découvrant cet album chez un disquaire lors de son retour à Londres en 1975 ! En plus, le disque a eu pas mal de succès...
Tapper Zukie est surtout réputé pour être le pionnier d'une approche du toasting sur des dubs très dépouillés, comme ici sur "Man ah warrior" ou "Ire lion", en avance de quelques années sur le travail de gens comme Prince Far I ou Linton Kwesi Johnson. Personnellement, j'ai quand même tendance à préférer sur ce disque les titres comme "Viego" ou "Black cinderella", qui conservent un peu plus d'instrumentation que le seul squelette basse-batterie.
Jusqu'à une réédition CD en 2003 par Trojan, ce disque était assez recherché, apparemment. L'édition Trojan comporte sept titres en bonus, dont la version longue de "Born to be black" qui est, et de loin, mon titre préféré parmi ceux que je connais de Tapper Zukie.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Si tu kiffes Tappa, écoute donc ce qu'il a fait avec Knowledge, en particulier un titre comme What's yours, c'est du heavy heavy reggae!
François..un ancien de 42 ans

LinkWithin

Linkwithin