29 avril 2007

ELLIOTT MURPHY : Collector inédit : Something borrowed, something blue, something new


Acquis probablement chez Parallèles à Paris vers 2000
Réf : 3042425 -- Edité par Last Call en France en 1998 -- Ce CD inédit vous est offert par votre disquaire. Interdit à la vente -- Not for sale
Support : CD 12 cm
Titres : Glorious feeling -- As bad as it gets -- Take time to know her

Au temps où j'achetais des disques neufs en magasin, j'avais rarement l'occasion de participer aux opérations promotionnelles du type "Acheter le nouveau CD de X" et vous aurez un CD en plus avec des titres rares, tout simplement parce que les artistes qui m"intéressaient étaien rarement l'objet de ce type de promotion. Mais quand je tombe sur un de ces disques "interdits à la vente" pour pas cher, j'aime bien le prendre, surtout quand il s'agit de gens que j'aime bien, comme Elliott Murphy.
Ce disque a été diffusé au moment de la sortie de l'album "Beauregard", un disque que je ne connais, mais qui marque apparemment le début de la collaboration d'Elliott Murphy avec le guitariste Olivier Durand. Et si j'en crois la qualité de ces morceaux qui en sont contemporains, l'album doit être bon.
"Glorious feeling", qu'on trouve en bonus sur quasiment toutes les éditions de l'album, est un très bon exemple du style typique de composition de Murphy pour des titres au tempo assez rapide.
"As bad as it gets", qu'on trouve en bonus sur de nombreuses éditions non-européennes de l'album (et sur le vinyl allemand !), est le titre que j'aime le moins des trois. Murphy est un peu emprunté et la chanson a du mal à décoller. A la production, on trouve Kevin Salem, l'un des producteurs de "Chore of enchantment".
Le "Something borrowed" du disque, c'est "Take time to know her", reprise d'un tube de Percy Sledge de 1968. Un superbe slow, de bonnes paroles, et une deuxième voix, très grave et très réussie, due à Alain Chennevière. Evidemment, c'est ce titre qui est le plus dur à trouver puisque, outre ce CD trois titres, on ne le trouve que sur l'édition japonaise de "Beauregard"...

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin