15 janvier 2012

CLEARLAKE : Something to look forward to


Acquis chez Parallèles / Gilda à Paris le 28 décembre 2011
Réf : MOTE102CD -- Edité par Dusty Company en Angleterre en 2000
Support : CD 12 cm
Titres : Something to look forward to -- Let's get out of here -- Daybreak

Ce jour-là, j'ai d'abord trouvé un 45 tours de Clearlake, que j'ai failli reposer car j'ai confondu un instant le nom du groupe avec celui de Midlake, qui ne m'intéresse pas du tout. Ensuite, j'ai vu que le disque était sorti chez Domino, alors je l'ai mis dans la pile.
Quelques minutes plus tard, j'ai trouvé ce CD, toujours parmi les disques soldés de chez Gilda, et là je l'ai mis de côté sans hésitation. Je procède toujours comme ça quand j'achète un disque pas cher de groupe que je ne connais pas du tout : j'en prends aucun ou tous ceux que je vois, c'est le meilleur moyen d'éviter d'avoir de gros regrets si je découvre à l'écoute que ça me plait beaucoup. Neuf fois sur dix, c'est surtout le meilleur moyen de se retrouver avec un plus gros paquet de merdes inutiles à la maison, mais bon, on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs.
Dans ce cas précis, si le 45 tours Good clean fun, plus récent et plus produit, m'a paru agréable, sans plus, j'ai accroché dès la première écoute au premier titre du CD, et quand le deuxième m'a fait le même effet, j'ai su que j'étais bien tombé.
Clearlake est un groupe anglais de Brighton, officiellement encore en activité bien que leur dernier album remonte à 2006 et que leur leader Jason Pegg ait sorti un album solo en 2009. Ceci est leur troisième single, sorti en 2000, comme les deux précédents. Ils ont tous été inclus en 2001 sur leur premier album, Lido.
Les chansons de ce single, comme d'autres de l'album, semblent traiter de l'envie de s'échapper du quotidien, ce que confirme l'illustration de pochette avec sa photo de plage ensoleillée au-dessus de l'évier et de la vaisselle sale, et aussi pas mal de la volonté/difficulté de se lever de son lit le matin, les deux étant évidemment liés !
Something to look forward to n'est pas un choix évident comme face A de single, ce n'est pas une pop song classique, même si elle m'a plu à la première écoute. Comme point de comparaison, j'ai d'emblée pensé aux Delgados, avant d'apprendre que Clearlake a eu l'occasion de tourner avec eux au moment de la sortie de ce disque.
Pour Let's get out of here, on ne se pose pas de question. C'est une tranche de pop noisy, avec un soupçon de son rétro qui rappellerait presque Madness. C'était déjà un vieux titre pour le groupe en 2000 puisqu'ils en avaient enregistré une version en 1998 quand ils s'appelaient encore Musikland, diffusée en 2005 sur l'album Not bit of wood.
Le dernier titre, Daybreak, est différent, plus lent, avec des tonalités psychédéliques. Il doit y avoir un lien mais ce titre chanté de 3'11 semble différent de celui de 1'13 sur Lido intitulé Daybreaking (si j'en crois l'extrait instrumental de 30 secondes que j'en ai écouté).

Ce disque est toujours en vente chez Domino.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin