08 juillet 2012

ALL FOR ART AND ART FOR ALL


Acquis auprès de Dan Treacy à la Living Room à Londres en 1984
Réf : BIG 8 -- Edité par Whaam! en Angleterre en 1984
Support : 33 tours 30 cm
16 titres

Etonnamment, je n'ai rien noté dans mon agenda à ce sujet. En tout cas, ça a dû se passer en juin ou juillet 1984, dans un pub, pour un concert estampillé Living Room ou Noise above. J'avais dû avoir l'occasion de dire à Dan que j'étais intéressé par la compilation qu'il venait de sortir sur son label Whaam! et, la fois d'après, il en avait quelques exemplaires avec lui et j'avais pu lui en acheter un, directement du producteur au consommateur, pour quelques livres (entre 4 et 6, je dirais).
All for art and art for all est à la fois la première compilation éditée par Whaam!, le label de Dan et Ed Ball et sa toute dernière parution. Apparemment, Simon Napier-Bell, un des managers du groupe Wham!, alors au faîte de son succès, avait proposé un chèque au label pour qu'il abandonne cette marque commerciale. L'importance du chèque a plus été amplifiée au fil du temps par la rumeur, mais toujours est-il qu'à compter de 1985 le label de Dan s'est appelé Dreamworld.
Il suffit d'un coup d'oeil à la pochette pour savoir que c'est celle d'un disque lié aux Television Personalities (elle est due à Dan, soi-disant sous LSD). On y reconnait le style pop-art avec inclusion d'icones (j'ai identifié Andy Warhol et Siouxsie). Outre que les deux disques sont sortis en même temps et associent la Living Room et les TVP's, il y a point commun de plus entre ce disque et Alive in the living room, le tout premier album édité par Creation : les notes de pochette parodient toutes deux celles rédigées par Paolo Hewitt sous le pseudonyme du Cappuccino Kid pour les disques de Style Council. Celles-ci, probablement dues à Dan, sont attribuées à The Cappuchino Kid. Plus méchamment, celle de l'album Creation sont signées The Crapachinno Kid, derrière lequel se cachait sûrement The Legend!.
Les 16 titres de ce disque se répartissent entre titres parus au catalogue Whaam! et inédits, par des artistes du catalogue et d'autres, dont beaucoup de jeunes groupes inconnus.
A tout seigneur tout honneur, les TVP's sont largement présents sur ce disque, avec trois excellents titres, l'inédit The dream inspires, une version trafiquée de Happy all the time, dont l'original est sur leur album The painted word, qui venait alors de paraître, et le tout aussi excellent My favourite films, attribué aux Gifted Children, le nom de groupe qu'ils avaient utilisé pour la toute première parution sur Whaam!.
Il y a aussi deux titres de Jowe Head, à l'époque bassiste des TVP's, February et Lolita, avec un petit côté Paul Roland, qu'il réenregistrera quelques temps plus tard sur son album The Jowe Head personal organiser (repris en CD sous le titre Unhinged).
Parmi les gens qui ont sorti au moins un disque chez Whaam!, on trouve ici le très soutenu par les TVP's mais méconnu Jed Dmochowski, qui chante I'm sad, un titre de Stallions of my heart, son album de 1982, assez genre Nikki Sudden. Jed est sur Facebook et MySpace. J'en déduis qu'il joue toujours.
L'album Blow up des Direct Hits est sorti presque en même temps que cette compilation. On en trouve ici un extrait, What killed Aleister Crowley ?, et un inédit, Girl in the picture.
Les Page Boys avaient sorti un an plus tôt un excellent 45 tours chez Whaam!. Honey est leur troisième et dernier titre paru, mais les deux membres se retrouveront en 1985 au sein de One Thousand Violins, un des groupes piliers du catalogue Dreamworld.
Les Pastels ont sorti leur tout premier single chez Whaam! en 1982. Le suivant, I wonder why, est sorti chez Rough Trade, même si Dan et Jowe ont participé à l'enregistrement. On retrouve ici une version de cette chanson, qui est je crois inédite par ailleurs. Elle est en tout cas différente de la version Rough Trade, et différente aussi, mais plus proche, de celle qu'on trouve sur le tout premier disque édité par Creation, un 45 tours souple glissé dans le n°1 du fanzine Communication Blur.
On va quitter là la liste des groupes ayant enregistré pour Whaam! par ailleurs, mais on reste sur ce 45 tours souple, dont l'autre titre était Wouldn't you ? par The Laughing Apple. On retrouve cette chanson ici, mais ce n'est pas non plus la version du souple, c'est celle de la face B de Participate !, le deuxième single de ce groupe pré-Biff, Bang, Pow ! et Revolving Paint Dream, paru en 1981. Biff, Bang, Pow ! a enregistré une nouvelle version de Wouldn't you ? en 1985 sur son premier album, Pass the paintbrush, honey.
J'ai oublié de le préciser, mais évidemment, I wonder why et Wouldn't you ? sont deux très grandes réussites et figurent aussi parmi les excellentes chansons de ce disque.
Deux des membres permanents de Laughing Apple étaient Andrew Innes et Alan McGee. C'est sans doute eux qui ont enregistré la version d'In the afternoon, créditée à Revolving Paint Dream, qui ouvre l'album. Revolving Paint Dream avait déjà sorti quelques mois plus tôt une version de cette chanson écrite par Alan, en face B de son premier single, avec Christine Wanless au chant. En 1985, BBP! en a sorti sa propre version, chantée par Alan, en face B du single Love's going out of fashion. La version proposée ici, chantée par Alan, est encore différente. Avec sa boite à rythmes et sa production particulière, je parierais bien qu'il s'agit chronologiquement du premier enregistrement de cette chanson, peut-être une démo.
Les trois derniers groupes ont un style très sixties. Fondé en 1980, The Mixers était un groupe de Glasgow. Ils étaient déjà séparés quand cet album est sorti, mais Love hurts, et surtout le petit chef d'oeuvre bricolo Never find time (réédités plus tard sur un 45 tours par Vinyl Japan) suffisent à leur assurer la postérité et une présence garantie dans les compilations Nuggets à venir.
Le Dancing with the dead des Mad Hatters est très psychédélique et me fait beaucoup penser à Biff, Bang, Pow !. Ils se sont très vite renommés Medicine Sunshine et existaient encore en 2010. Encore plus psychédéliques et pour finir, il y a Only the sky children know de Tangerine Experience, dans un style proche du premier Pink Floyd. Je ne sais pas si c'était un vrai groupe ou un pseudo pour des gens proches des TVP's, mais en tout cas je n'ai trouvé aucune information sur eux.
Au bout du compte, on a là un album qui se tient très bien, preuve que Dan avait, en plus du sien comme artiste, le talent de repérer d'excellents groupes. Cette chronique est d'ailleurs l'occasion d'avoir une pensée pour lui. Il a eu de très gros problèmes de santé l'an dernier et, aux dernières nouvelles, restait hospitalisé dans un centre de rééducation. 

Une partie des titres de All for art and art for all a été rééditée en CD en 1995 par Vinyl Japan sur Whaam! Bam! Thank You Dan! - A Whaam! Records Compilation 1981 - 1984.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin