21 décembre 2014

THE GORILLAS : Gatecrasher



Offert par Phil King par correspondance en novembre 2014
Réf : NS 8 -- Edité par Chiswick en Angleterre en 1977
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Gatecrasher -/- Gorilla got me

Comme prévu, j'ai assisté cet été à la projection à Paris du documentaire de Caroline Catz A message to the world : Whatever happened to Jesse Hector ?, qui retrace le parcours du musicien connu notamment pour son groupe The Hammersmith Gorillas. Une très bonne soirée ! Le documentaire est désormais disponible en DVD chez RPM Shout ! avec Running wild, un CD d'anthologie des enregistrements de Jesse Hector des années 1990.
Ce jour de juillet, j'en ai appris une bonne de la bouche de Philippe M., à propos de la pochette du 45 tours Gatecrasher des Gorillas, dont les deux faces figuraient sur ma compilation Chiswick : le dessin de la pochette aurait été fait à l'origine pour un concert du groupe à Epernay, selon une info donnée par
Jean-Claude Savy sur le groupe Facebook Jesse Hector !
Une fois rentré, j'ai effectivement retrouvé les messages de Jean-Claude du
28 mai et du 3 juin 2014, avec notamment ceci :
  • "GORILLAS : Petite histoire française …
    Lorsqu’en 1976 l’association d’Epernay ROCK ENERGIE (nom suggéré par Marc Zermati et retenu par l’asso) décida d’organiser un concert des GORILLAS, Gérard ROSE, ami d’enfance de Michel AGNES (l’un des fondateurs de cette asso), proposa de réaliser le visuel de l’affiche.
    Un visuel fut finalisé et une autre illustration réalisée.
    Malheureusement l’affiche (40x60cm) ne fut jamais imprimée et seuls quelques rares tirages de travail d’après le calque original furent faits.
    Seul le bandeau (jaune ou vert) sera utilisé pour la promo de ce concert.
    Jesse HECTOR aima les deux dessins. Dédicaça 1ou 2 tirages de l’affiche «Gorillas Scottish Rock» et emporta le calque original de l’autre dessin.
    Celui-ci sera utilisé par CHISWICK pour illustrer le futur single du groupe: «Gatecrasher».
    "
Sur les bandeaux, j'ai appris que le concert des Gorillas avait eu lieu le vendredi 19 novembre 1976, non pas à Epernay mais à la M.J.C. d'Ay, soit à deux kilomètres à tout casser de mon domicile actuel ! De ce que j'en comprends, la tournée a dû être organisée par Skydog cet automne-là après le passage remarqué des Gorillas au premier Festival punk de Mont de Marsan. Skydog a même édité en France, sûrement à cette occasion, le 45 tours Gatecrasher, sans pochette.


Un tirage du dessin de Gérard Rose pour le projet d'affiche des Gorillas à Ay le 19 novembre 1976, dessin qui s'est retrouvé au verso de la pochette du 45 tours Gatecrasher.

J'ai beaucoup aimé cette histoire du dessin fait dans l'optique d'un concert associatif au fin fond de la France qui se retrouve quelques semaines plus tard au verso de la pochette d'un 45 tours anglais (également édité en France avec cette pochette, distribué par Barclay), surtout avec l'aspect local rajouté par dessus. J'ai demandé à l'ami Phil King, qui a participé au documentaire, de se mettre aux aguets pour me procurer un exemplaire du single s'il en voyait passer un. Il a fait mieux que ça, puisqu'il m'a offert le 45 tours une fois trouvé. Merci Phil !
Mon projet était aussi de recueillir le témoignage de Gérard Rose sur les aventures peu banales de son dessin. Je voulais savoir comment il s'était retrouver à dessiner ces projets d'affiche de concert à Ay, même si Jean-Claude Savy en parle déjà, ou s'il en avait dessiné d'autres pour Epernay Energie ou d'autres associations. Surtout, j'aurais aimé connaître ses souvenirs du concert des Gorillas à Ay, et notamment la réaction des membres du groupe quand ils ont découvert ses dessins. Je me demande aussi à quel moment il a su que son dessin était devenu une pochette de disques et s'il avait été à un moment ou un autre en contact avec le groupe ou le label après le concert. Il n'est pas vraiment crédité sur la pochette, mais c'est sûrement parce que le groupe ne connaissait pas son nom, par contre sa signature "G. Rose" qui était sur le dessin original est bien visible en bas à droite, mais elle est à l'envers car le dessin a été inversé pour la pochette.
J'aurais bien aimé aussi savoir s'il a d'autres souvenirs marquants de concerts à Ay et s'il dessine encore aujourd'hui. Malheureusement, je n'ai pas encore reçu sa réponse.


L'autre projet d'affiche de Gérard Rose pour le concert des Gorillas à Ay. Le "Scottish rock" fautif trouve peut-être son origine dans un article d'Alain Pacadis dans Libération le 6 août 1976.

Pour ce qui est du disque lui-même, au fil des écoutes je me suis mis à apprécier de plus en plus Gatecrasher. Simplement, comme pour beaucoup de productions Chiswick, il n'y a rien de punk là-dedans. Du pur rock and roll, avec un vernis glam qui n'est pas complètement écaillé. Je garde cependant toujours une préférence pour le quasi-instrumental Gorilla got me, avec ce titre-jeu de mots qui fait référence à You really got me, repris avec succès par The Hammersmith Gorillas en 1974.
Et si quelqu'un était à ce concert des Gorillas à Ay, ou même dispose d'une liste des concerts organisés à la M.J.C. à cette époque, les commentaires sont ouverts !



Les bandeaux imprimés, au bout du compte les seules affiches utilisées pour la promotion du concert des Gorillas à Ay le 19 novembre 1976.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

hé ben dis donc il s'en est passé des belles en champagne, Ay goes punk! Tout un programme, quand je pense qu'ils n'ont pas mis d'affiche dans le magasin de mes parents!
ph

JPM a dit…

Excellent ! Je connaissais l'existence de ce concert, mais pas la date que j'ajoute derechef à la liste publiée sur la liste fb des événements rock rémois et dans la région.
Je connais au moins deux autres concerts à la MJC d'Ay cette année-là: Count Bishops + Tyla Gang le 29 avril (j'y étais) et Eddie & The Hots Rods le 14 mai (un an avant leur passage à Reims à l'Opéra !)

JPM a dit…

Elisabeth Moya n'a rien dit du tout ! C'est moi qui rectifiait: " à la liste publiée sur la PAGE fb..."
(Une fois que c'est envoyé, impossible de changer quoi que ce soit, damned !)

Pol Dodu a dit…

Excellent ! Je viens de recevoir mon exmplaire du CD/DVD "Running wild / A message to the world". Dans le livret, outre un texte de Philippe Migrenne et un entretien entre Jesse Hector et Phil King, on trouve reproduit le dessin "Gorillas Scottish rock" du concert d'Ay !

Anonyme a dit…

J'étais à ce concert des GORILLAS.Si mes souvenirs sont intacts ,il y avait ce soir là une première partie,un trio style Jimmy HENDRIX (un guitariste,un bassiste et un batteur) qui venait de REIMS;les GORILLAS sont arrivés en retard,ça commençait à énerver la salle et les organisateurs ,le matériel de sono n'était pas arrivé à l'heure.
Il se passait des choses dans cette petite salle de la MJC d'AY,dans laquelle j'ai assisté également aux concerts de MAGMA,MONA LISA et EDITION SPECIAL.
Bruno

Pol Dodu a dit…

Merci Bruno pour ton témoignage !

LinkWithin

Linkwithin