14 novembre 2010

COWBOYS INTERNATIONAL : Thrash


Acquis au Dépôt à Montchenot dans la deuxième moitié des années 2000
Réf : 2097 817 -- Edité par Virgin en France en 1979
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Thrash -/- Many times (Revised)

Je passe très souvent devant ce magasin mais je m'y arrête très rarement car je sais qu'il fait surtout dans le meuble. Mais, Dorian Feller m'ayant prévenu quils avaient touché un gros lot de disques, je me suis dépêché d'y faire une visite.
Et effectivement, il y avait au sous-sol une grande table avec plein de 45 tours et des cartons un peu partout. Le prix n'était pas donné et il y avait surtout de la variété. J'ai quand même acheté quelques disques, dont le plus intéressant pour moi est ce seul 45 tours français de Cowboys International. Il y en avait plusieurs exemplaires mais un seul m'a suffi.
Certes, j'avais déjà les deux titres de ce disque sur le pressage anglais de Thrash mais ce 45 tours, que je ne me souviens pas avoir jamais vu chez les disquaires à l'époque de sa sortie, est un objet intéressant. La musique sur les sillons est donc strictement la même que sur le 45 tours anglais, mais le vinyl lui est transparent (En Angleterre, c'est le premier 45 tours Aftermath qui était en vinyl orange).
Je ne dirais pas que le travail qui a été fait par Polydor, le distributeur français de Virgin à l'époque, est réussi mais c'est un cas d'école intéressant. En effet, la pochette du 45 tours anglais a en quelque sorte été "remixée" avec la pochette française de l'album Original Sin !
Au recto, ils ont conservé l'enfant asiatique assis et le trait des murs d'une pièce, mais le fond noir, la police utilisée et la couleur des caractères sont ceux de l'album. Au verso, on retrouve les couleurs et le dessin de la pochette anglaise, mais l'illustration est remplacée par une reproduction en noir et blanc de la pochette de l'album.
Le sens éventuel à donner à la pochette anglaise est assez hermétique pour moi. Que peut bien signifier cet enfant seul devant une porte fermée ? Porte qui, une fois enlevée au verso, révèle dans son encadrement un grand nombre de visages d'autres enfants... Ce qui est certain, c'est que le sens éventuel de tout ça est obligatoirement perdu sur la pochette française !
Question pochette, Original sin, l'unique album des Cowboys International de l'époque, a lui aussi eu une histoire mouvementée, ce qui est quand même étonnant pour une pochette qui, dans un style très Public Image, ne comporte que du texte comme graphisme. La cause de tout ça est sûrement à chercher dans le fait que la pochette originale anglaise devait coûter cher à fabriquer car elle comportait une surpochette en plastique coloré qui filtrait les lettrages en bleu. Outre la pochette française, il y a a aussi la pochette américaine, avec une photo du groupe au recto, qui a été reprise pour la réédition sous le titre Revisited en 2003. Et enfin, je n'en suis pas absolument certain car je n'en retrouve pas trace sur internet, mais il me semble qu'il y a également eu une édition d'Original sin avec une pochette sur fond blanc et des caractères dans des tons de bleu et de gris. Je croyais que c'était un pressage américain aussi, mais je me trompe peut-être. En tout cas, si elle existe bien, c'est cette édition que Tonio de Funeral Service avait et que je l'ai dissuadé de revendre à un moment dans les années 80.

Ken Lockie a réédité en 2003 une version remaniée d'Original sin logiquement titrée Revisited, toujours disponible, sur laquelle on trouve les deux faces de ce 45 tours, et il a sorti dans la foulée un deuxième album du groupe, The backwards life of Romeo. Il a mis en ligne récemment un remix de Thrash.

Si vous voulez écouter l'Oncle Pol raconter ses histoires de new wave, rendez-vous samedi 11 décembre 2010 à 16 h 30 à la médiathèque Coeur de Ville de Vincennes pour une conférence musicale intitulée This is pop ? Les années new wave (1978-1982).

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin