03 mai 2015

STEVE TREATMENT AND THE ZODIAC FASSIONS : Change of plan


Acquis au Record and Tape Exchange de Notting Hill Gate à Londres vers le milieu des années 2000
Réf : ZBHIT 2 -- Edité par Backbone en Angleterre en 1979
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Steve Treatment : Change of plan -- Head of a raven -/- Steve Treatment and the Zodiac Fassions : Chosen to go -- Tempest fashion baby -- Cry in alphabet sharp

C'était presque inespéré à une époque où le prix des disques new wave d'époque avait déjà commencé à crever le plafond : je me pointe à l'étage du Record and Tape Exchange, là où pendant plusieurs décennies se trouvaient rassemblés les collectors de la boutique (mais ils n'y étaient plus lors de ma dernière visite il y a deux ans) et je tombe sur deux disques de Steve Treatment. Absolument jamais entendu parler de ce gars-là, mais j'ai tout de suite vu qu'il s'agissait de disques indépendants de la bonne époque, entre le label du premier, Rather Records, le propre label des Swell Maps, et la pochette photocopiée du second. En plus, ils étaient tous les deux autographiés. Ils avaient donc été mis en vente à ce qui devait être à peu près la cote de l'époque, 10 £ chacun.
Oui, mais à ce prix-là, personne n'en a voulu. Alors, suivant la règle propre au magasin, le prix a baissé de livre sterling en livre sterling au fil des mois. Et, quand je suis arrivé, c'est tout juste si les deux pièces rares n'avaient pas été reléguées à la cave : les prix avaient baissé jusqu'à 50 pence et 1 livre ! A ce prix-là, je n'ai pas hésité un instant ! De nos jours, ces disques sont en vente en ligne à vingt-trente euros minimum.
J'ai cependant été un été un peu déçu une fois rentré à la maison car, initialement, je n'ai rien trouvé de particulièrement intéressant sur les dix titres des deux disques.
C'est par leur intérêt commun pour Marc Bolan que Steve Treatment et Nikki Sudden se sont rencontrés en 1975 et ça explique que les Swell Maps aient décidé de sortir sur Rather, juste après leur propre Read about Seymour, le premier disque de Steve Treatment, 5A-sided 45, sur lequel ils jouent.
En 1979, Steve a sorti deux autres 45 tours sur son propre label, Backbone, le deux titres Heaven knows (Juvenile wrecks), que je n'ai pas, et celui-ci.
J'ai réécouté récemment mes deux disques. Si je n'accroche toujours pas vraiment au premier, j'ai trouvé le second cette fois-ci plus intéressant, d'où cette chronique.
La face A a été enregistrée le 1er février 1979, le même jour que le deuxième single. Change of plan  a du mal à démarrer (tout le disque est extrêmement lo-fi et rudimentaire pour ce qui est de l'interprétation), mais la chanson se révèle très bonne, avec les influences de T-Rex ou celles communes avec Subway Sect qui transparaissent. Le guitariste semble essayer de jouer un solo largement au-dessus de ses compétences et, au bout de deux minutes trente, après un bon coup de cri, tout s'écroule. Sur Head of a raven , il y a même des chœurs, et on a presque l'impression d'entendre les musiciens réfléchir, avec un temps d'attente du coup, quand ils doivent changer d'accord. Il y aussi un solo de guitare à une corde. Dans l'esprit, on est proche des Television Personalities de la même époque, celle du premier single Where's Bill Grundy now ?.
Sur les trois titres de la face B, enregistrée en juillet 1979, Steve Treatment est accompagné par The Zodiac Fassions, dont c'est la seule prestation discographique. Qu'on se rassure, le groupe ne connaît pas beaucoup plus d'accords que les musiciens de la face A.
Chosen to go est dans la même veine que Change of plan, avec encore une guitare en mode solo tout le long, qu'on retrouve sur Tempest fashion baby. Sur Cry in alphabet sharp, on a l'impression que Steve Treatment essaie de créer sa propre version d'un classique sixties de la Motown !
En 2005, Steve Treatment est réapparu pour un nouveau single cinq titres en collaboration avec The NoMen.
En 2006, Messthetics a sorti la compilation double CD-R 25 "A" sides/Your friends are in the news, qui reprend tous les titres de ses singles et bien plus. Une sélection de ces titres a été éditée en vinyl en 2015 sous le titre All dressed for tomorrow, en collaboration avec Munster Records.
Les titres des trois singles sont en téléchargement depuis 2011 chez Murky recess.


1 commentaire:

Pol Dodu a dit…

J'avais vu passer l'info fugitivement sur Twitter, mais elle a été très peu reprise. Là, c'est confirmé dans Mojo et sur ce site qui lui est consacré : Steve Treatment est mort au mois d'août à 57 ans, quelques semaines après la sortie de deux albums rétrospectifs, dont l'un contient des inédits.

LinkWithin

Linkwithin