05 juillet 2009

THE MONOCHROME SET : He's Frank (Slight return)


Acquis au Record & Tape Exchange de Notting Hill Gate à Londres en septembre 1981 ou septembre 1982
Réf : BL1 -- Edité par Disquo Bleu en Angleterre en 1979
Support : 45 tours 17 cm
Titres : He's Frank (Slight return) -/- Silicon carne -- Fallout

Je me souviens très bien de ce que j'ai fait le jour où je suis tombé sur ce disque dans le Record & Tape Exchange du 28 Pembridge Road à Londres (la boutique appartient toujours au même groupe, mais a abandonné les disques pour les fringues rétro il y a quelques années) : je l'ai acheté, bien sûr, et j'ai détalé le long de Portobello Road jusqu'à la boutique Rough Trade pour en savoir plus sur ce disque.
La disquaire (un des piliers de la boutique, que j'ai retrouvée derrière le comptoir pendant des années) a eu l'air un peu surpris et amusé de voir ce français se pointer avec ce disque d'occase, mais elle a aimablement répondu à mes questions, au nombre de deux en fait :
Est-ce qu'il y avait eu une pochette illustrée pour ce disque à l'origine ? Réponse : Non, le disque n'a été vendu qu'avec cette pochette en papier blanc.
Et est-ce bien Rough Trade Records qui a édité ce disque ? En effet, le label est mentionné sur l'étiquette, mais il y aussi en gros "Disquo Bleu" et le logo correspondant (Pour ceux à qui ça ne parlerait pas, qu'il sachent que les Disque Bleu étaient une variété de cigarettes françaises Gauloises, mises sur le marché en 1934. Je n'en suis pas sûr, mais j'imagine que ces cigarettes ne sont plus en vente de nos jours.). Réponse : Oui.
Je ne connais pas toute l'histoire derrière la publication de ce disque, notamment la raison exacte pour laquelle il n'est pas sorti sous une vraie étiquette Rough Trade, mais on a des éléments de réponse.
Après le dernier sillon de la face A, il y a gravé "Archive jive", et il s'agit bien d'une publication d'archives (récentes, elles avaient 18 mois à l'époque, mais des archives quand même). On en a su un peu plus en 1983 dans les crédits de la compilation Volume, contrast, brilliance..., qui reprenait deux des titres de ce 45 tours : l'enregistrement date d'avril 1978, alors que He's Frank/Alphaville, le premier 45 tours publié, avait été enregistré en novembre 1978. Dans l'historique du groupe publié sur le site officiel du Monochrome Set, on apprend que ces enregistrements étaient à l'origine des démos. Les notes de pochette de Volume... y sont par ailleurs contredites sur deux points : le bassiste serait Simon Croft plutôt que Jeremy Harrington et les enregistrements dateraient de l'été plutôt que d'avril.
Mais qu'est-ce qui a bien pu pousser le Monochrome Set, qui venait de sortir ses trois premiers singles depuis le début de l'année 1979, à éditer ce disque d'archive, proposant une version différente de la face A du tout premier disque, avant même la fin de cette même année 1979 ? Le groupe avait sûrement envie de diffuser ces enregistrements, d'ailleurs repris à de nombreuses reprises depuis sur des compilations, mais une autre partie de la réponse est peut-être à cherche dans le fait que, lorsque ce disque est sorti, The Monochrome Set avait sûrement déjà signé chez Dindisc et s'apprêtait à enregistrer son premier album The strange boutique. Ce disque est peut-être à considérer un peu comme un au-revoir au label Rough Trade.
Ce He's Frank (Slight return) n'est pas fondamentalement différent de la version He's Frank publiée initialement. Démo oblige, le son est un peu plus sourd. la voix est doublée, le batteur avait des progrès à faire et le son de guitare est un peu différent, mais la structure et l'arrangement sont déjà en place.
Bid n'a peut-être pas été le premier à faire le jeu de mots entre "Silicon" et "Chili con carne", mais en tout cas il n'a pas été le dernier. Il suffit par exemple de se souvenir du groupe suisse des années 90 Silicone Carnet. Silicon carne est une chanson au tempo moyen, assez travaillée, avec un pont chanté et tout (du moins, je crois que c'est comme ça que ça s'appelle techniquement). Avec une production studio plus travaillée elle n'aurait pas déparé sur un album du groupe.
Fallout est très bien aussi, mais plus rapide et plus punky. Contrairement à Silicon carne, elle n'était pas sur Volume..., mais on l'a retrouvée quelques années plus tard sur What a whopper!. Tous les ingrédients du son Monochrome Set sont déjà prsents et bien en place ici.

Les deux faces des deux éditions de He's Frank chez Rough Trade se trouvent dispersées sur plusieurs compilations chez Cherry Red, mais on les trouve rassemblées de façon pratique et simple sur The independent singles collection, toujours disponible.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin