01 janvier 2007

JULIAN COPE : Sunspots EP


Acquis chez Rough Trade ou au Virgin Megastore à Londres en février 1985
Réf : MER 1822 -- Edité par Mercury en Angleterre en 1985
Support : 2 x 45 tours 17 cm
Titres : Sunspots -/- I went on a chourney & Mik mak mok -/- Land of fear

Je n'ai pas raté ce double 45 tours en édition limitée car j'étais à Londres au moment de sa sortie. C'est chez Alan McG. que j'ai dû l'écouter la première fois. Je connaissais la version sur l'album "Fried", un peu perdu en fin de première face, mais c'est l'ensemble du "paquet", le bel objet double 45 tours à pochette ouvrante, la face A remixée et les faces B, qui m'ont beaucoup plu tout de suite. Julian Cope explique que Phonogram lui a refusé le budget pour un maxi et qu'avec son manager ils ont fait ce qu'ils ont pu pour rendre le double 45 tours intéressant. Personnellement, je préfère cent fois ce double 45 tours à un maxi, et question budget il devait y en avoir quand même, puisque dans les bureaux de Creation les gars faisaient joujou avec une voiture en modèle réduit identique à celle qui figure au dos de la pochette, envoyée par le label aux fins de promotion !
Par rapport à la version de "Fried", le remix de "Sunspots" a surtout consisté à donner un peu plus de relief au morceau et à réduire énormément la longue partie instrumentale à la fin. C'est une chanson des plus réussies, le riff de guitare en intro, le rythme, le cor anglais qui fait la basse, le solo de flûte, le solo de guitare, la petie mélodie à l'orgue vers la fin. Globalement, c'est au Kevin Ayers des deux premiers albums que ce titre me fait le plus penser, et je ne dis pas ça seulement parce qu'une Saint John a participé à l'enregistrement ! (C'est Kate, au cor anglais, pas Bridget comme chez Ayers). Bon, les paroles ne veulent pas vraiment dire grand chose (on se demande ce que viennent faire ces taches solaires dans une chanson qui parle de rouler avec sa meilleure amie), mais le tout me plaisait suffisamment pour que je m'amuse à traduire les paroles en français, et même que j'enregistre le tout avec la bonne vieille méthode du karaoké de base, en chantant avec un micro près de la baffle pendant que le disque passe ! Je suis toujours assez content du titre français que j'avais trouvé, "Nous sommes potes", qui ne traduisait pas du tout "Sunspots" mais s'en rapprochait phonétiquement. Globalement, ça donnait quelque chose comme ça :
Nous sommes potes, on se change, je marche avec ma meilleure amie
Chanson d'amour dans la tête, en ballade avec ma meilleure amie
Je me retourne mais je ne vois rien, je marche avec ma meilleure amie
Elle a l'air bien, parfaite pour moi, je suis amoureux de ma meilleure amie
Et nion ion ion, ça disparait !

"I went on a chourney" est le titre le moins intéressant du lot, avec des samples de voix sur une piste instrumentale sympathique, mais sans plus. Par contre, les deux faces de l'autre 45 tours sont excellentes.
"Mik mak mok", ça me fait toujours penser au "Mic-mac moche au Boul'Mich" de Léo Malet. C'est un titre électrique assez rythmé qui décolle vraiment avec son refrain tout en onomatopées, "Mik mak mok mon mon balabalabala zig zag" (ou quelque chose comme ça !).
"Land of fear" est l'une des chansons de Julian Cope que je préfère. Lui aussi doit bien l'aimer, puisqu'il l'a publiée trois fois sur disque. La première fois, en 1983, c'était une ébauche acoustique tout à la fin de son premier maxi solo, "Sunshine playroom". Il y a aussi une version avec un choeur passé au Fairlight tout à la fin de l'album "20 mothers" en 1995. Mais la version la plus aboutie et ma préférée, c'est celle-ci, au son très proche de Teardrop Explodes, avec de l'orgue joué par Cope, comme on en trouve beaucoup sur ses deux premiers albums solo et sur les albums de Teardrop Explodes aussi.

2 commentaires:

Hector a dit…

Bien cool ta note sur Julian.
Faut que je revienne plus souvent te lire.

fried! a dit…

hello,
Sunspots est extrait de Fried, dont je parle ici avec amour:
http://fried2.blogspot.com/
puis-je mettre ton adresse en lien ?
JP

LinkWithin

Linkwithin