22 décembre 2014

FOLKLORE DE COLOMBIE


Acquis chez Emmaüs à Tours-sur-Marne le 20 décembre 2014
Réf : PS 185 -- Edité par [sans] probablement en France probablement dans les années 1950
Support : 33 tours 17 cm
10 titres

La solution pour faire des trouvailles chez Emmaüs, c'est peut-être d'espacer mes visites, histoire de laisser du temps au stock pour qu'il se renouvelle. Après plusieurs mois, j'ai été bien content de trouver plusieurs disques samedi à Tours, dont ce Folklore de la Colombie, très intéressant musicalement et mystérieux à plus d'un titre.
Ce petit disque qui s'écoute en 33 tours, avec sa belle photo de pochette, est visiblement édité en France. On trouve au dos des informations détaillés sur chacun des dix morceaux, avec le genre musical, le titre, les instruments utilisés et quelques mots d'information. Par contre, aucune information sur les conditions d'enregistrement ou sur l'auteur des notes de pochette. Et surtout, aucune indication de maison de disques ou d'éditeur, ni sur la pochette, ni sur les étiquettes, très sobres, qui ne comportent pas non plus de timbre BIEM, juste un n° de série, PS 185, la liste des titres et leur répartition : Folklore colombien des terres chaudes pour la face 1, Folklore des andes colombiennes pour la face 2.
La plupart des titres sont courts, voire très courts, mais l'ensemble est de grande qualité.
On ouvre avec El tamborcito, un Merengue joué avec des guitares et des tiples. Le titre suivant, La playa, très rythmé, est lui aussi excellent. C'est un Porro, un sous-genre de Cumbia. Mon moment préféré du disque, c'est sûrement la première partie de Ve lo que bonito, présenté comme un chant noir du Choco. Malheureusement, après quarante secondes, ce chant est repris par un choeur de la Cordillère et là c'est baucoup moins intéressant.
Les flûtes font leur apparition avec le quatrième titre, El rio blanqueño, sur un rythme de Bambuco (il y en a un autre exemple sur la face 2). Elles sont très présentes sur le reste du disque, notamment sur le très court morceau de Cumbia qui clôt la première face.
La face 2 s'ouvre avec trois chants, dans un style de musique des Andes qu'on connait mieux par ici, avec Guavina, Torbellino , le "tourbillon des rubans", très proche de La bamba, et Del canionero santanderiano ou Le crépuscule, chant du département de Santander, avec ses cordes basses et ses flûtes. Contrairement à ce qui est indiqué sur la pochette, la musique indienne Chibcha, avec flûtes et tambours, est le dernier titre de cette face 2, pas le premier.
J'ai trouvé très peu de mentions de ce disque en ligne, par contre j'ai découvert qu'il a été réédité tel quel en CD en 2010 par RDM Edition sous le titre Colombia : folkore de Colombie et musique des Andes (on peut y écouter 30 secondes des 5 premiers titres). Très bien, mais 8 € pour 14 minutes de CD, il faut oser ! Apparemment, RDM est spécialisé dans la réédition d'enregistrements du domaine public. Il y a de tout à leur catalogue, et même un Jouvin !

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin