26 août 2018

THE 101'ERS : Keys to your heart


Offert par Philippe R. à Nantes le 14 août 2018
Réf : 640122 -- Édité par Barclay en France en 1977
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Keys to your heart -/- 5 star Rock 'n' Roll petrol

Philippe m'a fait plusieurs beaux cadeaux discographiques lors de mon récent séjour à Nantes, à commencer par ce 45 tours, l'unique disque publié par The 101'ers.
Si on parle encore aujourd'hui de ce groupe, ce n'est pas tant pour cette très bonne chanson, Keys to your heart, que parce que Woody, le chanteur du groupe, s'est vite transformé ensuite en Joe Strummer, la dynamo de The Clash. Strummer n'est pourtant pas la seule personnalité à être passée par ce groupe qui avait commencé comme un collectif. Parmi ses membres, on compte aussi le batteur Richard Dudanski (qui a joué entre autres avec PIL et Basement 5), Clive Temperley (qu'on a retrouvé plus tard à la guitare dans The Passions), Alvaro, le Chilien au nez chantant, et Tymon Dogg, qui a accompagné The Clash par la suite et qu'on entend sur Sandinista!.
J'avais déjà les deux faces de disque sur une compilation du label Chiswick, mais je suis bien content d'avoir l'objet original, d'autant que l'exemplaire de Philippe est un peu particulier. La pochette, en parfait état, est celle du disque commercialisé. Au passage, j'allais écrire que, décidément, des Pistols à Ian Dury, Barclay était un spécialiste des pochettes moches à cette époque, mais c'était avant que je vois la pochette anglaise originale, qui n'est pas beaucoup mieux, même si le dessin des clés et des cœurs est sympa, à défaut d'être efficace.
Si la pochette est "normale", le disque ne l'est pas puisque c'est un "white label", avec des étiquettes centrales neutres. Sur l'une d'entre elles, on a inscrit les informations d'identification essentielles : le nom du groupe, celui du label, la référence catalogue et la date de pressage, le 10 octobre 1977 :



Sachant que Philippe a acheté ce 45 tours sur une brocante à Soissons à un gars qui lui a dit tenir les disques de son frère, la question, qu'on est souvent amené à se poser, est de savoir comment ce disque a bien pu voyager depuis l'usine de pressage ou les bureaux de Barclay pour se retrouver perdu à Soissons.
L'histoire des 101'ers est racontée en détails dans un grand article d'Uncut de 2014.
Le groupe de potes qui vivaient pour la plupart ensemble dans un squat a été fondé en 1974 s'est professionnalisé au fil des années. En 1976, les choses commençaient à bien avancer. Des titres avaient été enregistrés avec Vic Maile, le producteur de Dr. Feelgood, mais ça n'avait rien donné. C'est alors que Ted Caroll et Roger Amrstrong, du label indépendant Chiswick Records, leur ont proposé de sortir un 45 tours. Il a été enregistré le 4 et le 10 mars aux studios Pathway et la sortie était prévue vers le mois de mai. Mais, le 3 et le 23 avril, les Sex Pistols ont fait la première partie des 101'ers aux Nashville Rooms, ce qui a bouleversé Woody, qui a vu s'ouvrir une possibilité de réaliser ses ambitions. Fin mai, il est approché par Bernard Rhodes pour rejoindre un nouveau groupe avec Mick Jones, Paul Simonon et Keith Levene. The 101'ers donne un dernier concert le 5 juin et, le 6, Woody annonce à Roger Armstrong à un concert de The Jam que The 101'ers se séparent et qu'il rejoint ce nouveau groupe. Bye bye Woody et The 101'ers, hello Joe Strummer et The Clash !
Le 45 tours a quand même dû sortir comme prévu à ce moment, mais sans groupe derrière pour le soutenir et avec un label sûrement dégoûté, on imagine bien qu'il a dû passer complètement inaperçu.
Avec le succès de The Clash, et peut-être pour amortir son investissement, Chiswick a réédité Keys to your heart en 1977, avec cette fois en pochette une belle photo de Joe avec des lunettes noires. C'est à ce moment que Barclay a dû passer un contrat de licence avec Chiswick pour sortir le disque en France.
Keys to your heart est une chanson qui fonctionne très bien, avec un bon riff et un refrain très simple mais accrocheur. Surtout, dans les couplets et ce qui doit être le pont, tous les tics de Strummer sont déjà là. Hormis peut-être lors des débuts, cette chanson aurait pu se retrouver sur n'importe lequel des disques de Clash. Apparemment, il l'ont même jouée sur scène au moment de la réédition du 45 tours.
En face B, 5 star Rock 'n' Roll petrol, plutôt que du super (du 5 étoiles, comme disent les anglais), c'est malheureusement du pub rock bien ordinaire.
Un album compilation posthume des 101'ers, Elgin avenue breakdown, est sorti en 1981. Il a été revisité et étendu en 2005. On y trouve notamment une version du traditionnel Junco partner, également inclus sur Sandinista!.
Quelque part, ce 45 tours est d'une actualité brûlante puisque le 28 septembre prochain sortira Joe Strummer 001, une double compilation de titres rares ou inédits, en solo ou avec The 101'ers et The Mescaleros, sur laquelle on trouvera une version 2 de Keys to your heart, un peu plus rapide que l'originale de ce 45 tours.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin