09 juin 2014

LES PETITES FILLES : Sauverais-tu ma vie ?


Acquis neuf à Châlons-sur-Marne en 1979
Réf : RSB 488 -- Edité par RCA / Saravah en France en 1979
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Sauverais-tu ma vie ? -/- Sauverais-tu ma vie ? (Instrumental)

Voici l'avant-dernière des chroniques qui marquent la parution de mon livre Lewis Furey : Joue-moi un tango.

C'est probablement lors de son spectacle au Palace fin 1977 (avec la participation de Carole Laure et sur des arrangements de Jean-Claude Vannier) que Lewis Furey a utilisé pour la première fois un choeur de petites filles. Il a récidivé pour le spectacle suivant à Bobino au printemps 1979, en faisant appel aussi pour le contraste à deux "vieilles dames" pour jouer des cordes.
On a eu l'occasion de voir que, en amont du spectacle à Bobino, la promotion avait été assurée par la sortie simultanée des albums The sky is falling de Lewis Furey et Alibis de Carole Laure. S'il y a eu des 45 tours extraits de ces deux disques, ils ont soit été réservés à la promotion, soit très peu diffusés. Par contre, cet unique disque crédité aux Petites Filles est sorti au moment du spectacle et, sans être un très grand succès, il a été pas mal diffusé et a dû se vendre à plusieurs milliers d'exemplaires car on le trouve régulièrement en vente d'occasion. Ça aurait pu être vraiment un tube car Sauverais-tu ma vie ?, une comptine aux accents disco (en 1979, la vogue était à son comble), aurait très bien pu envahir les cours de récréation de la France entière.
L'enregistrement a probablement eu lieu en même temps que celui d'une autre production de Lewis Furey, la chanson See you Monday pour la bande originale du film Au revoir... à lundi. En tout cas, le studio, l'ingénieure du son et l'arrangeur sont les mêmes, ce dernier étant l'anglais Graham Preskett, avec qui Furey avait travaillé sur son album The humours of.... En tout cas, même pour un 45 tours pop très léger, une fine équipe a été rassemblée, avec une brochette de musiciens de session chevronnés. Le batteur Joe Hammer s'y connait en disco, étant donné qu'il a joué avec Space. Le violoniste Michel Cron a été soliste de l'Opéra de Paris et a tourné pendant quinze ans avec l'Orchestre de Paul Mauriat. Jean Schulteis est aux percussions et Claude Engel et Basile [Leroux, probablement] tiennent les guitares.
Enregistrées sur disque, les voix des Petites Filles ne sont pas aussi perçantes et surprenantes que sur scène mais, associées d'une manière très dynamique avec celles de Lewis Furey et Carole Laure, qui interviennent toute à tour en anglais, elles font de Sauverais-tu ma vie ? une chansonnette énergique des plus réjouissantes. Les paroles, par Lewis Furey et Carole Laure, sont très réussies.
La version instrumentale en face B n'est pas juste la face A sans les voix. C'est un arrangement différent, beaucoup moins disco, avec moins de batterie et de basse. Une preuve supplémentaire que des moyens ont été mis dans ce projet.
Je suppose que Les Petites Filles ont eu l'occasion d'interpréter Sauverais-tu ma vie ? à la télévision mais je n'en ai pas trouvé trace en ligne. Vous pouvez cependant les voir avec Lewis Furey pour Lullaby en février 1978  (il s'agit des Petites Filles du Palace, sûrement) et Desire machine en avril 1979 (au moment de Bobino et de ce 45 tours, donc).


La présentation des Petites Filles dans le programme du spectacle à Bobino au printemps 1979. Seules quatre d'entre elles ont participé à l'enregistrement du disque.

2 commentaires:

Vaumorin a dit…

Je suis la maman de Valérie Vaumorin une des petites filles . J'ai assisté à toutes les répétitions avant le spectacle à bobino . L'enregistrement n'a eu qu'une prise et les rires des petites filles à la fin sont du aux chatouilles que Lewis leur faisait . Ma fille avait 12ans elle en a 48 aujourd'hui , cela reste un très beau souvenir

Pol Dodu a dit…

Merci pour votre témoignage.
J'imagine toujours les enregistrements de Lewis Furey très élaborés, et je l'imaginais mal ne faire qu'une prise pour des voix, chatouilles comprises !

LinkWithin

Linkwithin