12 juin 2011

PIERRE DUDAN : Pénétrez-vous bien de ceci Madame...


Acquis sur le vide-grenier Boudonville Scarpone à Nancy le 5 juin 2011
Réf : MA 122 -- Edité par Disques Macheprot en France en 1968 -- [Hors commerce] -- N° 0939
Support : 33 tours 30 cm
10 titres

J'avais au moins une bonne raison de passer par la Lorraine, en plus des amis à y voir, puisque Howe Gelb y passait le week-end, invité par le festival Musique Action de Vandoeuvre-les-Nancy. Entre le concert 'solo' en duo du samedi soir et celui avec Giant Sand du dimanche, j'avais repéré ce vide-grenier de quartier pour m'occuper le dimanche de bon matin. Un vide-grenier pas très grand, mais où j'ai acheté des disques sur cinq stands, donnant dans le Marino Marini, le Franco et même le discographisme récréatif.
Le stand où j'ai acheté ce disque était tenu par un semi-professionel qui avait huit caisses de 33 tours à 2 €. En me restreignant un tout petit peu car je n'avais plus assez de liquide sur moi, j'y ai acheté le deuxième 33 tours des Walkabouts, sorti en Europe chez Glitterhouse sous licence Sub Pop, et cette véritable pièce de collection.
Il s'agit en effet d'un album en carton très épais, presque entièrement noir, sauf au recto deux vers de la chanson-titre qui sont comme éclairés par un projecteur. Au recto toujours, le carton est découpé en forme de verres de jumelles, ce qui permet de voir un gondolier chantant à pleine voix qui vogue sur une onde qui se révèle une fois l'album ouvert être le corps d'une femme.
Cet album est édité par les Disques Macheprot. L'étiquette du rond central est très belle, avec des sillons de disque qui semblent bien dessiner une gidouille.

Macheprot, c'est un nom qui devrait rappeler des souvenirs aux moins jeunes d'entre nous : c'est celui qu'utilisait Francis Blanche dans les années cinquante et soixante pour ses canulars téléphoniques à la radio. Et sans surprise, les Disques Macheprot, aux tirages souvent confidentiels, ont été créé par Francis Blanche pour éditer certains de ses sketches et ceux d'autres artistes, comme Sonia Laroze. Deux albums de Pierre Dudan ont été édités par les Disques Macheprot en 1968, Mon ami... et celui-ci.
Très franchement, le nom de Pierre Dudan m'était inconnu jusqu'à ce que j'achète ce disque. C'est pourtant quelqu'un qui a écrit les paroles et composé plus de 1500 chansons et qui a également été interprète, auteur et même acteur.
Si Mon ami... est visiblement un disque de chansons dans la veine la plus traditionnelle, qui donne l'occasion à Pierre Dudan d'interpréter deux de ses plus grands succès des années 40 et 50, On prend le café au lait au lit, repris par Jacques Hélian en 1940, et Clopin clopant, créée par Henri Salvador en 1947, Pénétrez-vous bien de ceci Madame est d'un style un peu particulier, et la meilleure présentation nous en est donnée par Francis Blanche lui-même, dans son introduction autographe :
'Il fallait bien qu'un jour soit révélé le fil secret qui va de l'érotisme au jazz...
Ce disque de Pierre Dudan, sensuel avc élégance, vient à point nous montrer, dans le contre-jour de l'alcôve, le rythme et les mots secrètement complices.
Il ne suffit pas d'aller loin encore faut-il ne pas en revenir...'
A part le fait que les douze chansons sont illustrées par des dessins de Wolinski, aucun crédit complémentaire n'est donné pour ce disque. En furetant un peu, on apprend qu'il a été enregistré au Québec en 1967, là où Dudan vivait à l'époque, avec à la direction artistique Roger Pilon et au piano Rod Tremblay.
Du temps des cerises aux feuilles mortes nous précise également que, avant d'être réédité en CD en 2004 par XXI-21 Productions, cet album a fait partie de trois catalogues distincts de maisons de disques sans être distribués. Comment cela s'explique-t-il, et si c'était vraiment le cas, comment un exemplaire du disque a-t-il bien pu se retrouver à Nancy ?
Eh bien, une explication possible nous est fournie par le site www.chansons-paillardes.net qui, outre une reproductions de l'intégralité du livret avec les dessins de Wolinski, propose une plaquette publicitaire pour le disque :

Voilà comment un disque peut être "hors commerce" (on comprendra hors des circuits classiques de distribution) mais disponible contre la somme de 50 Francs (très cher pour l'époque) sur commande à la Librairie du Palimugre, la librairie de Jean-Jacques Pauvert.
Après tous ces préliminaires, parlons quand même un peu du contenu de cet album. Étonnamment, vu le contexte, les descriptions de Francis Blanche et de la plaquette publicitaire ne sont pas infidèles. Nous avons affaire ici à de la chanson jazzy de très bonne tenue, aux paroles sensuelles qui n'ont rien de graveleux ni de paillard. Côté titre, ma préférence va à Alcôve toujours tu m'intéresses et sinon mes chansons préférées sont Pénétrez-vous bien de ceci, Madame et La complainte en ré mineur, celle du pauvre commis voyageur qui, en plus de subir les ébats d'un couple dans la chambre d'à-coté, s'énerve d'entendre la femme crier « Mais qu'est-ce que tu me fais ? ».
La carrière d'auteur-compositeur-interprète de Pierre Dudan a été couronnée en 1977 par un prix de l'Académie Charles Cros attribué pour l'album Les ballades du temps, préfacé par Georges Brassens. Par contre, même si cela va contre l'esprit qui anime ce disque, nous jetterons un voile pudique sur les prises de position politiques de Pierre Dudan à la fin de sa vie, qui l'ont vu se rapprocher d'une certaine extrême-droite française.

Pierre Dudan a publié en 1977 son autobiographie, Trous de mémoire. Outre le CD chez XXI-21, qu'on doit povoir trouver, on peut écouter deux titres de cet album sur le site dédié à Pierre Dudan.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut Pol

Par un fait exprès, j'ai habité le boulevard de Scarpone pendant 5 ans et le vide-grenier dont tu parles est le tout premier que j'ai fait...de ma vie! Le monde est petit quand même...

Steph de Nantes

Pol Dodu a dit…

Salut Steph,
Le monde des vide-greniers est petit et les disques s'insinuent partout : quand je pense que tu as failli acheter "C'est un vrai paradis ce Cefalu" le jour même où je l'ai chroniqué !

LinkWithin

Linkwithin