28 août 2009

TELEX : Twist à Saint Tropez


Acquis au Record & tape Exchange de Pembridge Rd à Londres probablement dans la seconde moitié des années 1980
Réf : SIR 4006 -- Edité par Sire en Angleterre en 1978
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Twist à Saint Tropez -/- Le fond de l'air

Pendant longtemps, j'ai laissé passer les disques de Telex sans m'en saisir. Il faut dire que les pochettes - volontairement, c'est pas possible autrement - horribles des éditions franco-belges de leurs premiers 45 tours, comme Moskow diskow, Euro-vision ou We are all getting old, me répulsaient.
Plus tard dans les eighties, j'ai effectivement acheté certains de leurs disques, comme le pressage italien du premier album ou l'une des éditions du troisième produit par Sparks (celle sous le titre Sex ou celle qui s'appelait Birds and bees ?), mais je les destinais à un fan absolu du groupe, Raoul Ketchup.
Ce n'est que par la suite que je me suis mis à glaner pour mon compte les 45 tours de ces héros de la techno-pop dont l'une des grandes qualités est de ne s'être jamais pris au sérieux (ce qui se comprend d'autant mieux que, parait-il, le groupe a été conçu au départ comme un canular; vu son destin, on pourrait parler de canulart...), et l'un des premiers que j'ai achetés, c'est celui-ci, parce qu'il était en bon état, parce que c'était une reprise et parce que la pochette était bien mieux que les pochettes françaises. Il se trouve qu'il s'agit de leur tout premier disque, paru en Angleterre fin 1978.
Kraftwerk ne s'étant jamais prêté à ce jeu, les Silicon Teens étant arrivés un peu plus tard, j'ai bien l'impression que Telex a été l'un des premiers groupes électroniques new wave à s'illustrer dans la reprise de standards du rock (mais pas seulement, sur le premier album ils se sont aussi attaqués à Ça plane pour moi; rappelons que Dan Lacksman de Telex et Plastic Bertrand ont collaboré en cette même année 1978 sur l'excellent Tout petit la planète).
Je vous laisse juge en regardant la vidéo d'époque ci-dessous (c'est encore mieux en voyant le groupe danser), mais je trouve leur reprise très réussie.

La face B, dont le titre complet est Le fond de l'air est rouge, vaut surtout pour ses paroles, qui consistent en la répétition d'une dépêche d'information à propos d'un fait divers concernant l'explosion d'une cuve contenant 1000 litres de sang et de l'acide chlorhydrique dans une banlieue résidentielle près de Lund en Suède. Ces détails sont tellement précis que, contrairement à ce que je pensais initialement, je me dis que la chanson a dû être inspirée par un fait réel.

1 commentaire:

Pol Dodu a dit…

Je n'avais pas la référence au moment de la publication de ce billet, mais il n'est pas impossible que Telex se soit inspiré pour le titre de la face B du film Le fond de l'air est rouge de Chris Marker, sorti l'année précédente.

LinkWithin

Linkwithin