14 avril 2007

SILICON TEENS : Memphis Tennessee


Acquis sur le vide-grenier de Bisseuil le 8 avril 2007
Réf : 6079 800 -- Edité par Mercury en France en 1979 -- Echantillon gratuit -- Vente interdite
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Memphis Tennessee -/- Chip 'n' roll

J'ai dû sélectionner avec bien du mal quatre autres 45 tours dans le carton pour faire un lot de cinq à un euro et me procurer celui-ci. Il faut dire que, à part sur cette page de l'excellent site Vinyl Vidi Vici, je n'avais jamais vu ce disque nulle part. Il a dû être très peu distribué, contrairement à l'autre single des Silicon Teens sorti en France, "Red river rock", qui fut presque un tube chez nous après avoir été sélectionné pour être l'indicatif d'une émission d'Europe 1.
Une fois rentré à la maison, je me suis aperçu que le disque était cassé sur une moitié de son diamètre (mais il passe en sautant à peine). Déjà que la pochette est moche comme tout... Mais c'est pas grave, de toute façon j'ai déjà ces deux chansons depuis la sortie de "Music for parties", l'unique album des Silicon Teens en 1980, et je suis quand même très content d'avoir mis la main sur ce disque car, depuis quelques semaines, les Silicon Teens sont redevenus d'actualité pour moi, notamment à cause de ce clip pour "Memphis, Tennessee" apparu sur YouTube il y a quelques semaines.
Il a beau avoir été mis un ligne par un "gars français" (Frenchbloke), je peux vous assurer qu'à l'époque il n'a pas dû être beaucoup diffusé sur nos trois chaînes de télé ! Et même si je l'avais vu en 1980, les photos de Frank Tovey de Fad Gadget étaient tellement rares à ce moment-là que je ne l'aurais probablement pas reconnu dans le rôle du chanteur des Silicon Teens. Je dis bien le rôle, car il est de notoriété publique que les Silicon Teens, présentés comme un quatuor de jeunes gens férus d'électro-pop, se réduisent en fait à Daniel Miller, alias The Normal, le fondateur de Mute Records. Pour faire croire qu'il n'était pas tout seul, Miller a même poussé le vice jusqu'à créditer certains des rares originaux des Silicon Teens, comme "Chip 'n' roll" ici, au producteur du disque, Larry Least, qui semble bien n'être qu'un autre des pseudonymes de Miller lui-même !
Pour qui aime la techno-pop, ce disque est un régal. Outre qu'elle est excellente, la reprise de "Memphis, Tennessee" a pour immense avantage de rendre les paroles de Chuck Berry très intelligibles, ce qui met en valeur leur grande qualité et l'intelligence de la construction de la chanson (à l'origine en 1959 une simple face B de single, mais qui a eu plus de succès en Angleterre que sa face A, "Back in the USA").
Quant à "Chip 'n' roll", des quatre titres originaux écrits par les Silicon Teens (tous les autres sont des reprises de tubes pop-rock des fifties et sixties"), c'est le seul qui s'amuse à parodier tous les clichés du rock, ce qui fait qu'au bout du compte cet instrumental est très proche de la reprise "Red river rock".

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Je viens de mettre la main sur Music For parties et je me régal. Je ne connaissais pas Silicon Teens jusqu’à très récemment, et c'est après avoir entendu Memphis Tennessee à la radio (anglaise je précise) que j'ai complètement craqué. Une autre que j'adore est Just Like Eddie.

LinkWithin

Linkwithin