25 mai 2015

VINICIO : Tango dos Barbudos


Acquis sur le vide-grenier de Bouzy le 17 mai 2015
Réf : DAT 10008 -- Edité par Durium au Portugal en 1962
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Tango dei Barbudos -- Tango del gagá -/- Tango dello spaccone -- Fidel tango

A Matougues le 10 mai, il faisait beau et il y avait plein de stands mais je n'ai trouvé aucune bonne affaire à faire. Pas de disques pour moi, ou beaucoup trop cher. Une des rares fois où j'ai demandé un prix, c'est quand j'ai vu ce 45 tours perdu dans un carton plein de variété française. La dame m'a répondu 1 €. Trop cher pour un disque d'accordéon, édité au Portugal, certes, mais dont le seul intérêt était probablement sa pochette dessinée très réussie. Pas assez motivant pour que j'aie envie de marchander.
La semaine suivante à Bouzy, il faisait toujours aussi beau, il y avait beaucoup moins de stands, mais là j'ai acheté quelques disques, à commencer par celui-ci, puisque la même dame m'a annoncé cette fois-ci d'elle-même un prix à 50 centimes.
Dans l'intervalle, ce 45 tours vieux de plus de cinquante ans était brusquement devenu d'une actualité brûlante, puisque notre Président à tous s'est rendu à Cuba le 11 mai et qu'il lui a pris l'envie d'aller rencontrer l'Histoire en personne. Il aurait dû savoir que les légendes s'accommodent mal avec la vraie vie et qu'un mythe peut s'avérer miteux. Dans son cas, il a bien rencontré Fidel Castro, ex-révolutionnaire et dictateur sur les bords, mais avant tout retraité qui, comme de bien entendu, l'a entretenu de ses problèmes d'articulations.
Il y a cinquante ans, avec la révolution Cubaine, la tentative de débarquement de la Baie des Cochons, Fidel Castro et ses Barbudos étaient vraiment à la pointe de l'actualité. Suffisamment pour que, Vinicio, un accordéoniste italien, enregistre au moins deux titres en référence à Cuba, Tango dei Barbudos et Fidel tango.
A part un bruitage de fusillade et de combats au début de Tango dei Barbudos, ces quatre titres n'ont que je sache rien de particulièrement cubain et rien de particulièrement remarquable non plus. Des quatre, mon préféré est Tango dello spaccone (Tango du fanfaron), avec un peu de guitare et une rythmique bien marquée par la contrebasse, qui a été édité en Espagne en face A d'un EP.
Tango dei Barbubos a quand même été édité dans au moins deux pays en plus de l'Italie : le Portugal, donc, et la France, où Vogue l'a sorti avec une pochette différente, dessinée également, dans un esprit très Pieds Nickelés.


La pochette de l'édition française du 45 tours, avec deux titres en commun seulement avec les éditions italienne et portugaise.


Le 45 tours espagnol avec Tango dello spaccone en titre principal.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ah mais cette version de 66 des blusoes negros , si elle n'a rien de particulièrement psyché est quand même as mal du tout par rapport à vinicio, la pochette est absolument remarquable et les guitares valent bien celles des chats sauvages français. Qu'est ce qui a valu qu'ils reprennent ça? Faut dire que le portugal de salazar et le rock ça faisait pas bon ménage. ph
https://www.youtube.com/watch?v=QlNMvd-V5eA

Pol Dodu a dit…

J'avais vu cette vidéo mais je n'avais pas eu la curiosité de cliquer. Ca fait partie des grands mystères de la musique. Peut-être que Tango dei barbudos est un grand classique et qu'on ne le sait pas...!

LinkWithin

Linkwithin