20 novembre 2006

THE BORDER BOYS : Tribute


Acquis probablement à La Clé de Sol à Reims ou Châlons-sur-Marne vers 1984
Réf : TWI174 -- Edité par Les Disques du Crépuscule en Belgique en 1983
Support : 45 tours 30 cm
Titres : This picture is nailed on my heart -- When will you be back ? -/- When the party is over -- Sorry

Je pense que j'ai dû acheter ce disque en solde, parce que 25 F. à l'époque c'était pas très cher pour un maxi en import, distribué en France par Madrigal.
Je pense aussi que c'est le nom d'Andy Paley à la production qui m'a donné envie d'acheter ce disque, et peut-être aussi sa pochette très réussie.
En tout cas, ce n'est pas sur la réputation du compositeur des quatre titres que j'ai acheté ce disque car Philippe Auclair était alors un parfait inconnu qui sortait son premier disque, et il n'avait pas encore pris l'identité de Louis Philippe.
Je ne suis pas sûr que les Border Boys étaient vraiment un groupe (rien n'est précisé sur la pochette), mais c'était en tout cas au minimum un duo puisque Jean-François Champollion joue de la guitare sur le disque.
Comment l'américain Andy Paley s'est-il retrouvé à produire à Bruxelles ce disque d'un groupe français ? Tout simplement parce qu'il se trouvait dans la capitale belge pour y produire un single de Plastic Bertrand, avec qui il avait déjà collaboré pour "Jacques Cousteau". Je n'ai pas les disques sous la main, mais je pense qu'il en a résulté un ou deux titres sortis sur l'album "Chat va ? Et toi ?" ou sur un 45 tours qui en a été extrait. Mais quand Michel Duval, le patron des Disques du Crépuscule, a cherché un producteur pour ce maxi des Border Boys, il a proposé Andy, sachant que et lui et Philippe Auclair étaient de grands fans des Beach Boys (par la suite, Andy Paley allait probablement réaliser un rêve en collaborant longuement avec Brian Wilson).
Même si l'illustration de pochette n'est pas du tout dans ce style, puisqu'on est en Belgique on dira que la musique des Border Boys est de la pop ligne claire : quatre titres épurés, deux par face, deux rapides, deux lents.
Mon préféré est "This picture is nailed on my heart", avec ses guitares cristallines, son refrain entraînant, sa batterie, ses choeurs. Une vraie réussite.
"Sorry" est bien aussi, carrément power pop avec ses riffs de guitare électrique.
Parmi les titres lents, "When will you be back ?" est une ballade aux accents sixties. J'ai juste un peu de mal quand la voix tente de monter dans les aigus sur les refrains. Quant à "When the party's over", avec ses accents latin jazz à la "Girl from Ipanema", c'est peut-être le titre qui se rapproche le plus de ce que je connais de la suite du parcours de Louis Philippe.

Les quatre titres de ce maxi assez recherché figurent sur "I still believe in you", un best of 1984-1996 de Louis Philippe édité par Trattoria au Japon.

1 commentaire:

champo Champollion a dit…

Bonjour,
Mais si, les Border Boys étaient un vrai duo, foi de JF Champollion !
Merci pour cette critique excellente.
Bonne suite.
http://www.routes-prod.fr/champollion.html

LinkWithin

Linkwithin