17 juin 2011

LE SHERIFF "DAD" ET SES ENFANTS DE SALOON : Modern Country and Western


Acquis sur le vide-grenier de Mareuil-sur-Ay le 1er mai 2011
Réf : TIV 230 -- Edité par Tivoli en France en 1970
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Midnight special -- I'm gonna leave Old Texas now -/- Act naturally -- Love's gonna leave here

J'ai acheté plein de disques au vide-grenier de Mareuil cette année, notamment à  un couple de personnes âgées qui du coup s'engueulait parce que la dame avait annoncé un prix trop bas, mais je m'étonne de constater qu'aucun d'entre eux n'a encore eu droit à sa chronique ici, même si j'ai mentionné au passage l'achat d'un EP de Ronnie Bird à 20 centimes sur la place de la Mairie.
Celui-ci, je l'ai acheté à un autre stand encore, où il n'y avait que quelques disques, parce que j'ai trouvé très réussie la pochette de ce disque en parfait état, dans un style pseudo-exotique proche de la reconstitution historique, dont j'ai noté également en consultant le verso qu'il contenait deux reprises de Buck Owens. Quant au nom de la bande qui accompagne le Sheriff "Dad", Les Enfants de Saloon, il est bien trouvé. Je me demande juste qui en a eu l'idée le premier, du groupe ou de la chanteuse Stella, qui a sorti une face B portant ce titre en octobre 1964.
Un seul coup d'oeil à la photo et on comprend que ce groupe ne se contente pas de jouer de la country, mais qu'il vit quasiment comme dans un film de western. Suivant les informations que j'ai pu trouvées, notamment sur la page Myspace de Jesse PWC, le banjoïste des Enfants de Saloon sur ce disque et sur des forums, Il se trouve que ce groupe était lié au Paris Western Club, fondé par Dad et présidé par lui jusqu'à son décès. Ils participaient à des animations, des fêtes sur le thème western et jouaient apparemment souvent à La Vallée des Peaux-Rouges, l'un des parcs à thème créés par Jean Richard (Il existe un 45 tours des Farwesters, le groupe de La Vallée des Peaux-Rouges, dont on peut voir la pochette en grand format , et je ne serai pas surpris que plusieurs membres des Enfants de Saloon soient de la partie).
Ici, outre Jesse Sourentz au banjo, qui joue actuellement avec les Country Ramblers, on trouve au chant et au Dobro Pat Winther, qui a joué du temps du Golf Drouot avec Les Satellites, Les Champions et Les Sounders, et qui se produit toujours avec son groupe The Bunch.
Ce qu'il y a de bien avec ce disque de Sheriff "Dad", c'est que le groupe ne se contente pas de reprendre des square dances ou autres danses western, ou des standards de chansons de cow-boy, comme les Farwesters. Non,  à l'exception de I'm gonna leave old Texas now, du coup le titre le plus faible du lot à mon goût, leur répertoire, placé sous la figure tutélaire de Buck Owens, tire sur une country influencée par le rock. C'est le cas notamment avec le premier titre du disque (il y a une inversion sur la pochette), une version de Midnight special, sans refrain chanté bizarrement, qui tient autant de Chuck Berry que de la country. Sur la face B, le groupe enchaîne les deux gros tubes de 1963 de Buck Owens, Act naturally, rendu encore plus célèbre en 1965 après sa reprise par les Beatles, et I'm gonna live here, sauf que là la faute d'orthographe qui transforme 'live" en 'leave' sur la pochette fausse complètement la compréhension du titre, et je ne pense pas que ce soit volontaire !
Les bals costumés et les reconstitutions historiques ce n'est absolument pas mon truc, mais je ne regrette absolument pas l'acquisition de ce bel objet, publié à une époque où les fans d'Americana devaient être ultra-minoritaires par chez nous, mêm si, comme moi, nous étions nombreux à rêver d'avoir une Winchester au canon scié comme Josh Randall.


Sur scène, la deuxième génération des Enfants de Saloon, celle qui a enregistré ce disque. Source : www.myspace.com/jessepwc

7 commentaires:

JessePwc a dit…

Bonjour Pol,

Je suis JessePwc, et voudrais apporter quelques précisions à ce blog que je viens de découvrir et qui m'a agréablement surpris.
Tout d'abord, le nom du groupe "Les Enfants de Saloon", qui a fait suite au premier nom qui était plus prosaïquement "Les Ranchers", vient bien du nom de la chanson de Stella, et d'ailleurs, le groupe a interprété cette chanson avec ses premiers musiciens, dont faisaient partie Jean-Marie Redon et le regretté Mick Larie, les pionniers du bluegrass français.
Ensuite, et contrairement à ce qu'on peut souvent lire, la Vallée des Peaux Rouges n'a pas été créée par Jean Richard, qui l'a reprise dans les années 70 uniquement pour qu'elle ne concurrence pas son parc "La Mer de Sable", mais par Robert Mottura, Philippe Cart-Tanneur, et quelques autres passionnés de l'ouest américain en 1966.
Les Enfants de Saloon se sont produits à la Vallée des Peaux Rouges durant la saison 1970. Auparavant, c'était principalement les Desperados, le groupe de Jack Launay. Il y a eu aussi parfois les Farwesters (dont je ne me souviens plus des musiciens membres), et aussi les Westerners de Gabe Chen, qui étaient par ailleurs les musiciens attitrés de la Mer de Sable.
Il a aussi existé un 45 tours S. 486 et un 33 tours P. 2028 Neuilly sortis en 1970, avec une pochette représentant un duel à la Vallée des Peaux Rouges (on peut me voir dessus), intitulés "Western Panorama", avec un groupe dont je ne saurai rien dire, les Texas Travelers.

Bravo et merci,
Jesse.

Pol Dodu a dit…

Bonjour Jesse,
Merci beaucoup pour toutes ces précisions "de première main".
Il me reste cependant une question sans réponse : pourrais-tu nous éclairer sur l'année de sortie de ce disque ? Si je comprends bien, ce serait plutôt 1970 que les années 1960...

Anonyme a dit…

Bonjour Pol
Je suis Peter Greg.
ce midi nous avons déjeuné avec Pat
et il m'a confirmé que l'enregistrement s'est fait en 1970.
je confirme également ce qu'a dit Jesse.
c'est moi qui chante midnight Special
et act naturally, pat chante les deux autres.
contact sur fesse de bouc avec des photos : Greg Lade et
Pat Winther.

Pol Dodu a dit…

Bonjour Peter,
Merci beaucoup pour ton message et ces précisions. J'en ai profité pour corriger mon billet et indiqué la parution en 1970.

Stampy a dit…

Bonjour, je m appelle Hervé Marcus, j ai fait parti un moment du club, et comme j en ai eu un tres bon souvenir, j aimerais savoir qu est ce que sont devenus les adherents. Jessie, Al, Pat , Vivou et sa femme et tous les autres. Je suis parti pour le monde du cheval et après 37 ans d exil, je vais bientot rentrer en France. Alors peut etre à bientot.. s il y a une reponse...

Gerard Sourenian a dit…

Salut Hervé (Stampy), Pat et moi sommes toujours là mais Al et Vivou sont malheureusement décédés.
C'est avec plaisir que je te reverrai.
Je joue toujours du banjo dans le groupe The Old West Ramblers (anciennement The Country Ramblers).
À bientôt j'espère,
Jesse.

Stampy a dit…

Salut Jesse, je suis revenu en France , je suis en Dordogne ,à Saint Julien de Lampon.Ca fait plaisir de savoir qu il existe encore des anciens du club. J essaie de retrouver les dances que l on faisait à Paris. J étais tellement accros que j en ai fait un métier pendant qqs temps. j emmenais les gens en randonnée à cheval, puis j ai traversé l atlantique pour aller faire des randonnées aux antilles, après 37ans me revoilà en France. J ai un n° de téléphone 0553298248 , si tu as 5 minutes tu peux m appeler. je t ai connu à Paris , tu as peut etre déménagé, donc , si tu peux m appelé pour me dire ou tu es. Amitié RV

LinkWithin

Linkwithin