01 mai 2019

RADIAH : Play-boy-scout


Acquis à Paris le 13 avril 2019
Réf : CBS 3753 -- Édité par CBS en France en 1975
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Play-boy-scout -/- Croco du ciel

Quand un ami me propose d'aller faire des emplettes chez un de ses amis qui vend une partie de sa collection de disques, j'accours. D'autant plus quand cet ami applique à fond la transitivité à la relation d'amitié et fait des prix d'amis aux amis de ses amis.
Du très beau lot de disques que j'ai acquis à cette occasion, je n'imaginais pas que celui-ci serait le premier que j'allais chroniquer. Je l'ai sélectionné au départ simplement parce que c'est un disque solo de Radiah, la Radiah de l'album Nino and Radiah avec la chanson South et du 45 tours Le Sud, avec la même photo de pochette de Richard Bennett recadrée en plan plus serré.
Sur l'album, aux paroles entièrement en anglais, Radiah Frye co-signe cinq des huit titres et chante.
J'avais noté que les deux chansons de ce 45 tours étaient de Nino Ferrer mais je n'en attendais rien de particulier au-delà de la pochette qui ne passe pas inaperçue, assez représentative de son époque, le milieu des années 1970.
Eh bien, j'ai été agréablement surpris dès les premières notes de Play-boy-scout : l'ADN de cette chanson, c'est du rhythm and blues, le même que celui qui a inspiré Ferrer tout au long des années 1960. Les paroles sont légères mais assez réussies, même si je ne savais que les libellules avaient des tentacules en plus de leurs mandibules.
En enquêtant, j'ai découvert que cette chanson a priori inconnue a un pédigrée impressionnant. Elle a été enregistrée par Nino Ferrer en 1970, en italien et en public, sur son album Rats and roll's. Il ne l'a lui-même pas enregistrée en français ni en studio mais, dans son livre Je t'aime, moi non plus : Les amours de la chanson française et du rock, Yves Bigot indique que, sous le titre La libellule et le papillon, il avait initialement destiné cette chanson à Brigitte Bardot, rencontrée à l'été 1970, avec qui il a eu une liaison éclair.
Mais l'aventure de cette chanson finalement pourvue d'un titre en mot-valise pas mal trouvé ne s'arrête pas avec le 45 tours de l'américaine Radiah. Par ses liens je suppose avec son pays d'origine, Play-boy-scout a été repris aux Etats-Unis par Melba Moore, en français s'il vous plaît !, en pleine vague disco, sur son album This is it produit en 1976 par Van McCoy, qui venait d'avoir un énorme succès avec The hustle.
La deuxième bonne surprise de ce 45 tours, c'est que la face B, Croco du ciel, est intéressante aussi. J'aime notamment la répétition des vers des couplets par une voix masculine, ça me rappelle une chanson d'Otto où le même procédé était utilisé. J'imagine que c'est la voix de Nino Ferrer lui-même. Entre l'accent de Radiah et la production, je ne saisis pas toutes les paroles, mais je pense qu'elles commencent ainsi : "La nuit tombe sur l'eucalyptus au dessus de l'arrêt du bus. C'est ainsi que commence l'affaire du crocodile et de grand-père.".
Ces paroles sont signées par Charles Matton, connu pour être peintre, cinéaste et photographe. C'est aussi lui l'auteur de la photographie de pochette du 45 tours. Selon Christophe Conte et Joseph Ghosn dans leur livre Nino Ferrer : Du noir au sud, Radiah et Charles Matton avaient une liaison à cette époque. En 1976, dans le film écrit et mis en scène par Charles Matton connu comme Spermula mais qui devait initialement s'appeler L'Amour n'est qu'un fleuve en Russie (il a été réédité dans un coffret paru l'an dernier), Radiah joue le rôle de Ruth et on la voit danser sur Play-boy-scout dans une scène du film :



Après ce disque, Radiah et Nino Ferrer ont collaboré à nouveau l'année suivante sur un autre 45 tours, Il peut bergère, une chanson que Nino a enregistrée lui-même en 1977 sur son album Véritables variétés verdâtres. Au dos de la pochette du 45 tours, on voit une campagne de promotion visant à faire acheter des albums aux acquéreurs de 45 tours, mais CBS n'a pas publié d'album solo de Radiah à cette époque.
Par la suite, Radiah a publié quelques autres disques. Chez Discogs, on trouve mention d'une reprise de Salade de fruits par Radiah et Malvina en 1977 et du single Power hungry écrit et co-produit par Gino Soccio en 1980. Mais il y a eu aussi un album intitulé Too much en 1995, et sûrement d'autres disques, sans parler des nombreuses sessions qu'elle a faites comme choriste. Elle a également été l'une des membres du groupe New Paradise.
Ces dernières années, Radiah s'est produite souvent sous son nom, ou avec son groupe nommé The Funky Dogs ou Radiah Dogs.


Nino Ferrer, avec Radiah Frye, interprète South et Le Sud.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin