10 novembre 2007

IGNATUS : Les p'tits chiens


Acquis chez Parallèles/Gilda à Paris le 24 octobre 2007
Réf : 10 828 - EDV 17 -- Edité par Ignatub/Atmosphériques en France en 2005 -- For promotion use only - Not for sale
Support : dvd 12 cm
Titre : Les p'tits chiens

Je suis allé voir Ignatus en concert le 24 avril 2004 à la Salle Paul Fort de Nantes sans l'avoir vraiment cherché. C'est pour les Nits que j'étais présent ce soir-là et je n'attendais rien de particulier de la prestation d'Ignatus : je n'avais suivi le parcours des Objets que de loin en loin et je ne connaissais rien de ses albums solo, dont le troisième, Cœur de bœuf dans un corps de nouille, est sorti cette même année 2004.
Si le concert des Nits a été sympa ce soir-là, bien qu'un peu convenu, celui d'Ignatus a été une très bonne surprise. Tout seul, il a tenu la scène et emballé le public avec un spectacle très drôle, grâce notamment à quelques accessoires comme les lampes synchronisées autour de son synthé, qu'il appelle des poupées de Noël, et la veste musicale à capteurs qu'il a fait endosser à un membre du public.
Il a dû jouer Les p'tits chiens ce soir-là, puisque cette chanson figure sur Cœur de bœuf dans un corps de nouille. Il y a du beau monde sur cet enregistrement : les paroles sont de Jacques Duvall (Lio), les arrangements de Joseph Racaille et Matthieu Ballet (Miossec) est à la production, pour une chanson à l'humour canin très noir.
J'étais bien content de tomber sur ce petit DVD promo chez Gilda. Il a été diffusé pour faire la promo du clip réalisé par Olivier Martin pour ce titre, un clip qui a été très remarqué. Comme il s'agit d'animation animalière, on pense à Wallace et Gromit, mais l'atmosphère de boucherie glauque est proche de celle de Delicatessen.
Dans le clip, j'aime particulièrement le moment où les deux gendarmes et le curé esquissent une chorégraphie typique de clip, juste avant que le boucher n'attaque la partie violon au couteau.
Vous pouvez choisir votre moment préféré du clip en le regardant sur le site d'Ignatus, et en plus vous bénéficierez des explications techniques sur le tournage.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin