06 septembre 2015

GEORGES JOUVIN : J'ai mon badge


Offert par Le Vieux Thorax à Paris à la fin des années 1990
Réf : EGF 951 -- Edité par La Voix De Son Maître en France en 1966
Support : 45 tours 17 cm
Titres : J'ai mon badge -- Il faut ranger ta poupée -/- Moi j'aime -- Winchester Cathedral

La version originale de 2004 de Tu m'as trompette mon amour, mon hommage au trompettiste Georges Jouvin et à la chanteuse Dominique était disponible gratuitement en téléchargement. Cela s'est arrêté en 2010 quand est parue la nouvelle version, disponible cette fois-ci en livre imprimé tout en couleurs, et aussi en téléchargement payant.
Le temps passant, et suivant l'option que j'ai prise récemment (pour la Discographie personnelle de la New Wave ou Felt : La ballade du fan), la version numérique de Tu m'as trompette mon amour est désormais disponible gratuitement. Alors, profitez et faites passer l'info !
Pour fêter ça, j'ai ressorti ce 45 tours offert par Le Vieux Thorax au moment où je me lançais dans le projet Jouvin. Il l'avait en double et m'avait chaudement recommandé le titre principal.
Et il avait raison le bougre ! Parmi les (relativement) rares faces A de 45 tours de Jouvin qui ne sont pas une reprise, J'ai mon badge est l'une des plus intéressantes.
C'est un titre avec un refrain chanté par des choristes, qui chantent les quatre vers au début et en reprennent certains ensuite :
"J'ai mon badge, c'est de mon âge et ça remplace un long discours
Sur mon badge, une image te dit ainsi que je suis pour 
Par ce badge, ce message te parle franc et sans détour
Par ce badge, tu t'engages, et c'est un lien même en amour"
Je m'interroge, mais j'ai quand même bien l'impression que le dernier vers assimile le badge à une bague de fiançailles...
Le tempo est enlevé, c'est très rythmé avec une basse marquée. Les cuivres plus graves qui répondent à la trompette, l'orgue et les "Whaaa" criés par les choristes donnent un ton enjoué à l'ensemble.
On imagine bien que cette chanson, interprétée par le groupe J.M.S. ou une chanteuse en vogue, aurait pu être un succès.
Il y sur ce disque un autre titre à la musique composée par Jouvin et Jo Moutet. C'est Moi j'aime, qui se trouve être le seul à avoir été repris en album. Celui-là est instrumental et c'est aussi une réussite. Il est rapide également, avec cette fois-ci le ton décalé qui est provoqué par un cuivre qui fait une sorte de canard.
Pour les deux autres titres, Il faut ranger ta poupée et Winchester Cathedral, on est dans le registre le plus courant de Jouvin de reprise des succès du moment, dans ce cas précis par Hugues Aufray et The New Vaudeville Band respectivement.
Je suppose que, au moment où ce disque est sorti, il y avait une mode du badge, qui a dû suivre de peu celle du yo-yo ou du porte-clé. J'allais écrire que, bien qu'il soit précisé "vous offre son badge" sur la pochette, je ne voyais pas d'endroit où ce badge aurait pu être accroché. Mais si !! Il y a un morceau de ruban adhésif sûrement d'origine juste sous cette mention et je pense maintenant qu'il devait effectivement y avoir un badge collé là, qui faisait pendant à la photo de Georges en bas à gauche. Le Vieux Thorax n'avait pas ce badge, sinon il me l'aurait dit, et je ne l'ai jamais vu. Si quelqu'un l'a, je veux bien en voir une photo...
Georges Jouvin a fêté cette années ses 92 ans. Si j'en crois la photo de lui la plus récente que j'ai trouvée en ligne, le verre à la main aux côtés de Claude Lemesle lors d'une cérémonie à la SACEM en mars dernier, il tient la grande forme. Alors, santé, Georges !


Georges Jouvin et Claude Lemesle à la cérémonie des Grands Prix de L'UNAC 2015 à la SACEM, le 16 mars 2015.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

pour parodier je sais plus trop qui "la société est malade....mais GJ est bien portant", comme quoi l'indigeste et la beaufitude ça conserve. Bon, je retourne à booker T
ph

LinkWithin

Linkwithin