10 décembre 2011

BONNIE "PRINCE" BILLY & THE PHANTOM FAMILY HALO : The mindeater


Acquis par correspondance via Dodax/Amazon aux Etats-Unis en novembre 2011
Réf : KFR1116CD -- Edité par Knitting Factory aux Etats-Unis en 2011
Support : CD 12 cm
Titres : The mindeater -- Roki for now -- I wonder if I care as much -- Suddenly the darkness

J'ai un peu de retard pour le tout récent Wolfroy goes to town, mais je continue à acheter ou au moins à écouter les albums de Bonnie "Prince" Billy. Simplement, depuis quelques temps (depuis The letting go en 2006 précisément), ces albums ont tendance à me laisser assez indifférent. J'y trouve toujours au moins une ou deux choses que j'aime beaucoup, mais globalement le son est trop éthéré pour moi, les rythmes trop mous et le chant est trop lisse, trop propre. Et il semble bien que sa récente tournée française a été sur le même moule, comme le montre d'ailleurs la session pour Télérama.
Heureusement, Will Oldham reste quelqu'un de très prolifique et éclectique. Il multiplie les collaborations et ne rechigne pas à l'occasion à participer à une grosse blague comme pour la vidéo du Can't tell me nothing de Kanye West en 2007. Rien qu'en 2011, outre l'album, il a notamment sorti deux disques au profit d'associations caritatives (Island brothers et There is no God), une nouvelle collaboration avec Matt Sweeney (Must be blind), plus un 45 tours chez Spiritual Pajamas (Haggard Harper Bonnie) et ce disque avec The Phantom Family Halo.
Cet EP est d'abord sorti au printemps chez Sophomore Lounge, en vinyl et à 1000 exemplaires, aussitôt épuisés bien sûr. Knitting Factory l'a réédité en septembre, en CD et en téléchargement, et après avoir écouté l'excellent morceau-titre, j'ai décidé d'investir.
C'est Kenny Bloggins de The Decibel Tolls qui raconte le mieux la genèse de ce disque. D'abord, il y a eu un concert en juin 2010 au Headliners de Louisville organisé par Todd Brashear, ex-Slint, pour fêter les 13 ans de son magasin de vidéos. La tête d'affiche était Roky Ericson, mais à un moment Todd Brashear et Will Oldham ont rejoint The Phantom Family Halo sur scène pour une version de I wonder if I care as much des Everly Brothers.
Quelques temps plus tard, tout ce beau monde s'est retrouvé chez Dominic Cipolla, à l'étage d'un salon de pompes funèbres, pour y enregistrer ces quatre titres en direct, dont une nouvelle version de I wonder if I care as much, le seul titre où l'on retrouve Todd Brashear et l'ensemble de The Phantom Family Halo. Pour certains (The Decibel Tolls encore, Sensation Rock), c'est le meilleur moment du disque, pour moi c'est le seul faux pas. Ça dure huit minutes, c'est assez électrique, ce qui n'est pas pour me faire peur, mais si dans la première partie, chantée, ça va encore, après on part dans des solos de guitare très années 70 et presque progressifs et là je ne peux pas suivre.
Heureusement, les trois autres titres, tous écrits par Dominic Cipolla et chantés avec Will Oldham, sont très bien. The mindeater est marqué par une guitare slide et son refrain chanté à deux voix. Suddenly the darkness ("is coming for you"), avec juste une guitare acoustique et un tambourin pour marquer le rythme, est une chanson à chanter entre copains autour d'un feu de camp. On est très proche de l'esprit de Little Wings. J'aime aussi beaucoup Roki for now avec son motif de guitare folk qui tourne et son chant à deux voix. Cette chanson semble bien faire référence à Roky Ericson.
Je ne suis pas sûr d'acheter un jour un autre disque de The Phantom Family Halon, mais avec sa pochette très réussie et trois-quarts de titres excellents, ce disque est tout à fait le genre de projet qu'il faut pour m'inciter à continuer à suivre de près les multiples activités de Will Oldham.


The Mindeater par Bonnie "Prince Billy" and The Phantom Family Halo

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin